Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Vladimir Tarasenko est la meilleure recrue jusqu’ici

jeudi 2013-02-14 / 11:18 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Vladimir Tarasenko est la meilleure recrue jusqu’ici

L’abondance de bons candidats en cette saison écourtée rendra difficile d’élire la recrue de l’année dans la LNH, Mais au quart de la saison, l’attaquant Vladimir Tarasenko des Blues de St.Louis est notre favori pour mériter le trophée Calder.

Aucun autre Russe n’a entrepris sa carrière dans la ligue en faisant autant impression depuis l’entrée fulgurante d’Evgeni Malkin à Pittsburgh en 2006-07. Cette saison-là, Malkin a entrepris sa carrière dans la LNH et la conquête du trophée Calder en marquant sept buts et cumulant 11 points à ses six premiers matchs.

Tarasenko, lui, a marqué quatre buts et amassé huit points à ses six premiers matchs, laissant peu de doute que ce 16e choix du repêchage de 2010 était prêt à faire sa marque dans le hockey nord-américain. Il a aussi mérité la confiance et le respect de l’entraîneur Ken Hitchcock, qui n’a pas hésité à donner à un jeune de 21 ans du temps de glace de qualité dans ses deux premiers trios, le plus souvent avec Andy McDonald et Alexander Steen.

Tarasenko, qui a développé ses habiletés dans la KHL depuis l’âge de 17 ans, totalise six buts et 11 points en 13 matchs, au cours desquels il a été utilisé en moyenne pendant près de 15 minutes.

Tarasenko a marqué à la suite de ses deux premiers tirs au filet dans la LNH dans une victoire de 6-0 sur les Red Wings de Detroit à l’ouverture de la saison. Deux jours plus tard, il ajoutait trois points à sa fiche (1-2) dans un gain de 4-3 remporté en fusillade sur les Predators de Nashville, devenant la première recrue des Blues depuis Wayne Babych en 1978-79 à enregistrer cinq points à ses deux premiers matchs.

Hitchcock a comparé Tarasenko au Finlandais Jere Lehtinen, une autre recrue européenne qu’il a dirigée à Dallas en 1995-96.

« Il vous mystifie plus ou moins par sa ténacité à garder la rondelle, son habileté à faire des jeux dans un espace restreint… Jere était comme ça », a-t-il déclaré au St. Louis-Post Dispatch. « Vladie est encore au stade de l’apprentissage, comme l’était Jere. Vladie est un bien meilleur joueur défensif que les gens le pensent. C’est un homme fort, à 202 livres, et il peut dégainer rapidement, tout comme Lehtinen. Il fait des jeux à chaque match. »

Sa combativité est démontrée par le fait qu’il se classe parmi les 10 premiers pour le nombre de mises en échec données par les recrues.

FINALISTES

Cory Conacher, Lightning de Tampa Bay – Ce joueur jamais repêché d’à peine 5 pieds 8 pouces et 170 livres domine toutes les recrues avec 12 points et est à un but du meneur dans cette catégorie Tarasenko. Il a amassé deux points ou plus dans cinq matchs, surtout disputés en compagnie de Vincent Lecavalier et Teddy Purcell. Conacher a été choisi le joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue américaine de hockey la saison dernière après avoir compilé une fiche de 39-41-80, devenant seulement le quatrième joueur de première année à mériter cet honneur depuis qu’il est décerné, soit en 1947-48. Ce faisant, il a aidé les Admirals de Norfolk à gagner le trophée Calder, emblème du championnat de la LAH. Il avait passé quatre ans au Canisius College avant d’obtenir un contrat de la LAH et il a signé un contrat de deux ans avec le Lightning en mars dernier.

Justin Schultz, Oilers d’Edmonton – Ce finaliste au trophée Hobey Baker, remis au meilleur joueur collégial américain, à ses deux dernières saisons à l’Université du Wisconsin domine toutes les recrues à la défense pour les buts (quatre), les points (sept), les buts en avantage numérique (quatre), les tirs au filet (34) et le temps d’utilisation (23:11). Repêché en deuxième ronde par les Ducks d’Anaheim en 2008, il a préféré attendre et a signé un contrat de deux ans avec les Oilers en juillet. En 34 matchs avec les Barons d’Oklahoma City de la LAH en attendant la fin du lock-out de la LNH, il a marqué 18 buts et enregistré 48 points, tout en affichant un différentiel de plus-8. Il demeure le meneur pour les points parmi les défenseurs de la LAH malgré le fait qu’il n’a pas joué un match dans cette ligue depuis le 5 janvier.

Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mikemorrealeNHL

 

La LNH sur Facebook