Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

David Desharnais est surpris que Michel Therrien ait patienté aussi longtemps

lundi 2013-02-11 / 12:36 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


David Desharnais est surpris que Michel Therrien ait patienté aussi longtemps

BROSSARD, Qc - La surprise, ce n'est pas que le trio de David Desharnais ait été demantelé, lundi, à l'entraînement. C'est que Max Pacioretty et Erik Cole soient restés aussi longtemps à ses côtés.

«On était un peu surpris que ça ne soit pas arrivé avant parce que tout le monde allait bien sauf nous», a reconnu Desharnais après s'être entraîné aux côtés de Brandon Prust et Cole, lundi matin, tandis que Pacioretty était jumelé aux recrues Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher.

«On s'y attendait et le simple fait de faire un changement va nous piquer et nous réveiller un peu», a ajouté le no 51 du Tricolore.

Therrien a dû se rendre à l'évidence, samedi, après le dégelée de 6-0 subie aux mains des Maple Leafs de Toronto. Pacioretty, Desharnais et Cole ont évidemment été blanchis, mais ils ont surtout prolongé une piètre séquence où ils n'ont amassé, à eux trois, qu'une maigre mention d'aide en trois rencontres.

Cette prestation est survenue alors que l'entraîneur du CH les avaient déjà bien avertis qu'ils devaient relever leur niveau de jeu.

«On s'est assis avec eux, je leur ai montré des séquences vidéo où ils n'ont pas eu de succès et je leur ai expliqué que si je ne voyais pas d'amélioration, il faudrait que j'en vienne à la conclusion qu'il deviendrait nécessaire de les séparer», a fait savoir Therrien, lundi, avant de se diriger avec ses joueurs en direction de Tampa, où le Canadien affrontera le Lightning mardi soir.

«Le plan à l'origine était de les garder ensemble parce qu'ils avaient une belle chimie la saison dernière, mais ils ne semblent pas retrouver cette même chimie cette année, pour différentes raisons. On a donc agi dans le but d'obtenir de meilleurs résultats», a ajouté Therrien.

Pacioretty a six aides en sept matchs, mais un différentiel de moins-2, tandis que Desharnais a trois buts et deux aides, sauf qu'il a été blanchi dans sept de ses 11 rencontres et qu'il affiche un différentiel de moins-5. Cole, lui, a deux buts et deux aides avec un différentiel neutre, ce qu'il a lui-même jugé insuffisant puisqu'il a envoyé un message-texte à ses coéquipiers, dimanche, dans lequel il leur a promis de mieux faire à partir de maintenant.

«On voulait trop être bons, on voulait trop en faire. Là, on va pouvoir penser un peu plus à jouer et Brandon va apporter une bonne dynamique», a dit Desharnais de l'ajout de Prust à son unité.

«(Prust) remporte beaucoup de batailles individuelles, il a plus d'atouts à l'attaque que les gens ne croient. On le voit à tous les jours à l'entraînement. Ça devrait bien fonctionner», a de son côté affirmé Cole.

La présence de Pacioretty, le meilleur pointeur de l'équipe la saison dernière avec un total de 65 points (33-32), pourrait donner des résultats plus intéressants encore aux côtés des deux recrues du Canadien. Galchenyuk (un but, six aides) et Gallagher (quatre buts, deux aides) connaissent chacun un début de saison plus que potable, eux qui s'alignaient avec Prust jusqu'ici.

«On dirait qu'on a relevé Prusty de ses fonctions de gardienne!», a lancé Pacioretty à la blague en parlant de ses nouveaux compagnons de trio.

«En espérant que Chucky pourra me permettre de marquer mon premier but de la saison le jour de son anniversaire», a dit Pacioretty de Galchenyuk, qui fêtera ses 19 ans, mardi.

«Les jeunes jouent très bien, a ajouté le no 67 sur un ton plus sérieux. Quand ils patinent, ils sont très efficaces. Je sais qu'à mon arrivée ici, on me répétait sans cesse de patiner, de bouger les pieds, et je vais leur relayer le même message. C'est de cette façon que nous aurons du succès en tant que trio.

«Je dois me servir davantage de mon gabarit devant le filet», a ajouté Pacioretty en parlant de son propre jeu. Je dois être meilleur autour du filet.»

Le Canadien disputera deux matchs en Floride, alors qu'il affrontera par ailleurs les Panthers à Sunrise, jeudi. Le club montréalais sera de retour au Centre Bell en vue du week-end, alors que les Flyers de Philadelphie seront les visiteurs samedi.

 

La LNH sur Facebook