Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Un changement de Claude Julien a provoqué la victoire des Bruins

jeudi 2013-02-07 / 0:01 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Un changement de Claude Julien a provoqué la victoire des Bruins

MONTRÉAL – Les Bruins de Boston ont démontré mercredi soir au Centre Bell pourquoi ils forment une des meilleures équipes de la Ligue nationale.

Après avoir été dominés 11-4 au chapitre des tirs au but à la première et alors qu’ils tiraient de l’arrière 1-0 après la deuxième, ils ont entrepris la troisième sur les chapeaux de roue et ils ont marqué deux buts rapides pour filer avec la victoire.

Tyler Seguin, à 14 secondes, et David Krejci, à 2:05, ont renversé la vapeur en moins de deux minutes et les Bruins ont mis fin à la séquence de cinq victoires à domicile du Canadien.

Le Canadien a mis le pied sur l’accélérateur dans l’espoir de créer l’égalité par la suite mais Tuukka Rask s’est imposé devant son filet pour protéger la victoire.

«Nous avons été chanceux que c’était un match serré », a dit Seguin, modeste. « De toute évidence, (Rask) a joué un gros match, et on ne jouait pas comme si on était prêt pour disputer un match pour la première place. »

Seguin a été réuni à David Krejci et Milan Lucic pour entreprendre la troisième période et la décision de l’entraîneur-chef Claude Julien a aussitôt rapporté des dividendes.

« Les entraîneurs nous ont dit qu’ils voulaient un peu d’étincelles et c’est ce qui est arrivé, a dit Seguin. On a été en mesure de marquer deux buts en deux tours sur la patinoire. Disons que cela a bien fonctionné ! »

Même si Nathan Horton fait bien aux côtés de Krejci et Lucic cette saison, Julien n’a pas hésité à modifier ses trios au début de la troisième dans l’espoir de relancer son équipe.

« On a fait des changements de trios parce qu’on n’avait pas beaucoup de chances de marquer », a expliqué Julien, qui a été l’entraîneur-chef du Canadien de 2003 à 2006. « Il y a des soirs comme ça. Il y a eu des étincelles et les gars ont aussi bien répondu.

« C’est une décision qu’il fallait que je prenne pour nous aider à marquer des buts, a-t-il poursuivi. De temps à autres, il suffit d’une étincelle. Ce n’était pas dirigé contre le joueur lui-même (Horton). Il joue très bien avec Krejci et Lucic cette saison. De loin, ils ont été notre meilleure ligne d’attaque. C’était plus pour avoir une nouvelle apparence et pour avoir un stimulant. »

Rask a été choisi la première étoile du match.

« Il joue du très bon hockey depuis le début de la saison mais ce soir, a souligné Julien. Il s’est vraiment démarqué avec la façon dont il s’est comporté, particulièrement à la première période »

Les Bruins se sont hissés au sommet de l’Association de l’Est, un point devant les Penguins de Pittsburgh. Ils ont aussi pris une avance de deux points sur les Sénateurs d’Ottawa dans la section Nord-Est. De plus, ils ont maintenant récolté au moins un point au classement dans huit de leurs neuf matchs cette saison. Ils n’ont subi qu’une défaite.

« C’est notre but d’être en haut du classement, a dit Julien. On se considère comme une équipe qui devrait être parmi les meilleures. »

 

La LNH sur Facebook