Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Canucks ont raison des Hawks 2-1 en fusillade

samedi 2013-02-02 / 1:32 / LNH.com - Nouvelles

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Canucks ont raison des Hawks 2-1 en fusillade

VANCOUVER – La recrue Jordan Schroeder a inscrit le seul but de la fusillade lors de la quatrième ronde pour propulser les Canucks de Vancouver vers un gain de 2-1 face aux Blackhawks de Chicago, vendredi soir.

Schroeder, qui n’a toujours jamais inscrit de but dans la LNH, a dirigé un tir entre les jambières de Corey Crawford et le disque a lentement traversé la ligne des buts, avant d’être poussé par le bâton de Crawford qui tentait de le harponner.

Roberto Luongo a encore brillé, lui qui en était à un troisième départ de suite au détriment de celui qui devait pourtant être le gardien numéro un, Cory Schneider, effectuant 27 arrêts durant les 65 minutes de jeu avant d’arrêter Jonathan Toews, Patrick Kane, Patrick Sharp et Nick Leddy pour enregistrer son premier gain en tirs de barrage en trois occasions cette saison.

Kane a créé l’égalité à mi-chemin en troisième période, mais Chicago n’est pas parvenu à obtenir un tir au filet sur un jeu de puissance avec 1:11 à jouer à la période supplémentaire. Les Blackhawks ont terminé le match en étant 0-en-5 en avantage numérique, s’inclinant en fusillade pour un deuxième match de suite après avoir entamé la saison avec six gains.

Crawford a effectué 21 arrêts avant d’entreprendre la fusillade.

Les Hawks ont possiblement perdu plus que le point supplémentaire alors que le centre de leur deuxième trio, David Bolland, a quitté la rencontre tôt en troisième période. Il est difficile de préciser ce qui a bien pu arriver, mais Bolland a brisé son bâton en signe de frustration en tentant de rentrer au banc et a eu besoin d’aide pour traverser le tunnel menant au vestiaire, lui qui boitait tout au long du trajet.

Alexander Edler a ouvert la marque avec 4:18 à jouer au premier tiers, amorçant une belle relance d’attaque depuis sa propre zone en battant de vitesse deux joueurs des Hawks en échec avant et en remettant le disque vers Henrik Sedin, qui lui, a effectué une passe transversale vers Zack Kassian au cercle gauche. Kassian a feint un tir frappé, mais il a repéré Edler qui s’amenait en haut du cercle opposé ; c’est ainsi que le défenseur a terminé le jeu qu’il avait lui-même amorcé avec un tir vif au-dessus de l’épaule de Crawford.

Les Canucks peuvent se compter chanceux d’être sortis de la période avec l’avance.

Le défenseur de Chicago Duncan Keith, hué à chaque fois qu’il touchait la rondelle à cause d’un coup porté envers Daniel Sedin et ayant eu pour conséquence une commotion cérébrale la saison dernière, a décoché un tir qui a touché les deux poteaux avec 3:40 à faire à l’engagement.

Par la suite, Brandon Saad a battu Edler de vitesse, entrainant une pénalité alors qu’il coupait au filet ; il a glissé le disque entre les jambières de Luongo, mais le sifflet s’est fait entendre avant que Dan Hamhuis n’empêche le disque de traverser la ligne des buts avec 1:35 à jouer en première période.

Luongo a eu à repousser une échappée de Saad après que ce dernier eût battu Edler, encore lui, tôt en deuxième période, effectuant l’arrêt avec la mitaine. Il a de nouveau fait des siennes en frustrant Bryan Bickell posté dans le cercle gauche, avec 6:31 à faire à la période.

Chicago est également venu bien près de marquer à la fin d’une deuxième période plutôt tranquille, alors que Saad a été accroché avant que Niklas Hjalmarsson ne touche le poteau sur la pénalité à retardement et que Marian Hossa ne puisse maîtriser la rondelle libre près d’une cage béante.

Chicago n’est pas arrivé à enregistrer un tir au but lors d’une supériorité numérique tôt en troisième période, mais Kane a créé l’égalité à mi-chemin de l’engagement après une superbe passe transversale de la part d’Andrew Shaw, derrière la ligne des buts, à la gauche de Luongo. Kane a attendu patiemment après avoir reçu le disque dans la zone payante du côté opposé avant de déjouer un Luongo étendu de tout son long avec un tir d’une précision redoutable dans le haut du filet.

Une pénalité pour bâton élevé décernée lors de la mise au jeu suivante ajoutée à une autre pénalité pour avoir retardé le match ont permis aux Canucks d’évoluer à 5-contre-3 durant 40 secondes, mais ils n’ont pu s’organiser et ne sont même pas parvenus à tirer au but. Après avoir à nouveau échoué à marquer avec un homme en plus avec cinq minutes à jouer, Vancouver a terminé le match avec une performance de 0-en-4 en avantage numérique face à des Blackhawks qui mènent la LNH au niveau des infériorités numériques.

 

La LNH sur Facebook