Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Selanne et Jagr suscitent toujours l’admiration de leurs pairs

vendredi 2013-02-08 / 16:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Steve Hunt - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Selanne et Jagr suscitent toujours l’admiration de leurs pairs

DALLAS – À eux deux, Teemu Selanne, 42 ans, et Jaromir Jagr, 41 ans, ont pris part à plus de 2700 matchs de la LNH, marqué plus de 1300 buts et amassé plus de 3000 points.

Et ces deux grands joueurs venus d’Europe s’affronteront vendredi soir lorsque les Ducks d’Anaheim visiteront les Stars de Dallas dans ce qui sera le seul match à l’affiche dans la LNH.

Selanne, qui en sera à son 1351e match, a déjà marqué 666 buts et récolté 750 mentions d’aide pour un total de 1416 points et il ne donne aucun signe de ralentissement.

« Il devient presque encore meilleur avec l’âge. Ce gars-là doit être un Highlander (montagnard), un Highlander de Finlande », s’émerveille l’entraîneur des Stars Glen Gulutzan. « Il vole toujours sur la glace. Il est toujours un des plus rapides, des plus agiles. Ses subtilités sont quelque chose, sa façon de marquer des buts sans regarder le filet, de lancer quand les gardiens ne s’y attendent pas. Nous l’isolons tout le temps dans nos vidéos juste pour voir les petites choses qu’il fait. Nous le faisons pour Jagr, (Niklas) Lidstrom et des joueurs de ce genre là parce qu’ils font les choses différemment. Il est très impressionnant. »

Stéphane Robidas a eu sa part de bagarres avec Selanne au cours de sa carrière de 13 saisons dans la LNH.

« Je suis dans la ligue depuis un bon bout de temps et j’ai grandi en le regardant jouer, a rappelé le défenseur des Stars. C’est dire ça fait combien de temps qu’il est dans la ligue. Je me souviens de lui avec les Jets de Winnipeg. Il marquait des buts, lançait ses gants en l’air et feignait de les tirer. C’était pas mal impressionnant, tout comme ses premiers coups de patin quand il décampe. Quand il a pris son élan il peut encore filer à la vitesse du vent. Il est toujours bien posté. Il sait où se placer sur la glace. Tout ce qu’il a fait et qu’il fait encore est franchement remarquable. »

Loui Eriksson, un autre Finlandais qui joue pour les Stars, considère comme un honneur d’affronter celui qui était son idole de jeunesse.

« C’est un si grand joueur et il produit encore, a-t-il constaté. C’est toujours impressionnant de le voir à l’œuvre. »

Jamie Benn, le centre numéro un des Stars, tient aussi Selanne en haute estime.

« C’est assez extraordinaire, ce qu’il a fait tout au cours de sa carrière et encore aujourd’hui, a-t-il dit. Il est un joueur dominant depuis que je suis dans la ligue. Ses statistiques sont ridicules pour son âge et il donne l’impression qu’il va pouvoir jouer éternellement. »

Les Stars témoignent du même respect à l’endroit de leur coéquipier Jagr (1356 matchs, 668-993-1661), tout comme de l’autre côté les joueurs des Ducks admirent les deux phénomènes.

Selanne est bien installé à Anaheim depuis 2005, où il est un individu très respecté. Les joueurs des Ducks n’en admirent pas moins tout autant Jagr, qui jouera dans le premier trio des Stars en compagnie de Benn et Brenden Morrow.

« Il fait toujours partie de l’élite, l’a encensé Corey Perry. On peut le voir par ce qu’il continue de faire. Il faut lui porter attention quand il est sur la glace. Ce sera intéressant de les voir un contre l’autre, une sorte de match à surveiller à l’intérieur du match. C’est plaisant de voir à l’œuvre des joueurs qui ont excellé et qui continuent de le faire. »

Saku Koivu, est dans la ligue depuis presque aussi longtemps que son compatriote finlandais et que Jagr, un Tchèque.

« Il y a peu de joueurs qui ont eu une carrière comme celles de Jagr et Teemu, a-t-il noté. On ne voit pas ça souvent et ce qui est encore plus remarquable avec eux c’est qu’ils continuent de bien faire année après année. C’est renversant et plaisant à voir. Nous nous sommes affrontés souvent (Jagr et lui). Avoir pu durer presque aussi longtemps que ces deux joueurs est un accomplissement. Il (Jagr) avait quitté la LNH avant la saison dernière mais il n’a rien perdu. »

Daniel Winnik en est un autre qui ne cache pas sa grande admiration pour Jagr.

« Je me souviens de l’avoir affronté à ma première saison (2007-08) à New York, a-t-il rappelé. Il était formidable. Il est tellement gros. Il a beaucoup fait pour cette ligue, ça fait si longtemps qu’il est une superstar. Les Européens ont vraiment aidé à populariser le hockey chez eux. C’est la même chose pour Teemu. Tous deux sont de grands ambassadeurs de notre sport, tous deux jouent encore comme s’ils étaient dans la vingtaine. C’est franchement extraordinaire. »

 

La LNH sur Facebook