Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La séquence victorieuse des Blackhawks prend fin, victoire du Wild en fusillade

mercredi 2013-01-30 / 23:24 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Myers - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


La séquence victorieuse des Blackhawks prend fin, victoire du Wild en fusillade

ST-PAUL, MinnesotaMatt Cullen a marqué tôt dans la rencontre, et il a récidivé en fusillade, ce qui a permis au Wild du Minnesota d’infliger aux Blackhawks de Chicago leur première défaite de la saison par la marque de 3-2 mercredi soir au Xcel Energy Center.

Cette performance arrive à point pour Cullen, car ce natif du Minnesota était la cible de critiques cette semaine en raison de son début de saison difficile.

Le vétéran a inscrit le Minnesota au tableau tôt dans le match en s’emparant d’un retour de lancer de Mikael Granlund après seulement 1:30 de jeu en première période.

Chicago a cependant répliqué, dominant le Wild pendant plusieurs minutes, ce qui leur a permis de toucher la cible à deux reprises pour prendre les devants.

Andrew Shaw a d’abord créé l’égalité à 5:14, après avoir reçu une belle passe de Bryan Bickell alors qu’il fonçait au filet. Patrick Kane a aussi obtenu une mention d’aide sur ce but.

À peine 90 secondes plus tard, les Hawks ont pris les devants quand Jonathan Toews a décoché un tir d’un angle fermé à partir du cercle de mise en jeu à la droite du gardien Josh Harding, qui a été battu entre les jambières.

Ce but a convaincu l’entraîneur du Minnesota Mike Yeo de retirer Harding du match après seulement 6:45. Niklas Backstrom a récompensé Yeo de son audace en repoussant les 28 rondelles auxquelles il a fait face pendant le reste de la rencontre. Il s’agissait seulement de la troisième apparition en relève de Backstrom au cours des trois dernières campagnes, et de la première depuis le 12 novembre 2011.

Le Wild est une fois de plus sorti très fort au deuxième tiers, alors que leur troisième trio a imposé le rythme très tôt, ce qui a permis à Cal Clutterbuck de faire dévier le tir de la pointe de Tom Gilbert pour tromper la vigilance du gardien Corey Crawford.

La mention d’aide de Gilbert lui permet de prolonger sa séquence de matchs avec au moins un point à quatre, exploit qu’il réalise pour la troisième fois de sa carrière, lui dont la plus longue séquence du genre en carrière, réussie en 2010, est de cinq parties.

Les deux équipes n’ont pas concédé beaucoup d’autres chances à l’adversaire au cours des 39 dernières minutes du temps réglementaire. Après avoir dominé les Blackhawks 15-7 au chapitre des tirs au but en première période, le Wild a seulement dirigé quatre lancers au but en deuxième et deux en troisième.

 

La LNH sur Facebook