Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Chicago subit un revers de 3-2 en fusillade contre Anaheim

mardi 2013-02-12 / 23:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com



CHICAGO – Les intentions des Ducks d’Anaheim étaient claires, mardi matin.

Ils voulaient jeter de l’ombre sur le retour à la maison des Blackhawks de Chicago en devenant la première équipe de la LNH à battre l’équipe de l’heure dans la LNH en temps réglementaire alors que les deux équipes croisaient le fer au United Center. En bout de ligne, les visiteurs ont accompli la moitié de leur objectif.

Les Blackhawks (10-0-3) n’ont toujours pas encaissé de défaite en temps réglementaire cette saison, mais ont tout de même baissé pavillon 3-2 en fusillade, contre les Ducks.

Le filet de Corey Perry, lors des tirs de barrage, s’est avéré le but gagnant pour Anaheim (9-2-1), qui a entamé le match sur une séquence presque aussi heureuse que celle de Chicago. L’équipe hôte a profité d’un but de Jonathan Toews en fusillade, avant de voir Viktor Fasth effectuer de gros arrêts contre Patrick Kane et Brandon Saad pour enregistrer le gain.

Nick Leddy et Saad ont tous deux marqué en temps réglementaire pour les Blackhawks, tandis que Ryan Getzlaf et Andrew Cogliano ont trouvé le fond du filet pour les Ducks, qui ont forcé la prolongation sur le but de Cogliano avec 2:40 à faire en troisième période.

Après une première période sans marquer, grâce à des arrêts impressionnants des deux gardiens, Getzlaf a donné l’avance à Anaheim 1-0 à 3:33 du deuxième engagement, à la faveur d’un jeu de puissance avec Viktor Stalberg au banc des pénalités pour avoir retenu.

Getzlaf a tenté d’effectuer une passe à travers l’enclave jusqu’à Perry, derrière le but, mais le défenseur Brent Seabrook des Blackhawks, a touché au disque avec son bâton et a fait dévier derrière Corey Crawford.

Il a fallu un peu moins de sept minutes pour voir la réponse de Chicago, mais lorsqu’elle est survenue, elle était rapide et dangereuse.

Le deuxième filet de la saison de Nick Leddy après 17 secondes de jeu de puissance a porté le compte à 1-1, mais c’est la séquence ayant mené à cet avantage numérique qui a fait soulever la foule. Après une mise en échec de l’attaquant de puissance des Hawks Bryan Bickell sur Getzlaf dans le coin au fond de la zone des Ducks, l’homme fort d’Anaheim, Brad Staubitz s’est rué sur Bickell.

Les deux joueurs ont été chassés pour cinq minutes pour s’être battus, mais Staubitz a écopé d’une pénalité mineure pour avoir été l’instigateur en plus d’une pénalité d’inconduite de 10 minutes pour envoyer les Blackhawks en avantage numérique, leur permettant de profiter du changement de momentum occasionné par le but de Leddy avec 9:37 à faire à la deuxième période.

Saad a suivi avec un but à forces égales, 28 secondes plus tard, pour donner l’avance aux Blackhawks, 2-1. C’est une drôle de séquence qui a donné lieu à une reprise vidéo à Toronto et le but, d’abord refusé par les officiels sur la glace, a par la suite été accordé.

Saad, au vol après qu’une mise en échec de Toni Lydman l’ayant fait perdre pied, a décoché un tir des poignets depuis le cercle gauche que Fasth a bloqué, mais la rondelle a bondi avant de toucher le dos du gardien et de tomber de l’autre côté de la ligne des buts.

Luca Sbisa a tenté d’empêcher la rondelle de traverser la ligne rouge et on a bien cru qu’il y était arrivé avant que le but ne soit déplacé. La révision des officiels a cependant démontré que la rondelle avait traversé la ligne des buts à temps.

Même deux pénalités successives décernées à Johnny Oduya et Michael Frolik, moins de deux minutes après le but de Saad, n’ont pas ralenti la poussée des Hawks. Malgré deux de ses meilleurs attaquants défensifs au cachot, Chicago a démontré pourquoi l’équipe dominait le circuit en infériorité numérique en tuant l’avantage de deux hommes des Ducks, grâce aux efforts de Crawford, Seabrook, Niklas Hjalmarsson et Marcus Kruger.

En troisième période, il a semblé que les Hawks pourraient maintenir leur avance d’un filet jusqu’à la sirène annonçant la fin du match, jusqu’au but de Cogliano, qui a créé l’égalité 2-2. Après avoir forcé un revirement dans la zone de Chicago, Cogliano, qui avait perdu son casque, a filé jusqu’au filet et a fait dévier un tir de la pointe de Ben Lovejoy.

Deux pénalités décernées à Lydman, la première avec 10 secondes à faire en temps réglementaire et la deuxième à 2:08 de la prolongation, ont permis aux Blackhawks d’obtenir des opportunités en or avec un homme en plus, mais Fasth et la défensive des Ducks ont forcé la fusillade.

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
La série débute le 18 avril
vs.
Montréal mène la série 1-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook