Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Wild fait l’acquisition de Rupp des Rangers en échange de Powe et Palmieri

lundi 2013-02-04 / 14:51 / LNH.com - Nouvelles

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Wild fait l’acquisition de Rupp des Rangers en échange de Powe et Palmieri

Le Wild du Minnesota et les Rangers de New York ne connaissent pas les débuts de saison espérés. Ces deux formations ont procédé à une transaction, ce lundi, dans l’espoir de fouetter leurs troupes.

Le Wild a envoyé l’attaquant Darroll Powe et l’attaquant des ligues mineures Nick Palmieri aux Rangers en échange de l’attaquant Michael Rupp.

Cette transaction survient quelques heures après que le Wild eut rappelé le jeune Charlie Coyle, un de ses meilleurs espoirs qui fera ses débuts dans la LNH lundi soir contre les Coyotes de Phoenix.

L’entraîneur du Wild Mike Yeo a admis que les performances des siens étaient décevantes. Le Minnesota a perdu quatre de ses six derniers matchs après avoir amorcé la campagne avec deux victoires. L’attaquant Devin Setoguchi n’a toujours pas marqué après huit rencontres, lui qui avait connu la pire saison de sa carrière l’an dernier avec une récolte de 19 buts. On l’a récemment vu au sein du quatrième trio lors des séances d’entraînement.

Yeo n’a pas voulu pointer Setoguchi, mais il a révélé qu’il était prêt à tout essayer pour relancer son équipe.

« On comptait sur lui pour marquer des buts en ce début de saison et pour créer de l’attaque pour nous avec sa vitesse et son contrôle de la rondelle », a expliqué Yeo aux journalistes à Glendale, en Arizona. « Ce n’est pas le seul. Il y a d’autres joueurs qui ne performent pas aussi bien que ce à quoi on s’attendait. C’est donc la décision qu’on a prise pour la partie [de lundi] et on est prêt à en prendre d’autres par la suite. »

L’ajout de Rupp permet au Minnesota de compter sur un vétéran qui a déjà gagné la Coupe Stanley. Le joueur de 33 ans évoluera probablement sur le quatrième trio du Wild.

Pour les Rangers, Powe et Palmieri leur procurent un peu plus de profondeur à l’attaque, chose dont ils ont cruellement besoin cette année avec les blessures au capitaine Ryan Callahan et à la recrue Chris Kreider.

Tout comme Rupp, Powe a été écarté de la feuille de pointage à ses huit premières parties de la saison et il préconise un style de jeu robuste. Cependant, Powe se débrouille bien en infériorité numérique et c’est le type de joueurs dont les Rangers avaient besoin après avoir perdu Brandon Dubinsky, Artem Anisimov, Brandon Prust et Ruslan Fedotenko pendant la saison morte.

Les Rangers se classent au 19e rang du circuit en désavantage numérique avec un taux d’efficacité de 78,4 pour cent. La saison dernière, c’était l’une de leurs forces alors qu’ils ont pris le 5e rang de la LNH avec un taux de 86,2 pour cent.

Cette année, Powe joue en moyenne pendant 1 minute et 22 secondes par partie en infériorité numérique et c’était l’attaquant le plus occupé en pareille occasion au Minnesota l’année dernière avec un temps de glace moyen de 2 minutes et 27 secondes par partie. Ses 91 lancers bloqués étaient également un sommet chez les attaquants du Wild l’an passé.

Palmieiri, 23 ans, a été incapable de se tailler un poste dans la formation du Wild cette année et il évoluait avec Houston dans la Ligue américaine de hockey. En 40 matchs avec les Aeros, il a inscrit 10 buts et 21 points.

Puisque les Rangers sont à court d’attaquants en ce moment (le défenseur Stu Bickel a dû jouer à l’avant lors des deux dernières parties), Palmieri pourrait bien être inséré rapidement dans l’alignement des Rangers.

Suivez Dave Lozo sur Twitter : @DaveLozo

 

La LNH sur Facebook