Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

De retour dans la formation, Vanek continue à un rythme d’enfer

lundi 2013-02-04 / 13:18 / LNH.com - Nouvelles

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


De retour dans la formation, Vanek continue à un rythme d’enfer

La seule chose qui a pu freiner Thomas Vanek est une blessure, car même si on lui a opposé des adversaires défensifs pour le contrer, rien n’a pu le ralentir.

Vanek a entrepris la troisième semaine de la LNH au sommet des pointeurs avec 19 points, il en a amassé 10 dans les quatre derniers matchs disputés par les Sabres, la semaine dernière. Il y a eu trois matchs de cinq points dans la LNH, cette saison, et Vanek en a réussi deux. Il a réalisé l’exploit pour la deuxième fois, jeudi soir, quand il a réussi un tour du chapeau et récolté deux aides dans une victoire de 7-4 contre les Bruins à Boston.

Vanek a connu cette belle semaine après avoir dû s’absenter de l’affrontement contre les Capitals à Washington, dimanche dernier, en raison d’une blessure au bas du corps. Il a amassé des points dans les huit matchs qu’il a disputés et s’il maintient ce rythme, il totalisera plus de 100 points dans cette saison écourtée à 48 matchs.

Cinq autres joueurs qui ont connu une bonne semaine:

Roberto Luongo – Vous souvenez-vous quand Luongo était supposé être sur le marché des échanges après que les Canucks de Vancouver eut accordé le poste de gardien no 1 à Cory Schneider? Les Canucks sont bien contents de pouvoir encore compter sur lui, après ce que Luongo a accompli la semaine dernière. Le gardien québécois a présenté une fiche de 2-0-1 en n’accordant que trois buts en 190 minutes et en réussissant le 61e jeu blanc de sa carrière. Il a conservé une moyenne de buts alloués de 1,46 et un taux d’efficacité de ,944. Pour le moment, il a relégué Schneider au poste de réserviste.

Steven Stamkos - Stamkos ne répétera pas sa saison de 60 buts de l’an dernier, car le calendrier ne compte que 48 matchs. Mais la vedette du Lightning de Tampa Bay a marqué des buts dans cinq matchs consécutifs, incluant deux contre les Rangers de New York, samedi. Il a amassé des points dans les huit rencontres que le Lightning a disputées cette saison.

Henrik Zetterberg – Le nouveau capitaine des Red Wings de Detroit est l’autre joueur qui a connu un match de cinq points quand il a réussi un tour du chapeau et récolté deux assistances dans la victoire de 5-3 contre les Blues de Saint Louis, vendredi soir. Au sein d’une équipe qui est en reconstruction, Zetterberg a élevé son jeu.

Sidney Crosby - Crosby ne fait pas grand bruit en ce début de saison alors que les Penguins connaissent des hauts et des bas, mais le capitaine a accumulé sa part de points. Il a connu deux matchs consécutifs de trois points en fin de semaine contre les Devils du New Jersey et les Capitals de Washington et il totalise 13 points en neuf matchs. Il est aussi la principale raison pour laquelle son coéquipier de trio, Chris Kunitz, a inscrit quatre buts et amassé six points à ses deux derniers matchs, incluant un tour du chapeau, dimanche.

Carey Price – Après avoir subi une défaite de 2-1 contre les Maple Leafs de Toronto lors du match d’ouverture, le gardien des Canadiens a remporté ses six autres départs, incluant ses trois matchs de la dernière semaine. Il présente une moyenne de buts accordés de 1,70 et un taux d’efficacité de ,938 et il est l’une des principales raisons pour expliquer le surprenant début de saison des Canadiens.

Cinq joueurs qui n'ont pas connu une bonne semaine:

Kyle Okposo – Le choix de première ronde de 2007 évolue sur le premier trio des Islanders de New York en compagnie de la vedette John Tavares, mais pendant que ce dernier et que Matt Moulson, l’autre membre du trio, produisent, Okposo est dans l’impasse. Il n’a amassé aucun point la semaine dernière et il n’a récolté qu’une seule aide dans les six derniers matchs des Islanders.

Jarome Iginla – Le plus grand marqueur de l’histoire des Flames de Calgary n’a pas encore inscrit un but cette saison. Iginla n’a récolté que quatre assistances, une des raisons pour lesquelles les Flames ne présentent qu’un dossier de 1-3-2 après six matchs.

Daniel Sedin – Aucun des jumeaux Sedin ne connaît un bon début de saison offensivement. Mais après avoir amassé six points dans les quatre premiers matchs des Canucks, Daniel a été blanchi dans les quatre rencontres suivantes, une raison majeure pour laquelle les Canucks connaissent des difficultés à l’attaque.

Ondrej Pavelec – On peut parler d’une semaine cauchemardesque dans son cas. Pavelec a commencé les trois matchs des Jets de Winnipeg la semaine dernière et il a accordé 14 buts sur 73 tirs en un peu plus de sept périodes et les Jets ont subi trois défaites.

Martin Brodeur – Le gardien totalisant le plus de victoires dans l’histoire de la LNH avait remporté ses trois premiers départs en accordant que trois buts. Mais depuis, il présente une fiche de 0-1-2 et il a accordé cinq buts dans les deux défaites contre les Islanders et les Penguins la semaine dernière. Son substitut, Johan Hedberg, a conservé un dossier de 1-0-1 après avoir permis un seul but sur 50 tirs.

La semaine à venir:

Les deux équipes du sud de la Californie prendront la route après la visite des Sharks de San Jose à Anaheim, lundi soir. Les deux équipes de la Floride passeront également la semaine à l’étranger, alors que le Lightning jouera quatre matchs sur les patinoires adverses, tandis que les Panthers en joueront trois. Les Flames, les Hurricanes de la Caroline et les Blackhawks de Chicago (pour la deuxième semaine d’affilée) disputeront aussi leurs trois matchs à l’étranger. Neuf équipes joueront quatre matchs, alors que l’Avalanche du Colorado n’en disputera que deux, les deux à domicile. Les Sénateurs d’Ottawa et les Flyers de Philadelphie passeront aussi la semaine à domicile.

Six des sept équipes canadiennes joueront samedi lors de la « Journée du hockey au Canada », les Oilers d’Edmonton seront les seuls à affronter une équipe américaine.

Les matchs à surveiller:

Dallas au Colorado (4 février; NBCSN/TSN) – L’Avalanche tentera de conserver sa fiche parfaite à domicile en recevant les Stars qui connaissent des difficultés.

Tampa Bay à Philadelphie (5 février; NBCSN/TSN/RDS) – Le Lightning, l’équipe qui a marqué le plus de buts dans la LNH, a disputé six de ses huit premiers matchs à domicile. Pour leur part, les Flyers ont disputé six de leurs neuf premiers matchs à l’étranger et ils espèrent qu’un séjour à domicile leur sera bénéfique afin d’améliorer leur dossier de 3-6-0.

Boston à Montréal (6 février; NBCSN/TSN/RDS) - NBC Sports Network présentera sa « Soirée rivalités » mercredi et il n’y a pas plus grande rivalité que celle-là.

Washington à Pittsburgh (7 février; NHLN-US) – Les Capitals tenteront de venger leur défaite de 6-3 subie à Washington dimanche, eux qui connaissent toutes sortes de difficultés, cette saison.

Anaheim au Minnesota (8 février; NHLN-US et Canada) – Dans l’une des bizarreries du calendrier écourté cette saison, ce sera le seul match disputé vendredi, alors que l’on présentera 12 rencontres jeudi et autant samedi.

New Jersey à Pittsburgh (9 février; NHLN-US) – Les Penguins et les Devils joueront le premier de leurs deux affrontements de la fin de semaine. Ce sera le premier des trois matchs que le réseau NHL Network présentera samedi, les autres mettront aux prises les Coyotes de Phoenix aux Sharks à San Jose et les Maple Leafs de Toronto qui visiteront les Canadiens.

Los Angeles à Detroit (10 février; NBC/TSN) – Le match sera disputé de bonne heure pour les joueurs des Kings, puisqu’ils visiteront les Red Wings au Joe Louis Arena à 12h30. Ce sera le troisième des quatre matchs des Kings de leur voyage dans le Mid-Ouest.

 

La LNH sur Facebook