Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Les Bruins musellent les Jets au MTS Centre

dimanche 2013-02-17 / 21:32 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Bruins musellent les Jets au MTS Centre


WINNIPEG – La croyance populaire veut que l’ambiance survoltée au MTS Centre vienne compenser les quelques lacunes des Jets de Winnipeg.

Or, les Bruins de Boston ne craignent aucune foule et ils se sont imposés par la marque de 3-2 face aux Jets dimanche soir à Winnipeg. Grâce à cette victoire, les Bruins présentent maintenant un dossier de 5-1-1 sur la route. Cette prestation est aussi venue faire oublier la contre-performance de vendredi dernier, alors que les Bruins s’étaient inclinés contre les Sabres de Buffalo dans le premier d’une série de cinq matchs à l’étranger.

Quelques victoires importantes, dont deux contre les Bruins (incluant celle qui avait interrompu une séquence de 14-0-1 de Boston), avaient contribué à bâtir la réputation de la foule du MTS Centre dans la ligue. Toutefois, les visiteurs se sont ajustés à cet édifice de 15 015 places et l’avantage de la patinoire n’est plus un gage de succès pour les Jets. Ils ont, en effet, subi quatre revers consécutifs à domicile et ils n’ont remporté que trois de leurs huit matchs disputés à Winnipeg cette année.

Les Bruins (9-2-2) ont comblé deux déficits d’un but, dont le deuxième alors qu’il ne restait que 1,3 seconde à faire au deuxième engagement, pour retraiter au vestiaire avec une égalité de 2-2 après 40 minutes de jeu. Dans la première minute de jeu de la troisième période, Ron Hainsey des Jets a fait trébucher Brad Marchand. Vingt-sept secondes plus tard, la pire unité en infériorité numérique du circuit s’est de nouveau avouée vaincue lorsque Marchand a déjoué du revers le gardien de but des Jets Ondrej Pavelec du côté de la mitaine pour donner les devants aux siens. Boston a protégé cette avance pendant le reste de la période. Il ne s’est écoulé que 38 secondes entre le but égalisateur et le but gagnant des Bruins.

Le but de Marchand a été compté pendant le seul jeu de puissance du match des Bruins, qui occupaient le 29e rang à ce chapitre avant la partie. Par contre, Boston domine la LNH en désavantage numérique et ses spécialistes ont complètement neutralisé l’avantage numérique des Jets en troisième période en ne leur accordant même pas un seul lancer.

Winnipeg (5-8-1) n’a décoché que 24 tirs en direction du gardien de but des Bruins Tuukka Rask, alors que Pavelec a réalisé 23 arrêts pour les Jets. Tyler Seguin et Daniel Paillé ont été les autres compteurs des Bruins. Alexander Burmistrov et Evander Kane ont marqué pour l’équipe locale.

Après un séjour de trois parties à domicile au cours duquel ils ont été incapables d’améliorer leur situation au classement de l’Association de l’Est, les Jets amorceront un périple de cinq matchs à l’étranger. Depuis qu’ils ont déménagé à Winnipeg la saison dernière, les Jets éprouvent beaucoup de difficultés sur les patinoires adverses. Ils affronteront d’abord les Sabres et par la suite, ils disputeront neuf de leurs onze prochaines parties sur la route. Winnipeg n’a remporté que deux de ses six premiers matchs à l’étranger.

Les Jets ont encore connu une première période difficile au MTS Centre. Ils ont été dominés 15-7 au chapitre des buts au premier vingt depuis le début de la campagne et ce soir, ils n’ont obtenu que cinq tirs au but pendant cet engagement. Les Jets manquent de précision depuis le début de la saison et cette tendance s’est poursuivie ce soir avec 12 lancers hors cible.

Cependant, les Jets ont rebondi tôt en deuxième période en comptant le premier but de la rencontre. C’était seulement la cinquième fois de la saison qu’ils y parvenaient. Zach Bogosian a décoché un puissant lancer du long de la bande, tout juste à l’intérieur de zone des Bruins. Rask a été incapable de maîtriser le tir de Bogosian et Burmistrov, qui s’était défait du défenseur des Bruins Dougie Hamilton, a poussé le retour derrière le gardien des Bruins du côté de la mitaine à 1:43.

Boston a répliqué à mi-chemin de la période médiane quand Seguin a fait dévier le lancer de Zdeno Chara entre les jambières de Pavelec à 9:03. Ce n’était que le troisième but de Seguin cette année, lui qui en avait compté 29 la saison dernière.

Kane a mis fin à sa léthargie de huit parties sans but alors qu’il ne restait que 26,3 secondes à faire au deuxième tiers. Burmistrov a gagné sa bataille dans le coin droit et il a remis le disque à Nikolai Antropov, qui l’a refilé du revers à Kane dans l’enclave. Rask a stoppé la première tentative de Kane, mais le gros ailier gauche des Jets a eu le dessus sur Nathan Horton et Dennis Seidenberg pour ensuite pousser son propre retour derrière Rask.

Toutefois, Boston est parvenu à créer l’égalité à nouveau. Le lancer de la pointe droite de Johnny Boychuk a été redirigé dans l’enclave par Paillé et la rondelle s’est faufilée entre les jambières de Pavelec alors qu’il ne restait que 1,3 seconde à faire à la deuxième période. Marchand est ensuite venu clouer le cercueil des Jets tôt au troisième vingt.

 

La LNH sur Facebook