Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Michel Therrien ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Brendan Gallagher

samedi 2013-02-16 / 23:16 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Michel Therrien ne tarit pas d'éloges à l'endroit de Brendan Gallagher

MONTRÉAL - Il ne faudrait pas que Brendan Gallagher ait à s'absenter pour une longue période chez le Canadien parce que sa fougue est contagieuse. L'entraîneur Michel Therrien n'a pas tari d'éloges à l'endroit de l'infatigable ailier, samedi.

Muté aux côtés de David Desharnais et de Max Pacioretty, Gallagher a été l'étincelle du trio qui a complété la soirée avec cinq points dans la victoire de 4-1 contre les Flyers.

Gallagher a marqué son cinquième but, en plus d'amasser une aide sur le filet de Desharnais, pour porter sa fiche à huit points. Il a quitté après quatre minutes de jeu en troisième période, ébranlé par une mise en échec du défenseur Luke Schenn.

On devrait en savoir davantage quant à son état de santé, dimanche, lors de la séance d'entraînement de l'équipe à Brossard.

«Gallagher a des habitudes de travail exemplaires et il pourchasse constamment la rondelle. Il force les autres à suivre le pas», a affirmé Therrien, appelé à commenter la soirée de travail du trio.

«Pour moi, la cohésion d'un trio et les habitudes de travail, ça va souvent ensemble, a-t-il repris. Quand tu compétitionnes, souvent de belles choses t'arrivent. C'est la raison pour laquelle il a atteint la Ligue nationale, et la raison pour laquelle il a du succès actuellement.

«J'ai bien apprécié le trio. Il a travaillé, a bien exécuté et les trois joueurs étaient constamment à la poursuite de la rondelle.»

Therrien a aussi eu de très bons mots à l'endroit du défenseur Raphael Diaz, qui a amassé une 10e passe cette saison.

«C'est un défenseur mésestimé. Il peut faire de bonnes choses sur la glace, tant en défense qu'à l'attaque.

«Quand on l'a utilisé en supériorité numérique au début de la troisième période, ç'a changé la dynamique. On faisait circuler mieux la rondelle. C'est la tâche des entraîneurs de déceler quand un joueur connaît une bonne soirée, comme c'était son cas ce soir.»

Le Canadien a été capable de conserver son avance en troisième période, après avoir connu des ratés dernièrement. Il faut dire que les Flyers ressentaient un peu de fatigue puisqu'ils en étaient à leur deuxième match en autant de soirs.

L'aspect important, selon le capitaine Brian Gionta, c'est que l'équipe n'a pas modifié son style et elle a continué de foncer, au lieu de jouer sur les talons comme ça lui est arrivé trop souvent, il y a quelque temps.

«Nous avons continué d'aller vers l'avant, a analysé Gionta. C'est de cette façon que nous devons toujours jouer. C'est le rythme que nous voulons imposer du début jusqu'à la fin. Nous sommes à notre mieux quand nous exerçons de la pression.»

«Nous étions un peu plus prudents, a dit Therrien sur le même sujet. Mais nous demandons aux joueurs de rester combatifs et disciplinés.

«Nous avons joué de la bonne façon. Les gars commencent à prendre goût à ce style de jeu.»

 

La LNH sur Facebook