Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Galchenyuk et Bourque procurent un gain en prolongation au Canadien contre les Panthers

vendredi 2013-02-15 / 0:45 / LNH.com - Nouvelles

Par Alain Poupart - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Galchenyuk et Bourque procurent un gain en prolongation au Canadien contre les Panthers

SUNRISE (Floride) – L’entraîneur du Canadien de Montréal, Michel Therrien, a voulu donner à sa recrue Alex Galchenyuk de l’expérience en prolongation jeudi soir. Galchenyuk l’a remercié en préparant le seul but de la rencontre.

Le bel effort individuel de Galchenyuk a mis la table pour le but de Rene Bourque à 2:50 de la période de prolongation, alors que le Canadien de Montréal a blanchi les Panthers de la Floride 1-0 au BB&T Center.

« Ça fait partie du processus d’apprentissage. Il doit apprendre à jouer à quatre contre quatre en prolongation, a déclaré Therrien. Il faut prendre les bonnes décisions avec la rondelle et il a vite appris la leçon. »

Galchenyuk est monté à deux contre deux et il n’a jamais ralenti même après que le défenseur des Panthers Dmitry Kulikov eut harponné la rondelle. Il est finalement parvenu à pousser le disque devant le filet.

Posté à la gauche de la cage des Panthers, Bourque a rabattu la rondelle en plein vol derrière le gardien de but José Théodore.

« Je voulais créer des choses à l’attaque, a expliqué Galchenyuk. C’était un match important pour nous. Je suis entré dans le territoire adverse et j’ai vu que [Bourque] fonçait au filet. Je voulais juste lui remettre la rondelle. Elle n’arrêtait pas de bondir, mais j’ai finalement réussi. Il a fait tout un jeu. Sa coordination était excellente. »

Avec cette mention d’aide, Galchenyuk, qui a eu 19 ans il y a deux jours, a mis fin à une léthargie de cinq parties sans point. Il avait récolté un but et six aides à ses sept premiers matchs dans la LNH.

Galchenyuk a révélé qu’il était reconnaissant envers Therrien, qui lui a fait confiance en l’envoyant dans la mêlée en prolongation.

« Évidemment, c’est bien d’être sur la glace, a-t-il dit. En prolongation, chaque fois qu’on saute sur la glace, on a l’occasion de gagner la partie. »

Le gardien de but du Canadien, Carey Price, a réalisé 26 arrêts pour obtenir son premier blanchissage de la saison et le 17e de sa carrière. Deux de ses jeux blancs ont été réalisés contre la Floride.

Price n’a pas réellement été mis à l’épreuve dans les 40 premières minutes de jeu, mais il a fait quelques beaux arrêts dans un intervalle de deux minutes en troisième période.

« Les gars ont bien joué devant moi, a déclaré Price. On a limité leurs chances de marquer pendant toute la rencontre. Ils n’ont eu que quelques bonnes chances de marquer dans tout le match. Ç’a en dit long sur l’éthique de travail de mes coéquipiers. »

Avec ce deuxième gain consécutif, le Canadien présente maintenant une fiche de 5-0-0 contre les formations de la section Sud-Est cette saison.

Montréal a remporté ses deux confrontations contre la Floride jusqu’à présent cette année. Le CH s’était imposé par la marque de 4-1 le 22 janvier au Centre Bell.

Cette victoire, arrachée deux jours après celle contre le Lightning à Tampa Bay, permet au Canadien de dépasser les Maple Leafs de Toronto et les Sénateurs d’Ottawa au cinquième rang de l’Association de l’Est.

« Ce n’est pas facile de récolter quatre points ici, en Floride, et c’est ce qu’on a fait, a ajouté Therrien. Donc, on peut dire que c’est mission accomplie. »

José Théodore, qui affichait un dossier de 2-2-1, une moyenne de buts accordés de 4,62 et un pourcentage d’arrêts de ,861 en six matchs contre son ancienne équipe avant cette rencontre, a réalisé 31 arrêts pour les Panthers.

Ce fut une belle prestation pour Théodore, lui qui avait été chassé du match à mi-chemin du troisième engagement lors d’une défaite de 5-0 contre les Capitals de Washington à son dernier départ.

« Quand on a un professionnel comme José, on sait qu’il veut avoir la chance de se racheter », a affirmé l’entraîneur des Panthers, Kevin Dineen. « J’ai trouvé qu’il avait été solide ce soir… Les gardiens de but feront la une demain. Les deux ont été brillants. »

C’est la troisième fois que ces deux formations se disputent un match qui se termine par le pointage de 1-0 en prolongation. Le Canadien les a tous remportés, les autres remontant à 2001 et 2006.

« On a bien joué, a admis Therrien. On a été discipliné. On en avait parlé plus tôt aujourd’hui avec les joueurs et ils ont bien réagi.

« Pendant le match, on imposait notre rythme et on jouait bien défensivement. On a offert une bonne opposition. On contrôlait la rondelle et l’espace des Panthers. On a eu de bonnes chances de marquer, mais José Théodore a été très bon. Il a gardé son équipe dans le match. En fait, c’est une belle victoire d’équipe. »

Les Panthers subissaient ainsi un troisième revers de suite après avoir connu une séquence de 3-0-1 lors des quatre parties précédentes. Leurs deux dernières défaites sont survenues en prolongation. Avant le match de ce soir, ils s’étaient inclinés 6-5 devant les Capitals mardi.

« C’est toujours frustrant de perdre en prolongation », a avoué le défenseur Brian Campbell. « On essaie d’aller chercher des victoires et un point, ce n’est pas suffisant. Il faut reprendre le travail, ne pas abandonner et rester prêt. »

Les deux équipes ont préconisé un style hermétique pendant les deux premières périodes de la rencontre. Il y a eu peu d’occasions de marquer jusqu’au troisième vingt, alors que le jeu s’est ouvert un peu.

Après cinq minutes de jeu en troisième période, Théodore a volé P.K. Subban avec un arrêt de la jambière. Subban avait réussi à déjouer quelques joueurs des Panthers avec des feintes étourdissantes.

À mi-chemin de l’engagement, Jonathan Huberdeau, la recrue des Panthers, s’est retrouvé seul devant Price, mais celui-ci a eu le dernier mot. Le lancer d’Huberdeau était l’un des cinq tirs de la Floride en l’espace d’une minute.

« Ils sont sortis forts au début de la troisième période, mais on a résisté, a admis Price. Ç’a été une partie assez tranquille et plutôt défensive. On a été chanceux de compter un but en prolongation. »

 

La LNH sur Facebook