Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Super 16: La Division Atlantique confirme sa supériorité

lundi 2013-02-18 / 14:32 / LNH.com - Nouvelles

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Super 16: La Division Atlantique confirme sa supériorité

Chicago possède la meilleure équipe de la LNH. Ce n’est pas une primeur ni une opinion controversée, mais encore une fois, les Blackhawks trônent au sommet du classement des Super 16.

Il n’y a pas eu beaucoup de mouvement au sommet, mais les Hurricanes de la Caroline, le Wild du Minnesota et les Coyotes de Phoenix sont apparus dans le Super 16, tandis que les Sharks de San Jose, qui étaient pourtant au deuxième échelon, ont été écartés du lot après avoir perdu sept rencontres de suite.

Voici la liste complète, qui comprend trois formations de la Division Atlantique parmi les sept premiers de classe.

RANG ÉQUIPE
LA SEMAINE PASSÉE
COMMENTAIRES
1 1 Blackhawks de Chicago: Il n’y a pas beaucoup de qualificatifs pour décrire les Blackhawks, qui n’ont pas encore encaissé de revers ailleurs qu’en tirs de barrage, cette saison.
Voici une phrase lancée sur Twitter par Liam McHugh, de NBC, qui en dit long : Depuis l’acquisition du défenseur Johnny Oduya la saison dernière, les Blackhawks ont un dossier de 24-2-7 lorsqu’il est en uniforme.
2 5 Ducks d'Anaheim: Non seulement les Ducks émergent, mais ils ont finalement eu la chance de profiter d’une longue séquence à domicile, après avoir disputé neuf de leurs 14 premiers duels sur la route. Après un gain de 3-2 en fusillade à Nashville samedi, ils sont revenus à domicile dans le sud de la Californie, un endroit qu’ils n’auront pas à quitter avant le 1er mars.
3 2
Bruins de Boston: Les Bruins n’ont perdu en temps réglementaire contre personne, excepté Buffalo, cette saison. Ils représentent l’une des meilleures équipes de la LNH malgré un jeu de puissance qui se classe au 28e échelon à 13 pour cent. En six rencontres au TD Garden, les Bruins ont une fiche de 0-en-23 avec un homme en plus. C’est effrayant de penser que les Bruins ne jouent pas encore leur meilleur hockey.
4 4 Canucks de Vancouver: Après avoir arraché six victoires consécutives, les Canucks ont salué le retour de Ryan Kesler et évidemment ont perdu deux matchs de suite, puisque le hockey ne répond pas toujours à la logique. Les Canucks seront à Chicago mardi et il sera intéressant de voir si Roberto Luongo obtiendra le départ au United Center.
5 3 Devils du New Jersey: Patrik Elias est septième au classement des marqueurs de la LNH, avec 19 points en 15 rencontres et il pourrait être le prochain joueur à franchir la barre des 1000 points. Parmi les joueurs actifs, ses 913 points en saison régulière (Marian Hossa, des Blackhawks, a amassé 916 points) le placent au neuvième rang et ses 125 points en séries éliminatoires lui valent le second rang derrière Jaromir Jagr, des Stars de Dallas.
6 7
Penguins de Pittsburgh: En excluant deux défaites encaissées aux mains des Devils du New Jersey dans un duel aller-retour, le week-end dernier, les Penguins ont remporté huit matchs de suite. Dans ces huit gains, ils ont dominé l’adversaire 34-14 au niveau des buts et leur jeu de puissance a converti en filets 10 de leurs 31 occasions, et 12 de leurs 40 occasions au cours des 10 derniers matchs. Ils ont marqué en avantage numérique lors de huit rencontres consécutives.
7 8
Rangers de New York: Les Rangers ont un dossier de 8-3-1 depuis un début de saison de 0-2 et il semble que le gardien Henrik Lundqvist retrouve sa forme de gagnant du trophée Vézina. Il a remporté ses quatre derniers matchs, allouant six filets et arrêtant 110 des 116 lancers dirigés vers lui, ce qui signifie un pourcentage d’arrêts de ,948 .
8 13
Canadiens de Montréal: Le directeur général Marc Bergevin a signé le robuste Brandon Prust au cours de la saison morte et si les minutes de pénalité signifient robustesse, il apporte aux Canadiens ce que peu ont apporté par le passé. Prust a récolté 71 minutes de pénalité en 14 rencontres, en route vers une récolte de 243 en 48 matchs. L’an dernier, Derek Dorsett a mené la ligue avec 235 minutes en 77 parties.
9 12 Blues de St. Louis: Jake Allen n’a pas sauvé la saison des Blues, mais il a sauvé quelques buts, ce qui est un gros changement par rapport aux performances de Brian Elliott lors d’une séquence de cinq défaites. Ce n’était pas uniquement la faute d’Elliott, les Blues en ont arraché dans leur zone, mais Allen a aidé à solidifier les choses avec trois gains en trois départs, tous sur la route, la semaine dernière.
10 10 Maple Leafs de Toronto: La perte du gardien James Reimer, blessé à un genou, est difficile à digérer, mais l’auxiliaire Ben Scrivens fait de son mieux pour tenir le fort pendant sa rémission. Depuis qu’il a remplacé Reimer face aux Flyers de Philadelphie jeudi passé, il a stoppé 96 des 100 tirs dirigés vers lui, en trois rencontres. Il a arrêté 32 des 33 tirs des Flyers, mais n’était pas éligible pour récolter la victoire.
11 11 Predators de Nashville: Encore une semaine où les Predators ont eu de la difficulté à marquer des buts (six buts en trois matchs), mais ils sont parvenus à récolter des points avec une fiche de 2-0-1. De bonnes nouvelles pourraient être annoncées à ce niveau. Patric Hornqvist, qui a marqué 78 buts lors des trois dernières campagnes et qui a raté 10 rencontres à cause d’une blessure à un genou, pourrait jouer lundi, contre l’Avalanche.
12 NC Hurricanes de la Caroline: Après avoir perdu les deux premiers matchs de la saison en étant dominés 9-2, les Hurricanes ont montré un dossier de 8-2-1 et se retrouvent au sommet de la Division Sud-Est. Eric Staal s’entend bien avec Alexander Semin à son aile et se retrouve dans une séquence de 11 parties avec au moins un point. Sur les huit buts de Staal, cette saison, quatre sont des filets gagnants.
13 9 Red Wings de Detroit: Comment l’entraîneur Mike Babcock voit la défaite de 3-2, encaissée aux mains du Wild, dimanche ? Un match où son équipe a laissé filer une avance de 2-0 en route vers une troisième défaite de suite. « Il faut gagner pour récolter des points dans cette ligue, autrement, vous êtes hors du portrait en un clin d’œil. Présentement, nous maintenons la tête hors de l’eau. » Ils tenteront de remettre le navire à flot, mardi à Nashville.
14 14 Stars de Dallas: Il arrive qu’une équipe ne soit pas capable de solutionner une autre formation. Pour les Stars, il semble que les Flames de Calgary soient cette équipe. Après une défaite de 7-4, mercredi à Calgary, les Stars ont bousillé une avance de deux buts en troisième période, à domicile de surcroit, dimanche. Ce sont les deux seules défaites des Stars à leurs sept derniers matchs. Ils auront besoin du retour de Kari Lehtonen (blessé à l’aine) le plus vite possible.
15 NC
Wild du Minnesota: Les joueurs du Wild se sont ralliés et on gagné un match par la marque de 3-2, face aux Red Wings, pour porter leur fiche à 3-1-1 lors de leurs cinq derniers affrontements. Dany Heatley a marqué son premier but en neuf rencontres dans la victoire. L’entraîneur Mike Yeo a dit que c’était un pas dans la bonne direction, et dans une Association de l’Ouest très serrée, il faudra répondre présent rapidement.
16 NC Coyotes de Phoenix: Comme ils en ont l’habitude, les Coyotes grimpent le classement discrètement, profitant de la force de leur défensive. Depuis le retour du gardien Mike Smith, il y a huit rencontres, les Coyotes ont un dossier de 5-2-1 incluant deux blanchissages. Martin Hanzal a marqué sept buts en 11 rencontres, après avoir inscrit huit filets en 64 matchs, la saison dernière.

Ils ont raté le classement de peu: San Jose, Edmonton, Tampa Bay, Buffalo, et les Islanders de New York.

 

La LNH sur Facebook