Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien domine les Flyers 4-1 au Centre Bell

samedi 2013-02-16 / 23:43 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien domine les Flyers 4-1 au Centre Bell


MONTRÉALPeter Budaj a remporté le duel des gardiens auxiliaires, samedi, lui qui a repoussé 18 des 19 qui ont été dirigés vers lui pour mener le Canadien de Montréal vers un gain de 4-1 face à Brian Boucher et les Flyers de Philadelphie.

Budaj a signé sa 1re victoire de la campagne à son troisième départ en 2012-13, lui qui a remplacé un Carey Price incommodé par une grippe intestinale.

En matinée, plusieurs joueurs du CH avaient mentionné qu’ils se devaient de bien jouer pour permettre à Budaj de gagner, ce qu’ils disaient ne pas avoir fait lors des deux sorties précédentes du gardien.

« C’est super qu’ils pensent de cette façon, a commenté Budaj. Nous avons vraiment un très bon groupe de joueurs dans ce vestiaire. On se serre les coudes, et je crois que c’est très important d’avoir une bonne ambiance au sein d’une équipe. Au même titre que je bataillerais pour eux, ce soir [samedi] ce sont eux qui ont bataillé pour moi. »

Boucher a effectué sa seule autre apparition cette saison en relève à Ilya Bryzgalov lundi dernier à Toronto, allouant un but aux Maple Leafs sur 10 lancers. Il s’agissait d’un premier départ pour Boucher depuis le match no 3 des Flyers en demi-finales de l’Est lors des séries éliminatoires de 2011, contre les Bruins de Boston. Samedi, Boucher a réalisé 25 arrêts dans la défaite.

Et si Budaj a brillé au niveau défensif chez le CH, c’est le nouveau trio – jumelé par Michel Therrien lors de l’entraînement matinal samedi – de Max Pacioretty, David Desharnais et Brendan Gallagher qui s’est démarqué à l’attaque.

« J’ai beaucoup aimé [ce] trio, a affirmé Therrien. Ils ont travaillé fort et ils ont été sur la rondelle. Et l’éthique de travail de Gallagher a encore une fois été exemplaire. Il est toujours sur la rondelle, donc on dirait que ça force les autres à suivre. Une belle chimie s’est installée entre les trois et pour moi, chimie va avec éthique de travail. Quand tu travailles fort, les bonnes choses surviennent. »

Gallagher, le meilleur joueur sur la patinoire lors de la première période, a rapidement donné raison à Therrien de l’avoir placé avec Pacioretty et Desharnais. Gallagher a accepté une passe parfaite de Pacioretty à 8:53 du premier vingt, avant de servir une belle feinte au défenseur des Flyers Kimmo Timonen et de l’utiliser comme écran pour déjouer Boucher d’un tir des poignets vif du côté du bloqueur.

Il a ainsi inscrit son cinquième filet de la saison, et se trouve maintenant à un but des meneurs chez les recrues Vladimir Tarasenko et Jonathan Huberdeau.

Le CH a dominé 12-2 au chapitre des tirs au but au premier tiers, le deuxième tir des Flyers étant survenu seulement à 14:22 de la période.

« Dans ce genre de situation, tu n’as pas le choix de rester concentré, a déclaré Budaj. Tu dois essayer de bien faire les petites choses autour du filet. Et leurs deux tirs ont été effectués à partir de l’extérieur de l’enclave, ce qui aide toujours un peu. Quand tu ne fais face qu’à un tir et que c’est sur une échappée par exemple, c’est toujours plus difficile. »

Desharnais a ensuite doublé l’avance des siens à la suite d’un autre beau jeu orchestré par Pacioretty. L’ailier gauche a d’abord intercepté une passe dans son territoire, ce qui lui a permis de filer jusqu’en zone de Philadelphie. Pacioretty a raté son tir vers Boucher, mais a conservé la rondelle et l’a transportée jusque derrière le filet des Flyers. Il a ensuite effectué une passe en direction de Gallagher, qui était surveillé de près et qui a donc à peine réussi à effleurer le disque, mais Desharnais a été oublié dans l’enclave et a facilement fait 2-0.

Deux des vedettes du Tricolore à l’attaque samedi – Gallagher et Pacioretty – n’ont cependant pas été en mesure de compléter la rencontre, eux qui ont tous les deux été blessés en troisième période. Therrien a mentionné après la rencontre qu’il s’agissait de blessures au haut du corps, et qu’il allait en savoir plus dimanche.

Colby Armstrong a reçu une rondelle en plein visage en fin de match et a lui aussi dû quitter pour le vestiaire.

Tomas Plekanec et Rene Bourque ont complété la marque pour le CH, qui a ainsi signé son troisième gain consécutif. Plekanec a d’abord touché la cible à 4:32 du troisième vingt, lui qui a effectué un lancer des poignets parfait dans le haut du filet alors qu’il se trouvait pratiquement sur la ligne des buts, à quelques mètres à la gauche de Boucher.

Bourque s’est ensuite vu accorder le but d’assurance en toute fin de match, après avoir été accroché par Jakub Voracek alors qu’il allait marquer un but certain dans un filet désert. L’arbitre aurait octroyé à Bourque un lancer de punition si Boucher avait été devant son filet, mais le gardien était retourné au banc au profit d’un sixième attaquant.

Le Québécois Daniel Brière a été le seul à assurer la réplique pour les Flyers. Son tir – complètement raté ­– a dévié sur Andrei Markov et s’est faufilé jusque dans le but de Budaj.

Quelques instants avant que Brière ne réduise l’écart, P.K. Subban a empêché un but certain, avec environ 7:35 à faire à la deuxième période. Budaj est allé derrière son filet pour récupérer la rondelle, mais l’a envoyée directement sur la lame du bâton de Sean Couturier. Couturier a donc rapidement rejoint Tye McGinn dans l’enclave avec devant lui une cage béante, mais Subban est venu jouer les héros en sortant rapidement du coin de la patinoire pour s’étendre de tout son long et frustrer McGinn.

« Je dois absolument l’inviter à souper ou quelque chose du genre, a déclaré Budaj à propos de Subban. J’ai vraiment raté ma passe et il s’est sacrifié pour bloquer le lancer, c’est super. »

Kimmo Timonen, qui n’avait pas été en mesure de prendre part à la troisième période du match de vendredi contre les Devils du New Jersey en raison d’une blessure au bas du corps, a finalement participé à la rencontre. Les Flyers ont cependant dû se passer des services de Scott Hartnell (fracture au pied) et Andrej Meszaros (épaule).

Dans la victoire, Francis Bouillon s’est hissé seul au 62e rang de l’histoire du Canadien pour le nombre de matchs disputés en carrière avec l’équipe.

 

La LNH sur Facebook