Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Sénateurs explosent pour trois buts en deuxième et écrasent les Canadiens 5-1

mercredi 2013-01-30 / 23:41 / LNH.com - Nouvelles

Par Erin Nicks - Correspondante LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Sénateurs explosent pour trois buts en deuxième et écrasent les Canadiens 5-1

KANATA (Ontario) – Le plus vieux et le plus jeune chez les Sénateurs, Daniel Alfredsson et Mika Zibanejad, ont compté pendant une explosion de trois buts en deuxième période et Ottawa a interrompu la série de quatre victoires de Montréal en défaisant le Canadien 5-1 mercredi soir.

Alfredsson, le capitaine de 40 ans des Sénateurs, a brisé l’égalité de 1-1 lorsqu’il a déjoué Peter Budaj à 7:27 du deuxième vingt. Zibanejad, qui aura 20 ans en avril, a marqué son premier filet dans la LNH une minute et 58 secondes plus tard quand son puissant lancer a dévié sur le défenseur du Canadien Alexei Emelin avant de traverser la ligne des buts. Les Sénateurs ont capitalisé dans chaque moitié de la pénalité mineure double décernée à Ryan White.

« Compter deux buts en avantage numérique peut faire la différence, a admis Alfredsson. Nos entraîneurs ont fait du très bon travail l’an dernier et cette année [avec les unités spéciales]. Peu importe qui est sur la glace, on ne change rien. Chacun obtient sa chance. »

Chris Phillips a porté le pointage à 4-1 à 11:02 pour procurer un coussin plus que confortable au gardien de but Craig Anderson. Ce dernier a réalisé 31 arrêts et il a remporté un deuxième match en deux jours. Il présente maintenant une fiche de 5-0-1 en 6 parties cette saison.

Malgré son excellent début de saison, Anderson a fait remarquer que le jeu est très rapide et il remercie ses coéquipiers qui lui facilitent la tâche.

« C’est très rapide sur la glace, a déclaré Anderson, mais mes coéquipiers m’aident beaucoup en bloquant des lancers et en dégageant ma zone. Ça me facilite grandement la tâche. Je pense qu’on joue avec beaucoup de confiance en ce moment. On prend de bonnes décisions et on les applique. Je peux très bien lire notre défense. »

Jim O'Brien et Chris Neil ont été les autres marqueurs pour Ottawa, qui affiche un dossier de 5-1-1 à ses sept premières rencontres. Colin Greening, Zack Smith et André Benoit ont tous récolté deux mentions d’aide et une douzaine de joueurs des Sénateurs ont participé au pointage.

Tomas Plekanec a inscrit l’unique filet du Canadien (4-2-0), qui n’avait pas perdu depuis son match d’ouverture. Peter Budaj effectuait un premier départ en remplacement de Carey Price cette saison et il a bloqué 22 lancers.

Montréal a ouvert la marque lors d’une punition pour obstruction décernée à Phillips à 5:18 de la période initiale. Le tir d’Andrei Markov a ricoché sur le bâton du défenseur des Sens Erik Karlsson avant de se retrouver devant Plekanec. Anderson a réalisé un premier arrêt avec la jambière, mais Plekanec s’est emparé du retour. La rondelle a alors frappé le patin du défenseur d’Ottawa Marc Methot avant de glisser entre les jambières d’Anderson à 5:31. C’était le premier but accordé par les Sénateurs en avantage numérique à domicile cette saison.

O'Brien a créé l’égalité à 7:53 avec son deuxième but en deux parties. Karlsson a décoché un tir de la pointe et O’Brien s’est emparé du retour pour déjouer Budaj.

Les Sénateurs ont fait regretter à White son indiscipline. L’attaquant du CH a été puni pour rudesse et pour conduite antisportive à 7:24 du deuxième engagement et Ottawa a ainsi profité d’une supériorité numérique de quatre minutes.

Immédiatement après la mise en jeu, Alfredsson a récupéré le lancer dévié de Patrick Wiercioch du haut de l’enclave, puis il a battu Budaj dans la lucarne seulement trois secondes après le début de la première pénalité à White. Il s’agissait de son 417e but en carrière. Zibanejad a ensuite compté son premier dans la LNH quand son tir de la pointe s’est frayé un chemin jusque dans le fond du filet à 9:25.

« C’était bien de finalement compter », a avoué Zibanejad, le sixième joueur sélectionné lors du repêchage de 2011 de la LNH. « J’étais déjà venu bien près de le faire et j’avais frappé le poteau à quelques occasions. C’est un soulagement. »

Phillips a saisi une passe de Smith, puis il a logé le disque par-dessus l’épaule de Budaj 97 secondes plus tard pour donner les devants 4-1 aux siens. Neil a complété le pointage pour les Sens alors qu’il restait 5:14 à jouer en temps réglementaire. Après avoir contourné le filet, la rondelle a dévié sur le pied gauche de Budaj avant de glisser derrière lui.

Anderson domine la LNH avec une moyenne de buts alloués de 0,99 et un pourcentage d’arrêts de ,967. Il a réservé deux de ses plus beaux arrêts pour Brandon Prust en troisième période. L’un à bout portant à 4:17 et l’autre sept minutes plus tard lorsqu’il a frustré l’attaquant du Canadien avec le bout de son bâton.

Ce fut une soirée frustrante pour Montréal, qui ne s’est jamais remis de l’explosion offensive d’Ottawa au deuxième tiers.

« Les punitions ont brisé notre rythme », a expliqué l’entraîneur Michel Therrien. « On a perdu plusieurs batailles devant le filet et ça a compliqué le travail de Peter [Budaj]. Notre avantage numérique nous avait donné de l’élan, mais en infériorité numérique, c’était pénible. »

Selon le capitaine Brian Gionta, la performance d’Anderson a fait toute la différence.

« [Anderson] est un excellent gardien, a déclaré Gionta. Il a réalisé quelques arrêts qui auraient pu faire tourner le vent en notre faveur. C’est ce qui arrive quand votre gardien joue bien. Il vous permet de garder le rythme. »

Ottawa l’a remporté sans deux de ses meilleurs joueurs. Jason Spezza, qui pivote le premier trio, a raté une deuxième rencontre consécutive en raison d’une blessure au haut du corps et le défenseur Sergei Gonchar a été rayé de l’alignement à la dernière minute à cause d’une blessure au bas du corps. L’entraîneur Paul MacLean n’avait rien de nouveau à déclarer sur la condition de Spezza et on ne sait toujours pas s’il accompagnera l’équipe à Raleigh pour l’affrontement contre les Hurricanes de la Caroline vendredi. Gonchar, quant à lui, a été blessé lors du match de mardi contre les Capitals de Washington. MacLean s’attend à ce que le défenseur de 38 ans fasse le voyage avec l’équipe.

 

La LNH sur Facebook