Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Mike Smith et les Coyotes ont blanchi les Sharks 1-0

samedi 2013-02-09 / 19:35 / LNH.com - Nouvelles

Par Eric Gilmore - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Mike Smith et les Coyotes ont blanchi les Sharks 1-0


SAN JOSE, Calif.Mike Smith a pris goût à blanchir les Sharks de San José.

Après avoir réussi l’exploit à trois reprises l’an dernier, le gardien des Coyotes de Phoenix a récidivé samedi après-midi pour mener son équipe à un gain de 1-0 à l’issue d’une fusillade sur la glace des Sharks.

En enregistrant son 21e blanchissage en carrière, Smith a permis à son entraîneur Dave Tippett de sortir victorieux de son 750e match derrière le banc d’une équipe de la LNH.

Smith a arrêté Michal Handzus et James Sheppard en tirs de barrage, alors que pour les Coyotes, Mikkel Boedker, le premier à s’élancer, a déjoué Antti Niemi à la suite d’une belle feinte et que Radim Vrbata, le troisième, a clos le débat en marquant du revers.

Smith a repoussé 33 arrêts contre 21 pour Niemi. La défaite était la quatrième de suite des Sharks après avoir entrepris la saison avec sept victoires.

Les Coyotes et les Sharks avaient perdu leur match précédent aux mains des Blackhawks de Chicago, 6-2 et 5-3 respectivement

Les Sharks avaient battu les Coyotes 5-3 à leur premier match local mais ils n’avaient pas eu à se frotter à Smith, qui soignait alors une blessure au bas du corps. Smith a affiché une moyenne de 1,98 et un taux d’arrêts de .948 en six matchs contre les Sharks en 2011-12.

Les Sharks ont dominé 30-19 aux tirs au but en temps réglementaire, 15-3 à la troisième période, mais n’ont jamais pu résoudre l’énigme Smith. Ils ont dirigé trois autres tirs au filet, contre deux, lors des cinq minutes de la prolongation, alors que les Coyotes ont profité d’un avantage numérique au cours des 20 dernières secondes sans parvenir à diriger un seul tir en direction de Smith.

Les Sharks sont venus près de marquer au cours d’une supériorité numérique au début de la troisième période. Dan Boyle et Joe Pavelski ont tout à tour dirigé de bons tirs de la pointe mais Smith a fait les arrêts. Les Sharks ont atteint la cible à quatre reprises pendant cet avantage numérique, et une cinquième fois juste après la fin de la punition à Boyd Gordon pour avoir retardé le match.

Les Sharks ont donc continué à souffrir en attaque. Après avoir réussi 23 buts lors des cinq premiers matchs de la saison, ils n’en ont plus marqué que 11.

Ils n’avaient effectué que trois tirs au but avec un peu plus de quatre minutes à jouer en première période avant de renverser la vapeur. Handzus a eu une chance en or lorsqu’il a reçu une passe en plein devant le filet mais Smith s’est étendu pour faire l’arrêt.

Puis vers la fin de l’engagement, Joe Thornton s’est retrouvé deux fois tout près du filet avec la rondelle mais sans parvenir à déjouer Smith.

Le défenseur Brent Burns a pu disputer son premier match de la saison, évoluant en compagnie de Brad Stuart, ce qui a forcé les Sharks à retourner Matt Irwin à Worcester dans la Ligue Américaine. Douglas Murray, a été retiré de la formation.

Chez les Coyotes, Rostislav Klesla, un autre défenseur qui revenait au jeu après avoir raté neuf matchs avec une blessure au bas du corps, a rapidement fait sentir sa présence en obtenant trois tirs au filet à la première période.

Scott Gomez, qui jouait au centre du quatrième trio, a eu une belle occasion de marquer pour les Sharks à la deuxième période après avoir capté une longue passe de Patrick Marleau, mais Smith l’a frustré de la mitaine. Smith s’est aussi imposé devant Ryane Clowe, qui a redirigé une passe de l’embouchure du filet.

Boedker a aussi obtenu une belle chance pour les Coyotes après un revirement des Sharks, toujours en deuxième période, mais Niemi a capté son tir de l’enclave.

 

La LNH sur Facebook