Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Andrei Markov: un début de saison surprenant... qui ne surprend pas Therrien

dimanche 2013-01-27 / 22:56 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Andrei Markov: un début de saison surprenant... qui ne surprend pas Therrien

MONTRÉAL - Il est encore trop tôt pour mousser sa candidature pour le trophée Hart, mais toujours est-il qu'Andrei Markov a été l'un des joueurs les plus utiles au Canadien jusqu'ici en ce début de saison.

On s'attendait à ce qu'il redevienne un joueur d'impact au courant de la campagne, comme il l'avait été par le passé, avant ses deux opérations au genou droit. Mais le fait qu'il le soit redevenu aussi rapidement constitue un énorme boni pour le Canadien, qui connaît un meilleur début de saison que plusieurs ne l'avaient prévu.

«Je ne suis pas surpris parce que je connais pas mal l'individu, a dit Michel Therrien de Markov, dimanche, après avoir vu le vétéran défenseur russe réussir le filet vainqueur dans le gain de 4-3 en prolongation des siens contre les Devils du New Jersey. Je connais Andrei depuis assez longtemps, je l'ai connu à ses débuts dans la Ligue nationale, alors je connais sa force de caractère et plusieurs des choses qu'il a en lui. C'est un compétiteur. Il veut gagner, c'est un joueur important pour notre équipe.»

«Vous n'avez aucune idée la somme de travail que j'ai fait (en réadaptation), a quant à lui déclaré Markov en expliquant les raisons de son retour en forme plus hâtif que bien des gens ne l'espéraient. Je suis juste content de jouer et je cherche à savourer chaque présence sur la patinoire. Je suis heureux d'être de retour et j'essaie de faire de mon mieux.»

Par ailleurs, Alex Galchenyuk a disputé un autre fort match, dimanche. Celui qui a réussi son premier but dans la LNH à son deuxième affrontement, plus tôt cette semaine, a amassé ses deux premières mentions d'aide à sa quatrième sortie, dimanche. Il lui reste maintenant une autre rencontre à disputer avant que la direction du Canadien ne doive décider de le garder jusqu'à la fin de la saison ou le renvoyer dans les rangs juniors.

«Il faudra prendre des décisions cette semaine, on va vous dire tout ça bientôt», a lancé l'entraîneur du Tricolore à ce sujet, dimanche, en précisant que la décision qui sera prise ne tiendra aucunement compte du fait que Max Pacioretty sera absent au cours des trois à quatre prochaines semaines.

C'est en tenant compte du bien de Galchenyuk, et seulement de son bien, qu'une décision sera prise, a assuré Therrien.

«C'est effectivement le cas, a-t-il souligné. Parce qu'on ne pense pas seulement en fonction des deux ou trois prochaines semaines, mais aussi à la saison dans son ensemble, à la saison prochaine et la suivante... Quand tu penses au développement d'un jeune joueur, c'est là quelque chose de crucial. Reste qu'on aime la façon dont il se comporte, sur la glace et en dehors.»

«Je n'en tiens pas compte en ce moment, a dit Galchenyuk de ce fameux cinquième match qui s'en vient vite puisqu'il aura lieu mardi, à l'occasion de la visite des Jets de Winnipeg. Je suis content que l'équipe ait bien joué et gagné le match, c'est tout ce qui importe.»

Pendant ce temps, Rene Bourque est toujours en quête de son premier but de la saison. Mais il n'y a pas de raison de désespérer dans son cas, selon Therrien. Bien au contraire. L'ancien des Flames de Calgary a encore été menaçant à plusieurs reprises, face aux Devils, si bien que l'entraîneur du CH l'a envoyé sur la patinoire lors du jeu de puissance des siens en prolongation. Et Bourque a amassé une mention d'aide sur le filet vainqueur de Markov.

«J'ai eu une bonne discussion avec Rene avant le début de la saison, a fait savoir Therrien. On voulait qu'il devienne un travaillant, un joueur qui fonce sur la rondelle. Et jusqu'ici, ses habitudes de travail ont été exemplaires. Il fait bouger ses pieds, il obtient des occasions de marquer... C'est une question de temps avant qu'il commence à obtenir des résultats. J'aime sa façon de travailler, offensivement et défensivement. Il n'a pas peur de payer le prix.»

 

La LNH sur Facebook