Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Cogliano et Fasth contribuent à une rare victoire des Ducks à Detroit

vendredi 2013-02-15 / 23:35 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Cogliano et Fasth contribuent à une rare victoire des Ducks à Detroit


Les Ducks d’Anaheim jouent tellement bien ce temps-ci qu’ils ont même trouvé une façon de gagner au Joe Louis Arena.

Andrew Cogliano a marqué ce qui devait s’avérer le but victorieux au début de la troisième période, Bobby Ryan en a ajouté un autre à peine 48 secondes plus tard et Cogliano a marqué son deuxième but dans un filet désert pour concrétiser un gain de 5-2.

Cette victoire était la première des Ducks à Detroit depuis le 10 février 2008, soit en un peu plus de cinq ans, et seulement leur quatrième en 37 visites depuis leur entrée dans la ligue en 1993.

Viktor Fasth a effectué 26 arrêts pour porter sa fiche à 7-0-0, devenant le premier gardien depuis Dan Ellis de 2004 à 2007 à connaître la victoire à ses sept premiers matchs comme partant dans la LNH.

Les Ducks en étaient déjà à leur 10e victoire de la saison (10-2-1) et ils en ont remporté quatre en cinq matchs au cours de leur présente séquence de six à l’étranger qui prendra fin samedi à Nashville.

Matt Beleskey et Corey Perry ont marqué les deux buts premiers buts des Ducks en deuxième période, annulant tour à tour ceux de Joakim Andersson et Tomas Tatar pour les Red Wings.

Cogliano a lui-même mis en marche son but victorieux en coupant une passe de Niklas Kronwall en zone centrale. Il a remis la rondelle à Saku Koivu avant de filer au filet pour s’emparer du retour de lancer de ce dernier pour déjouer Jimmy Howard.

Ryan a doublé l’avance en sautant sur son propre retour après un revirement causé par le défenseur Ian White.

Andersson a réussi son premier but dans la LNH, le premier de la rencontre, en redirigeant une passe de Jakub Kindl. Les Ducks n’ont mis que 26 secondes pour créer l’égalité lorsque deux joueurs se sont dirigés vers Ryan Getzlaf, laissant Beleskey seul dans l’enclave pour tirer sur réception de la passe de son coéquipier.

Tatar, une autre recrue des Red Wings, a marqué son deuxième but en carrière pour redonner l’avance 2-1 aux locaux à l’aide d’un tir du poignet pendant un avantage numérique. Cette fois les Ducks ont mis 65 secondes à annuler ce but en profitant du fait que White avait brisé son bâton dans le coin de la patinoire. Beleskey a profité de l’aubaine pour passer la rondelle à Perry dans l’enclave. Celui-ci n’en était qu’à son deuxième but de la saison, son premier en 13 matchs.

Les Ducks avaient dominé la première période 14-6 aux tirs au but, mais c’est Fasth qui a dû effectuer l’arrêt le plus difficile, dans la dernière minute, en frustrant White, qui s’était avancé dans l’enclave. Peter Holland avait un filet grand ouvert devant lui sur le retour de lancer, mais la rondelle a bondi par-dessus son bâton.

 

La LNH sur Facebook