Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Jets effacent un déficit et battent les Isles en surtemps

dimanche 2013-01-27 / 23:28 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Jets effacent un déficit et battent les Isles en surtemps


WINNIPEG – Les Jets de Winnipeg ont fait un court séjour au MTS Centre en fin de semaine, mais cela a suffi pour démontrer le meilleur et le pire de leurs capacités.

Les Jets ont soutiré une victoire en surtemps contre les Islanders de New York, dimanche soir, après avoir laissé filer une avance au terme du deuxième tiers. Toutefois, deux buts marqués tard en troisième période ont effacé une poussée de trois filets de New York plus tôt dans l’engagement, ce qui a permis à Evander Kane de donner la victoire aux siens à 1:59 de la prolongation.

Kane a poussé le retour d’un puissant tir d’Olli Jokinen sous le gardien des Islanders, Evgeni Nabokov. La victoire contre les Islanders, une équipe qui avait remporté trois des quatre rendez-vous entre les deux formations la saison dernière, survient après que les Jets eurent battu les Penguins de Pittsburgh 4-2, vendredi soir, dans une autre remontée victorieuse.

New York a marqué trois buts avant les dix premières minutes (9:53) de la troisième période pour effacer une avance d’un but de Winnipeg, forgée au terme de la deuxième période. Matt Moulson a fait dévier un tir derrière le gardien des Jets, Al Montoya, ce qui a brisé l’égalité de 2-2. Mark Streit a porté l’avance des siens à 4-2, avant de voir l’équipe hôte répliquer grâce à des buts de Dustin Byfuglien et Alexander Burmistrov, inscrits en l’espace de 65 secondes, pour créer l’égalité, 4-4, avec 5:56 à jouer.

Les Islanders avaient pris une avance rapide avant de se retrouver en retard d’un but, tôt en deuxième période. Toutefois, les visiteurs ont profité du bon travail de Nabokov pour garder le déficit à un but, avant que John Tavares ne crée l’égalité 2-2 dans la première minute de la troisième période. Le défenseur des Jets Tobias Enstrom a glissé à sa propre ligne bleue, ce qui a permis à Tavares de s’échapper contre Montoya et de le battre sous la barre horizontale à 22 secondes du début de l’engagement, pour son premier filet de la saison.

David Ullstrom a également marqué pour les Islanders, qui se sont accrochés au match même s’ils n’ont enregistré que 15 tirs au filet durant les deux premières périodes. Nabokov, qui a profité d’un congé vendredi dans la défaite de 4-2 face aux Bruins à Boston, est revenu au jeu pour effectuer 30 arrêts.

Les Jets ont bénéficié de la contribution offensive d’Alexei Ponikarovsky et Bryan Little, qui ont marqué leur premier but de la saison. Le but de Byfuglien sur un jeu de puissance, avec 7:01 à faire en troisième période, a coupé l’avance des Islanders à un filet. Burmistrov a ensuite fait mouche sur un tir haut qui a battu Nabokov et a créé l’égalité. Montoya, signé au cours de la saison morte après avoir passé la dernière saison avec les Islanders, a fait ses débuts avec les Jets, contre ses anciens coéquipiers et a effectué 21 arrêts.

Winnipeg part maintenant sur la route pour trois rencontres, un périple qui commence mardi soir au Centre Bell, à Montréal. Le voyage de cinq rencontres des Islanders se poursuit à Pittsburgh, mardi soir.

Le deuxième but de la saison d’Ullstrom a donné l’avance aux Islanders sur leur deuxième tir du match. Ullstrom a profité d’un revirement d’Enstrom pour descendre à deux contre un dans la zone de Winnipeg, en compagnie de Keith Aucoin. Ullstrom a tiré du point des mises au jeu gauche et a déjoué Montoya à 2:34 du début de la rencontre, prolongeant sa séquence de matchs avec au moins un point à quatre.

Les Jets ont répondu à peine 31 secondes plus tard, après que les Islanders soient parvenus à tuer le deuxième avantage numérique du match de l’équipe hôte. Une puissante mise en échec de Burmistrov a sorti Tavares du jeu, permettant aux Jets de mettre de la pression en zone des visiteurs. Kyle Wellwood a circulé derrière le filet de Nabokov avant de faire une passe soulevée du revers dans l’enclave, permettant à Ponikarovsky de porter la marque à 1-1 grâce à un tir qui a déjoué le gardien à 10:15. Le but de Ponikarovsky était son premier depuis son but victorieux lors du troisième match de la demi-finale de l’Association de l’Est 2012, avec les Devils du New Jersey.

Winnipeg a brisé l’égalité à cinq minutes du début de la deuxième période. Le travail de Nik Antropov le long de la rampe dans la zone offensive a mis beaucoup de pression sur les Islanders. Andrew Ladd s’est emparé de la rondelle derrière la ligne des buts de New York et a passé le disque à Antropov dans le cercle droit. Antropov a redirigé la passe dans l’enclave à Little, qui a battu Nabokov avec un tir vif, donnant une avance de 2-1 aux siens.

Malgré un alignement qui compte huit nouveaux joueurs, les Islanders continuent d’exceller en désavantage numérique. Les Islanders se sont mis dans le trouble tôt dans le match, donnant trois supériorités numériques aux Jets dans la période initiale. Mais New York, qui a entamé le match après avoir tué les 13 supériorités numériques de ses adversaires lors des quatre premiers matchs de la saison, a tenu les Jets au silence lors des trois occasions.

 

La LNH sur Facebook