Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La soirée des premières sourit aux Wings face aux Blues

jeudi 2013-02-07 / 23:20 / LNH.com - Nouvelles

Par Louie Korac - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


La soirée des premières sourit aux Wings face aux Blues


ST. LOUIS – Deux équipes qui cherchaient à briser des mauvaises séquences s’affrontaient, jeudi soir, au Scottrade Center. Une des deux devait forcément en profiter.

C’est Detroit qui a pu mettre fin à une modeste série de deux défaites, grâce aux premiers buts de la saison de Daniel Cleary, Jakub Kindl et Cory Emmerton, en voie vers un gain de 5-1 sur les Blues de St. Louis.

Petr Mrazek, rappelé plus tôt de Grand Rapids dans la Ligue américaine de hockey, a remporté son premier match dans la LNH, en réalisant 26 arrêts.

Damien Brunner et Valtteri Filppula ont également enfilé l’aiguille pour Detroit, avec les mentions d’aide de Drew Miller et Jordin Tootoo, leurs premiers points de la présente campagne.

Les Blues, qui ont perdu des matchs consécutifs à la maison pour la première fois depuis une séquence survenue entre le 22 février et le 1er mars 2011, ont perdu trois parties de suite en saison régulière pour la toute première fois sous la férule de Ken Hitchcock.

Alex Pietrangelo a marqué son deuxième but en autant de parties et il représente l’unique production de St. Louis au cours des dernières 135:30 minutes de jeu, tandis que de son côté, Brian Elliott stoppait 24 tirs dans la défaite.

Cleary a marqué son premier de la campagne, le premier par un joueur de troisième ou quatrième trio des Wings cette saison, lorsqu’il a profité de sa propre chance ratée, contournant le défenseur Kris Russell et enfilant l’aiguille sur son propre rebond, battant Elliott à 5:14 du début du match et donnant l’avance à Detroit, 1-0.

Kindl a marqué son premier filet et son premier point de la saison lorsque son tir d’abord inoffensif depuis la ligne bleue s’est frayé un chemin à travers une circulation lourde avant de déjouer Elliott, qui n’avait aucune idée d’où se trouvait la rondelle, but inscrit à 11:50 et qui donnait l’avance à Detroit 2-0.

Plusieurs mauvaises habitudes qui ont pavé la voie à la défaite des Blues par la marque de 6-1 face aux Predators de Nashville, deux jours plus tôt, sont venues hanter les 20 premières minutes du match de jeudi.

Pietrangelo a marqué sur une passe de David Backes, à 15:45 du deuxième engagement pour couper l’avance de Detroit à 2-1. Toutefois, les Red Wings ont inscrit une paire de filets rapides lors de la même période, grâce aux bâtons d’Emmerton à 17:33, puis de celui de Brunner, avec 56 secondes à faire à l’engagement, forgeant ainsi une avance de 4-1 à Detroit.

Emmerton a capté une passe de Miller dans l’enclave et a contourné Elliott avec le rebond. Brunner s’est emparé d’une rondelle libre, suite à un tir de Jonathan Ericsson qui a bifurqué sur un joueur des Blues.

Le but de Filppula, sur une échappée à quatre contre quatre, est survenu après l’éjection de Johan Franzen pour avoir dardé David Perron. Sur le jeu, Franzen a écopé d’une pénalité de cinq minutes et d’une inconduite de partie, tandis que Perron a écopé d’une pénalité de deux minutes pour avoir d’abord donné de la bande à Franzen, qui a répliqué.

Lors de la séquence suivante, alors que les deux équipes évoluaient à court d’un homme, les Blues ont perdu la rondelle dans la zone des Red Wings et Filppula s’est emparé du disque et a battu Elliott avec 6:25 à jouer.

 

La LNH sur Facebook