Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien concède trois buts en 3:35 et s'incline 5-1 face aux Sénateurs

jeudi 2013-01-31 / 0:26 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Le Canadien concède trois buts en 3:35 et s'incline 5-1 face aux Sénateurs

OTTAWA - Après avoir enflammé Montréal avec quatre victoires d'affilée, le Canadien a frappé un mur à Ottawa.

Les Sénateurs ont inscrit trois buts en 3:35 lors de la deuxième période, dont deux pendant que Ryan White était au cachot, et ils ont facilement disposé du Canadien 5-1, mercredi.

«Nous avons écopé des punitions que nous aurions dû éviter en deuxième et ça nous a coûté (la victoire), a déclaré le capitaine du Canadien Brian Gionta. Nous avons relâché la pédale pendant cinq ou 10 minutes et ils ont inscrit trois buts rapides et ç'a fait la différence dans le match.»

Jim O'Brien, Daniel Alfredsson, Mika Zibanejad, avec son premier dans la LNH, Chris Phillips et Chris Neil ont marqué pour les Sénateurs, qui totalisent cinq victoires en sept rencontres depuis le début de la saison écourtée. Craig Anderson a stoppé 31 lancers.

Tomas Plekanec a été l'unique buteur du Tricolore, qui a encaissé un premier revers depuis son match d'ouverture face aux Maple Leafs de Toronto.

Peter Budaj remplaçait Carey Price devant le filet. Le réserviste a bien fait, effectuant 22 arrêts, mais il n'a pas pu sauver ses coéquipiers pendant toute la soirée.

Les Sénateurs ont pris le contrôle de la rencontre à mi-chemin en deuxième quand White a été d'abord puni pour rudesse. White a dû dire sa façon de penser à l'arbitre pendant qu'il se dirigeait vers le banc des punitions, puisqu'il lui a aussi décerné une pénalité pour conduite antisportive.

«Il est un joueur qui travaille très fort pour nous et qui joue avec passion, a dit Gionta en parlant de White. Il a laissé les émotions prendre le dessus un peu.»

Seulement trois secondes après le début de la première punition, Alfredsson a profité d'une rondelle errante après un tir de Patrick Wiercioch pour toucher la cible et lancer les Sénateurs en avant 2-1.

Puis deux secondes avant la fin de la deuxième pénalité à White, le tir de Zibanejad a dévié sur Alexei Emelin, qui s'était agenouillé, et a surpris Budaj par-dessus l'épaule droite.

Phillips a ensuite assené le coup de massue alors que le CH était complètement désorganisé dans sa zone.

«Nos unités spéciales n'ont pas fonctionné ce soir (mercredi), a analysé l'entraîneur-chef du CH Michel Therrien. Nos avantages numériques ont brisé notre rythme et nous n'avons pas été très bons en infériorité numérique. Les unités spéciales sont souvent la clé de la victoire dans un match de hockey.»

Le Canadien disputera son prochain match samedi après-midi au Centre Bell face aux Sabres de Buffalo. Les Sénateurs seront ensuite de passage à Montréal dimanche après-midi.

Le premier vingt a offert du jeu décousu et relativement robuste. Les deux équipes disputaient un deuxième match en autant de soirs et les joueurs semblaient avoir les jambes un peu molles. Ils semblaient aussi à fleur de peau puisque les spectateurs ont pu assister à deux combats.

Le Canadien a ouvert le pointage en supériorité numérique après 5:31 de jeu. Andrei Markov a tenté une passe transversale, mais la rondelle a dévié en direction d'Anderson. Plekanec s'y est pris à deux reprises, mais le disque a finalement glissé entre les patins d'Anderson et s'est rendu derrière la ligne des buts.

Les Sénateurs n'ont pas perdu de temps avant de répliquer. O'Brien a profité d'un retour de Budaj à la suite d'un tir de la pointe d'Erik Karlsson pour niveler la marque 2:22 plus tard.

Après un deuxième engagement à l'avantage des Sénateurs, Brandon Prust, à deux reprises, et Erik Cole ont obtenu de belles occasions en troisième période, mais Anderson s'est dressé tel un mur contre les charges du bleu-blanc-rouge.

Neil a complété la marque en battant Budaj de vitesse en contournant le filet.

 

La LNH sur Facebook