Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Super 16 : Les Hawks au sommet, les autres se maintiennent

lundi 2013-02-04 / 13:04 / LNH.com - Nouvelles

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Super 16 : Les Hawks au sommet, les autres se maintiennent

Dans l’ensemble, les meilleures équipes de la Ligue nationale de hockey, au cours d’une semaine donnée, sont également les meilleures équipes du circuit, tout simplement, alors que s’entame la troisième semaine de la saison.

Les Blackhawks de Chicago continuent d’exceller sur la route, alors que Disney on Ice occupera le United Center jusqu’à la semaine prochaine ; Les Sharks de San Jose disputent, avec succès, la plupart de leurs parties à domicile en ce début de saison, tandis que les Bruins de Boston, les Blues de St. Louis et les Penguins de Pittsburgh montrent un dossier combiné de 8-3-0, au cours des sept derniers jours.

Quelles équipes occupent les autres places du Super 16 de cette semaine ? Jetons un coup d’œil :


RANG ÉQUIPE
LA SEMAINE PASSÉE COMMENTAIRES
1 1 Blackhawks de Chicago: Il y a beaucoup à aimer à propos du début de saison des Blackhawks. Ils ont une fiche de 3-0 lors du deuxième match d’une série de deux rencontres en autant de soirs. Ils montrent un dossier de 5-0-2 sur la route. Ils ont marqué 20 buts à forces égales, au deuxième rang de la LNH. Douze joueurs ont inscrit au moins un but. Corey Crawford est digne d’un gagnant du trophée Vézina. La rencontre de mardi face à San Jose devrait être un grand duel.
2 2 Sharks de San Jose: Égarée dans la frénésie Patrick Marleau/Joe Thornton en début de saison, la défensive des Sharks n’a alloué que 13 buts (dont un dans un filet désert) en huit rencontres, à forces égales. L’unité d’infériorité numérique se classe au 6e rang du circuit (85,7 pour cent) après avoir terminé au 29e échelon (76,9 pour cent) l’an dernier. Ils ont tué 21 pénalités de suite.
3 3
Bruins de Boston: Les deux défaites des Bruins sont le résultat d’efforts individuels héroïques. Marian Gaborik, des Rangers, a inscrit un tour du chapeau dans un revers de 4-3 en prolongation, tandis que Thomas Vanek a inscrit cinq points dans un revers de 7-4, jeudi. Si c’est ce qu’il faut pour battre Boston cette saison, bonne chance !
4 4 Blues de St. Louis: La saison dernière, Jaroslav Halak et Brian Elliott ont fait équipe pour enregistrer un pourcentage d’arrêts incroyable de ,933. Cette année, ce pourcentage est descendu à ,895. Certes, si la campagne en était une de 82 rencontres, les Blues seraient en route vers une récolte de 123 points, 14 de plus que l’an dernier. En d’autres mots, l’offensive a pris le relais.
5 5 Penguins de Pittsburgh: Le gros mouvement de personnel du directeur général Ray Shero au cours de la saison morte a été d’échanger Jordan Staal en Caroline pour obtenir Brandon Sutter. Jusqu’à maintenant, Sutter a inscrit un but, pendant que Staal n’a pas marqué chez les Hurricanes. Considérant le fait que Sutter ne compte que pour le tiers du salaire de Staal, les Penguins doivent être heureux de la transaction après les deux premières semaines de la saison.
6 7
Lightning de Tampa Bay: Le Lightning compte cinq joueurs ayant amassé plus d’un point par match. Leurs adversaires ont un dossier combiné de 26-32-4, ce qui est l’équivalent d’une équipe qui amasse 74 points dans un calendrier de 82 parties. Peu importe le niveau de difficulté de son calendrier, marquer 4,88 buts par rencontre est impressionnant.
7 11
Canadien de Montréal: Après n’avoir disputé que 65 rencontres au cours des trois dernières campagnes à cause d’une blessure au genou droit ayant nécessité une multitude d’opérations chirurgicales, le défenseur Andreï Markov est maintenant en santé et a repris ses allures d’autrefois. Il a inscrit quatre buts (tous en avantage numérique) et compte huit points en autant de rencontres. Avec le retour de P.K. Subban au bercail, le Tricolore peut maintenant compter sur une formidable défensive.
8 12
Canucks de Vancouver: Le gardien substitut Roberto Luongo connaît un excellent départ. On peut en juger selon sa saison, avec son dossier de 2-0-2, sa moyenne de buts alloués par rencontre de 1,46 et son pourcentage d’arrêts de ,944, sa performance n’a pas d’égal. Il est actuellement le deuxième gardien du circuit au niveau de la moyenne et du pourcentage d’arrêts, chez les cerbères ayant disputé au moins quatre parties.
9 NC Ducks d’Anaheim: En 2011-12, Corey Perry, Bobby Ryan et Teemu Selanne ont inscrit 46,8 pour cent des buts des Ducks, le neuvième plus haut pourcentage d’un trio au cours des sept dernières saisons. Cette année, ils ne comptent que pour 6 des 26 filets (23,1 pour cent) de l’équipe, alors que Daniel Winnik (5) et Kyle Palmieri (4) ont apporté ce support offensif qui manquait, la saison dernière.
10 9 Rangers de New York: Neuf de leurs 19 buts proviennent des bâtons de Rick Nash, Brad Richards et Marian Gaborik. Mais dans un gain de 3-2, face à Tampa, samedi, Derek Stepan a marqué pour la première fois depuis la première ronde des séries de l’an dernier et Carl Hagelin a mis fin à une séquence de 36 parties sans but.
11 NC Oilers d’Edmonton: Des points dans des défaites ne sont pas toujours une fierté, mais celui récolté par les Oilers à San Jose, jeudi, devrait l’être. Face à des Sharks invaincus sur la route, dans un deuxième match en autant de soirs, ils ont comblé un déficit de deux buts pour s’incliner en fusillade. Les Oilers ont prouvé qu’ils pouvaient croiser le fer avec les meilleurs et n’ont pas eu à se fier sur le jeu de puissance pour y parvenir.
12 8 Devils du New Jersey: Les Devils sont-ils une équipe qui ne compte qu’une défaite en temps réglementaire en neuf parties ? Une équipe qui s’est inclinée dans quatre de ses cinq derniers matchs ? Ou une équipe qui a récolté des points dans quatre de ses cinq derniers affrontements ? C’est un peu tout ça. Après une difficile défaite face aux Penguins, samedi, ils ont su rebondir dans un gain arraché sur la route aux Islanders le jour suivant.
13 6 Sénateurs d’Ottawa: La vie sans Jason Spezza s’avère déjà difficile avec deux revers en deux rencontres, depuis qu’il a été opéré au dos. Les Sénateurs ont marqué un seul but au cours de ces deux rencontres, malgré 60 tirs au filet. On en demandera davantage à Kyle Turris (4 buts-3 passes) avec la blessure de Spezza.
14 13 Wild du Minnesota: Le Wild a alloué 13 buts en trois rencontres sur la route et en ont accordés neuf en cinq parties à domicile. Ils ont un dossier de 4-0-1 dans l’État du Hockey, mais de 0-2-1 en dehors des limites de celui-ci. Ils peinent à trouver de la constance dans ce qui semble être une Division Nord-Ouest beaucoup plus compétitive qu’au cours des deux dernières campagnes.
15 NC
Islanders de New York: Même avec un calendrier très ardu pour débuter la saison (une seule équipe sur huit ayant un dossier déficitaire), les Islanders jouent bien. Beaucoup de leur succès repose sur le jeu de puissance, qui a été 0-en-7 dimanche, passant d’un pourcentage de réussite de 37,5 pour cent à 29 pour cent, sur l’ensemble de la saison. Ils n’auront pas à jouer en dehors de la grande région de New York d’ici le 19 février, face aux Sénateurs, à Ottawa.
16 NC Predators de Nashville: Cette équipe est comme un test des taches d’encre, vous observez et vous pouvez y voir différentes choses. Peut-être allez-vous voir une équipe qui n’a marqué que 12 buts en huit rencontres. Peut-être allez-vous y voir une équipe qui n’est qu’à deux gains en fusillade d’un dossier de 5-2-1. Peut-être allez-vous y déceler une équipe qui a récolté neuf points en huit rencontres, malgré des blessures et un voyage de deux semaines sur la route. Tout est question d’interprétation.

Ils ont failli faire partie: Detroit, Toronto, Colorado, Los Angeles, Caroline

---

 

La LNH sur Facebook