Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Patrick Marleau égale un record vieux de 96 ans

samedi 2013-01-26 / 22:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Eric Gilmore - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Patrick Marleau égale un record vieux de 96 ans

SAN JOSE, Calif. - Patrick Marleau ne peut expliquer son début de saison historique mais il souhaite poursuivre sur sa lancée le plus longtemps possible.

Marleau a marqué deux buts dans un quatrième match de suite samedi, aidant les Sharks de San José à blanchir l’Avalanche du Colorado 4-0, devenant le seul joueur depuis Cy Denneny des Senators d’Ottawa en 1917-18 à entreprendre une saison de la LNH en marquant deux buts ou plus à ses quatre premiers matchs.

« Je n’étais pas au courant, a-t-il dit après la rencontre. C’est agréable de gagner et les choses vont bien présentement. C’est juste quatre matchs, bien sûr, mais on va essayer de construire là-dessus. »

Marleau est reconnu pour marquer des buts en série, mais pas en début de saison. À ses quatre premiers matchs en 14 ans de carrière, il n’en avait marqué que 13 au total. Il a dit n’avoir jamais imaginé marquer deux buts quatre fois de suite en commençant une saison.

« Non, non. Mais je vais les prendre tant qu’ils vont venir, a-t-il déclaré. Ça c’est sûr."

Ses coéquipiers apprécient son spectacle.

« Ça fait longtemps. Près de100 ans », a constaté le capitaine des Sharks Joe Thornton. « Que puis-je dire? Il est incroyable, il est en grande forme, il adore marquer des buts et il est au bon endroit. Il paye le prix en marquant ces buts. Depuis 1997? C’est remarquable. »

Marleau menait déjà la LNH avant les matchs de samedi avec ses six buts avant d’en ajouter deux autres dès la première période, chaque fois réussis de près et en avantage numérique. Ses compagnons de trio Joe Pavelski et Thornton ont tour à tour fait la passé décisive.

« Les autres gars qui me remettent la rondelle rendent la tâche facile, a estimé Marleau. Pour mon premier but, je pense que j’ai presque volé la rondelle à Pavelski. Il l’avait sur sa palette, mais elle bondissait un peu, alors j’ai jugé bon la balayer. Mon deuxième a été le résultat d’un jeu phénoménal de Jumbo (Thornton) pour me remettre la rondelle à côté du filet. »

Le défenseur recrue Matt Irwin, qui a réussi son premier but dans la LNH contre l’Avalanche, affirme que voir aller Marleau est un véritable plaisir.

« Deux buts à chacun de nos quatre matchs, c’est incroyable, a-t-il jugé. C’est vraiment plaisant à surveiller. On n’a qu’à passer la rondelle à Patty. Il est en feu. Il n’arrête pas de lancer et d’aller au filet parce que c’est là qu’il est récompensé. Il fait tout un travail. »

Marleau est venu près d’enregistrer un premier tour du chapeau juste avant le but de Thornton, qui faisait 3-0 à la deuxième période.

« C’aurait été plaisant mais je ne vais pas commencer à être gourmand, a réagi Marleau. Je les prends comme ils viennent. En travaillant et en essayant de toujours faire les mêmes choses. Mes compagnons de trio jouent aussi très bien. J’ai eu droit à quelques filets déserts ou grands ouverts et je vais continuer de les prendre. »

Thornton a été crédité de sa neuvième mention d’aide sur le deuxième but de Marleau et il domine la ligue à ce chapitre avec une passe de plus que Pavelski.

Brad Stuart a taquiné Marleau pour son incapacité à compléter un tour du chapeau.

« Il est actuellement 0-en-4, a blagué le défenseur. Il va devoir travailler là-dessus. Nous aurons besoin de la contribution de tout le monde à un moment donné mais pour l’instant, Patty est sensationnel et c’est comme s’il mettait la rondelle dans le filet chaque fois qu’il y touche. »

 

La LNH sur Facebook