Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien marque deux buts en avantage numérique et il remporte une quatrième victoire de suite en battant les Jets

mardi 2013-01-29 / 23:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien marque deux buts en avantage numérique et il remporte une quatrième victoire de suite en battant les Jets


MONTRÉAL – Le Canadien a entrepris sa première série de deux matchs en deux soirs de la saison en battant les Jets de Winnipeg 4-3 au Centre Bell, mardi.

Le CH a ainsi remporté une quatrième victoire de suite et il a capitalisé sur son jeu de puissance pour mettre fin à une séquence de trois victoires des Jets. Il a inscrit deux buts en avantage numérique, dont le but gagnant de Tomas Plekanec à la troisième période, et il en totalise maintenant huit en cinq matchs.

« Je ne peux pas dire qu’on s’attendait à un aussi bon départ mais on voulait ce genre de départ cette saison », a dit Plekanec, dont le but a scellé l’issue d’une rencontre qui a été chaudement disputée.

Le Canadien a pris l’avance 2-0 grâce à des buts de Rene Bourque, en avantage numérique, et Brendan Gallagher mais les Jets ont inscrit trois buts de suite et les deux équipes sont revenues à la case départ à la suite d’un but d’Erik Cole avec plus de quatre minutes à jouer à la deuxième période.

Au début de la troisième, Carey Price a effectué un bel arrêt face à Olli Jokinen pendant une pénalité à Colby Armstrong et le Canadien a ensuite brisé l’égalité grâce au but de Plekanec, son troisième de la saison, avec l’aide d’Andreî Markov et de Raphael Diaz, à 5 :31.

Markov, qui a aussi obtenu une passe sur le but de Bourque à la première, a maintenant contribué à sept des huit buts du Canadien en avantage numérique, ayant quatre buts et trois passes sur le jeu de puissance.

Alors qu’il restait moins de sept minutes à jouer, Brandon Prust a été pénalisé pour avoir fait un plongeon même s'il avait été frappé par derrière par Nik Antropov, ce qui a procuré un avantage numérique aux Jets au grand mécontentement des partisans du Canadien.

« J’ai été frappé par derrière et apparemment », s’est défendu Prust en laissant entendre qu’il n’y comprend rien, « c’est un plongeon… »

Malgré sa petite taille, David Desharnais s’est porté à la défense de Prust en allant s’en prendre à Antropov.

« Ça montre », a noté Price en faisant l'éloge de Desharnais, « que tout le monde ici dans le vestiaire veut se soutenir. »

Claude Noël, l’entraîneur-chef des Jets, n’a pas apprécié le travail de ses joueurs à la troisième période.

« Pour nous, a-t-il dit, ce ne fut pas un bon match au plan de la discipline et on n’a pas profité de nos chances. »

Bon départ

Le Canadien a connu un bon départ et il a capitalisé sur une pénalité au défenseur Paul Postma, qui a commis de l’obstruction envers Travis Moen, pour inscrire le premier but de la rencontre. Après que le jeu de puissance se soit déployé en zone des Jets, Bourque s’est posté à mi-chemin du côté droit en voyant que Diaz s’était avancé vers le filet. Après un bel échange de passes avec Markov, il a décoché un tir sur réception qui a eu raison du gardien Ondrej Pavelec, à 8:04.

Le jeune Gallagher a ensuite inscrit son deuxième but de la saison à la suite d’un bel effort individuel. Il a pénétré dans la zone des Jets en filant à toute vitesse et il a battu Pavelec à l’aide d’un tir des poignets. La rondelle a ricoché contre le poteau avant de pénétrer dans le filet.

À leur tour, les Jets ont profité d’une pénalité pour réussir leur premier but. Markov était au banc des pénalités pour avoir accroché quand Blake Wheeler a réussi son troisième but de la saison, 19 secondes après le début de la pénalité, à 16:10.

Dans la dernière minute, les Jets ont failli profiter d’une mauvaise sortie de Carey Price derrière son filet. Après avoir récupéré la rondelle, Kyle Wellwood a effectué une feinte en revenant vers le filet mais Josh Gorges est venu au secours de son gardien et le faible tir de Wellwood a touché l’extérieur des cordages.

« Je lui en dois une, a dit Price en remerciant Gorges. Il m’a sorti d’impasse. »

Déterminés, les Jets n’ont pas tardé à créer l’égalité 2-2 à la deuxième période.

Après que Plekanec eut raté une occasion en désavantage numérique en touchant le poteau, les Jets ont égalé le score grâce à un but d’Antropov, son premier de la saison. Price n’avait aucune chance après avoir bloqué un tir à bout portant de Bryan Little. La rondelle a rebondi vers Antropov, qui a atteint le fond du filet, à 3:32.

Puis à quatre-contre-quatre pendant des pénalités à Mark Stuart et 24 secondes plus tard à Alex Galchenyuk, Jokinen a donné l’avance aux Jets. Il a eu raison de Price avec un tirs des poignets après avoir reçu la rondelle d’Evander Kane, à 11:48.

Quelques secondes après la fin d’une pénalité à Alexander Burmistrov, le Canadien a recréé l’égalité à l’aide du premier but de Cole. Il a complété le travail de Gallagher, qui a remis la rondelle devant le filet après un tir de la pointe, à 15:08.

La saison dernière, le CH a remporté trois de ses quatre matchs contre les Jets, les battant deux fois au Centre Bell. Lars Eller, qui a obtenu le premier lancer du match mardi, avait réussi quatre buts contre eux lors d’un match au Centre Bell en janvier 2012. Il avait inscrit son quatrième but lors d’un tir de pénalité grâce à un tourniquet spectaculaire devant le gardien Chris Mason.

Le défenseur Tomas Kaberle était de retour dans la formation du Canadien après avoir raté le dernier match contre les Devils du New Jersey, dimanche. Il avait été atteint au visage par une rondelle à l’entraînement, samedi.

Yannick Weber a été laissé de côté pour une quatrième fois en cinq matchs tandis que Mike Blunden a aussi regardé le match du haut des gradins après avoir été rappelé des Bulldogs de Hamilton à la suite de la perte de Max Pacioretty.

Le Canadien affrontera les Sénateurs à Ottawa, mercredi soir.

 

La LNH sur Facebook