Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Enfin une victoire des Penguins à domicile

samedi 2013-02-02 / 16:44 / LNH.com - Nouvelles

Par Chris Adamski - Correspondant LNH.com



PITTSBURGH – Deux semaines après le début de la saison, et près de 10 mois depuis la dernière fois, les Penguins ont enfin remporté une victoire à Pittsburgh, après deux défaites.

« C’a paru beaucoup plus que deux matchs », a estimé le gardien Marc-André Fleury. « Ça fait du bien d’offrir une bonne performance, d’obtenir ces deux points et de réjouir les spectateurs. »

Chris Kunitz et Sidney Crosby ont chacun contribué d’un but et deux passes samedi après-midi lorsque les Penguins ont vaincu les Devils du New Jersey 5-1.

Brandon Sutter et Robert Bortuzzo ont réussi chacun leur premier but de la saison, Kristopher Letang a aussi marqué, et Evgeni Malkin et Pascal Dupuis ont participé à deux buts, alors que les Penguins ont limité leurs adversaires à 16 tirs au filet.

« Nous nous en sommes bien tenus à notre plan de match, du début à la fin, et tout le monde a aidé dans notre territoire, a apprécié Fleury. Nous ne leur avons pas accordé beaucoup de chances, ni de lancers et nous avons été capable de marquer des buts. C’est ce que nous voulons faire à chaque match. Les gars ont fait de l’excellent travail pendant 60 minutes. »

Affrontant son idole d’enfance Martin Brodeur, Fleury a remporté assez facilement une septième victoire à ses 10 derniers matchs contre les Devils. Ses meilleurs arrêts ont probablement été réservés à Ilya Kovalchuk, qu’il a frustré à deux reprises au premier engagement.

Andy Greene a évité le blanchissage aux Devils qui ont subi une première défaite en temps réglementaire cette saison, mais une quatrième de suite en tout. C’était la première fois en cinq matchs qu’ils ne se rendaient pas en prolongation.

« Ce n’était pas joli, mais une aussi bonne équipe va vous faire mal paraître si vous ne sortez pas votre meilleur match », a reconnu l’entraîneur Peter DeBoer

Les Penguins ont mis fin à une mauvaise tendance en deuxième période. Eux qui avaient été surclassés 11-2 au cours de cet engagement depuis le début de la saison, ils y ont cette fois marqué les deux premiers buts du match en moins de huit minutes.

Sutter a réussi le premier, aidé par Malkin et Crosby, qui venait de quitter le banc des punitions. C’était la septième fois en huit rencontres que les Penguins s’inscrivaient les premiers au pointage.

Sutter a marqué sur son propre retour de lancer alors que Crosby et lui tentaient chacun de renvoyer la rondelle derrière Brodeur. Le but a d’ailleurs été initialement accordé à Crosby.

« Nous avons disputé quelques matchs frustrants à domicile et nous voulions nous assurer de demeurer concentrés et peut-être adopter la même attitude que sur la route, a déclaré Crosby. Nous avons été un peu plus patients, nous nous en sommes tenus à notre plan, et c’est quelque chose sur quoi construire. »

Anton Volchenkov a fait cadeau du deuxième but en échappant la rondelle sur la palette de Kunitz en plein devant le filet de Brodeur. L’attaquant des Penguins a sauté sur l’occasion pour enregistrer son deuxième but de la saison même si, malade, il représentait encore un cas douteux deux heures avant le début de la rencontre.

Les Penguins avaient le vent dans les voiles et ont ensuite profité d’un avantage numérique, mais plutôt que de prendre le contrôle du match ils ont été victimes de but du premier but en carrière de Greene en désavantage numérique. Le défenseur a échappé à l’attention de Malkin au centre de la patinoire pour accepter une passe de Dainius Zubrus et aller déjouer habilement Fleury.

Laissé fin libre dans l’enclave, Letang a redonné une avance de deux buts aux Penguins après avoir accepté une passe de Kunitz en début de troisième période.

Crosby a donné un dur coup aux Devils en portant l’avance à trois buts à la 13e minute. Ayant accepté une passe de Kunitz, il a filé en zone adverse où il a feint de passer la rondelle avant de battre Brodeur d’un tir du poignet. C’était son quatrième but de la saison mais son premier en quatre rencontres.

Bortuzzo a finalement marqué son premier but en carrière d’un lancer frappé dirigé à travers la circulation.

« La façon dont nous avons marqué nos buts donne une meilleure indication de la façon dont nous avons joué », a estimé l’entraîneur Dan Bylsma. « Ce n’était pas un match si ouvert. Nous n’avons concédé que 16 lancers, je pense que nous avons fait un vrai bon travail. »

Comme pour les Devils, David Clarkson n’a amassé aucun point pour la première fois de la saison. Le record d’équipe, avec au moins un point dans 10 matchs de suite, appartient à Tim Higgins depuis la saison 1984-85.

« Pour moi, a dit DeBoer, si on est pour jouer comme aujourd’hui, aussi bien perdre 5-1 ou 6-1 plutôt que 2-1 et se faire des illusions. C’est une bonne leçon. On n’a perdu qu’un match en temps réglementaire mais il faut se remettre au travail. »

« Ils forment toute une équipe de hockey, a dit Clarkson des Penguins. Ils font plein de bonnes choses. Ils sont rapides, ils vous pressent quand vous êtes dans leur zone, ils ne vous donnent pas de temps. Nous n’avons pas été à notre mieux mais ils ont été très bons. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Boston mène la série 2-1
vs.
Montréal gagne la série 4-0
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
New York mène la série 2-1
vs.
Le Colorado mène la série 2-1
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
San Jose mène la série 3-0
 

La LNH sur Facebook