Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Des Canucks en feu donnent une leçon au Wild dans un gain de 4-1

jeudi 2013-02-07 / 23:07 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Myers - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Des Canucks en feu donnent une leçon au Wild dans un gain de 4-1


ST. PAUL (Minnesota) – Pendant une bonne partie de la semaine, l’entraîneur du Wild du Minnesota, Mike Yeo, a tenté de faire passer plusieurs messages à une formation qui devait être l’une des plus excitantes de la LNH, mais qui traverse une période difficile.

Après un autre lent départ à domicile et une défaite sans appel de 4-1 contre les Canucks de Vancouver jeudi soir, l’entraîneur qui en est à sa deuxième campagne derrière le banc doit se demander ce qu’il peut faire pour relancer les siens.

Avant la rencontre de lundi contre les Coyotes à Phoenix, Yeo avait rétrogradé Devin Setoguchi et Mikael Granlund sur le quatrième trio du Wild. Granlund a été laissé sur le banc jeudi.

Dans les cinq derniers jours, le Wild a aussi rappelé son excellent espoir Charlie Coyle et il a tenté de renforcer son quatrième trio en faisant l’acquisition du robuste Mike Rupp des Rangers de New York.

Malgré tous ces messages et tous ces mouvements de personnel, le Wild a joué l’un de ses pires matchs de la saison contre ses rivaux des Canucks, qui possèdent maintenant une priorité de cinq points sur le Minnesota dans la section Nord-Ouest.

Vancouver a contrôlé le jeu dans les 20 premières minutes de la rencontre en inscrivant deux buts et en dominant 9-3 au chapitre des tirs au but. Après cette piètre performance, les joueurs de l’équipe locale sont rentrés au vestiaire sous les huées de la foule.

Et les huées ont repris de plus belle en deuxième période alors que le Wild a joué de façon impeccable pendant une dizaine de minutes avant de s’effondrer dans les trois dernières minutes de l’engagement. La victoire était alors hors de portée.

Vancouver a ouvert la marque à 9:18 du premier vingt. Le retour du lancer d’Alex Burrows a atterri directement sur le bâton de Daniel Sedin qui a ensuite déjoué le gardien du Wild Niklas Backstrom pour compter son troisième but de la campagne. Le tir de Burrows du cercle des mises en jeu de droite a été repoussé par Backstrom, mais Sedin, qui s’était démarqué de Zach Parise avant de foncer dans l’enclave, a sauté sur le retour et il n’a pas raté sa chance.

Trois minutes plus tard, les Canucks ont profité d’un jeu de puissance après que Parise eut été puni pour rudesse. À la fin de l’avantage numérique, le lancer du cercle des mises en jeu de gauche de Maxim Lapierre a été redirigé à l’embouchure du filet par Chris Higgins et la rondelle s’est faufilée derrière Backstrom à 14:31. Il s’agissait du premier but d’Higgins cette saison.

Le Wild a dominé de grandes portions de la deuxième période. Il a effacé son déficit de six tirs au but, il a menacé lors de deux supériorités numériques et il a obtenu plusieurs excellentes chances de marquer. Or, le Minnesota a été frustré par le gardien de but Cory Schneider à toutes les occasions.

Ensuite, le Wild s’est effondré.

Lors d’une mise en jeu en territoire offensif, Torrey Mitchell du Wild a été puni pour obstruction, procurant ainsi aux Canucks un troisième avantage numérique. Avec 18 secondes à faire au jeu de puissance, Backstrom s’est retrouvé hors position après une mêlée devant son filet, puis le dégagement raté de Clayton Stoner a abouti sur le bâton de Mason Raymond dans le cercle des mises en jeu de gauche. Son tir vif a battu Backstrom dans le coin du filet. Raymond donnait les devants 3-0 aux siens avec son quatrième but de la saison.

Ce but a coupé le souffle au Wild, qui était pourtant revenu dans le match et qui avait retrouvé son rythme.

Moins de deux minutes plus tard, Raymond a frappé Jannik Hansen en plein mouvement derrière la défense du Wild, puis il a déjoué Backstrom d’un tir des poignets. Les Canucks menaient alors 4-0.

Backstrom a terminé la deuxième période avant d’être remplacé par Josh Harding au début du troisième engagement.

Le seul moment de réjouissance pour le Minnesota dans cette rencontre fut le but en avantage numérique du défenseur Tom Gilbert à 7:25 du troisième vingt. Il s’agissait de son troisième filet en 10 matchs cette année, ce qui égale son total en 67 parties la saison dernière.

Schneider a été solide devant le filet en arrêtant 22 des 23 lancers dirigés vers lui pour signer sa troisième victoire de la saison.

Minnesota, qui avait amorcé l’année avec deux gains, a maintenant perdu trois matchs de suite et six de ses huit dernières parties.

Vancouver, qui a remporté quatre victoires consécutives, retournera à la maison pour affronter les Flames de Calgary samedi soir. Le Wild recevra les Predators de Nashville samedi et se rendra à Calgary lundi avant de retrouver les Canucks mardi soir à Vancouver.

 

La LNH sur Facebook