Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Penguins ont défait les Sénateurs en fusillade

dimanche 2013-01-27 / 22:30 / LNH.com - Nouvelles

Par Erin Nicks - Correspondante LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Penguins ont défait les Sénateurs en fusillade


OTTAWA James Neal a marqué en temps réglementaire et récidivé aux tirs de barrage pour mener les Penguins de Pittsburgh à un gain de 2-1 sur les Sénateurs, à Ottawa samedi.

Evgeni Malkin a réussi le but décisif, le troisième des Penguins en fusillade.

Colin Greening a marqué le seul but des Sénateurs en temps réglementaire.

Marc-André Fleury a réalisé 31 arrêts pour mériter la victoire face à Craig Anderson, qui a repoussé 33 rondelles.

« Ce n’était pas très beau par moments mais il faut gagner des matchs comme ça, a reconnu Neal. Ça va être comme ça toute la saison d’ailleurs. Fleury a joué un gros match pour nous. »

Les Sénateurs (3-1-1) ont dominé les premiers instants de la rencontre, mais ce sont les Penguins (3-2-0) qui ont marqué le premier but. Malkin a coupé une longue passe de Zack Smith pour s’avancer en territoire des Sénateurs et remettre la rondelle à Neal, qui a tiré sur réception à 13:31 de la première période.

Les Penguins sont venus bien près de doubler l’avance moins d’une minute plus tard quand la rondelle glissée par Brandon Sutter derrière Anderson a frappé le poteau.

Les Sénateurs ont eu une belle chance dans les dernières secondes de l’engagement mais Kristopher Letang est parvenu à rejoindre Erik Condra en échappée pendant un désavantage numérique et l’a empêché de diriger un bon tir au filet.

Les Sénateurs ont fini par créer l’égalité à 13:34 du deuxième tiers lorsque Fleury a échappé un tir de Jason Spezza dirigé en pleine poitrine. Greening n’a eu qu’à rediriger la rondelle au fond du filet.

Sidney Crosby a ensuite eu une occasion de faire 2-1 en faveur des Penguins après avoir récupéré une rondelle perdue par Erik Karlsson, mais Anderson a fait l’arrêt de son bâton.

Neal, Crosby et Malkin ont déjoué Anderson tour à tour en fusillade, tandis que Milan Michalek, le premier à s’élancer pour les Sénateurs, échouait avant les réussites de Spezza et Kyle Turris.

Le capitaine des Penguins a lui aussi reconnu qu’on ne venait pas de disputer un classique mais, a-t-il ajouté, les Penguins avaient besoin d’un coup de pouce pour mettre fin à leur courte séquence de deux défaites.

« Nous avons plusieurs joueurs dans cette équipe qui peuvent contribuer dans une courte saison, a relevé Crosby. C’est quelque chose sur quoi on travaille. On sait qu’on attend beaucoup de nous.

« Nous ne voulions absolument pas continuer de glisser au classement. Chaque match est important. C’en n’était pas un beau mais c’est bien d’avoir trouvé une façon de gagner. »

Brooks Orpik a convenu que son équipe avait les Sénateurs à l’œil et savait que ce match pouvait s’avérer un point tournant.

« Nous voulions y aller d’un effort conscient contre eux afin de limiter leurs chances de marquer, a-t-il dit. Nous avons peiné à limiter le nombre de buts contre nous en ce début de saison et spécialement contre les Sénateurs la saison dernière. »

De l’autre côté, Paul MacLean demeurait positif en dépit de la défaite, louangeant le jeu de Turris en compagnie de Guillaume Latendresse et Jakob Silfverberg.

« Je trouve que le trio de Turris a fait du gros travail contre celui de Crosby, a estimé l’entraîneur des Sénateurs. C’était un défi à relever pour Kyle, je le sais, et je pense qu’il a très bien fait. »

MacLean a servi un discours animé à ses joueurs avec huit minutes à écouler à la troisième période. Karlsson a confié que l’entraîneur a voulu calmer ses joueurs.

« On patinait un peu partout sans bien contrôler la rondelle, a-t-il raconté. Il a essayé de nous faire réaliser qu’on avait plus de temps qu’on le croyait à notre disposition (pour faire des jeux). »

Daniel Alfredsson n’a pas endossé l’uniforme en raison de la grippe, mais MacLean s’attendait à revoir son capitaine à l’entraînement lundi et à l’oeuvre contre les Capitals de Washington mardi.

Les Penguins ont quant à eux perdu les services du défenseur Matt Niskanen qui n’est pas revenu au jeu au début de la deuxième période en raison d’une blessure au bas du corps.

 

La LNH sur Facebook