Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Marleau entre dans l’histoire et San Jose blanchit Colorado

samedi 2013-01-26 / 19:33 / LNH.com - Nouvelles

Par Eric Gilmore - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Marleau entre dans l’histoire et San Jose blanchit Colorado


SAN JOSE, CaliforniePatrick Marleau est entré dans le livre d’histoire de la LNH pendant que les Sharks de San Jose ne faisaient qu’une bouchée de l’Avalanche du Colorado, samedi après-midi, au HP Pavilion.

Marleau a inscrit deux buts pour un quatrième match de suite, menant des Sharks toujours invaincus vers une victoire de 4-0. Marleau est devenu le deuxième joueur dans l’histoire de la LNH à marquer deux buts ou plus dans quatre matchs de suite pour amorcer la saison. Il rejoint Cy Denneny, des Sénateurs d’Ottawa de 1917-18, dans le club sélect.

Marleau a marqué ses deux buts lors de deux jeux de puissance en première période. En deuxième, le capitaine des Sharks, Joe Thornton, a ajouté un but en avantage numérique et la recrue Matt Irwin a inscrit son premier en carrière dans la LNH.

Le gardien Thomas Greiss effectuait son premier départ de la saison en remplacement d’Antti Niemi et il a stoppé 24 tirs, méritant son premier jeu blanc en carrière dans la LNH, à son 39e match. Il a porté sa fiche à vie, contre le Colorado, à 3-0-0.

L’Avalanche (2-2-0) a perdu un neuvième match de suite, en saison régulière, au HP Pavilion, là où l’équipe n’a pas gagné depuis le premier match de la première ronde des séries 2010. La dernière victoire en saison régulière de l’Avalanche à San Jose remonte au 6 février 2008.

Les Sharks n’ont enregistré leur premier tir au filet qu’à 12:17 de la première période, mais Marleau a tout de même marqué à deux reprises avant le premier entracte pour donner une avance de 2-0 aux siens.

Les deux filets de Marleau sont survenus après une retentissante mise en échec du défenseur des Sharks, Brad Stuart, sur le capitaine de l’Avalanche, Gabriel Landeskog. Pendant que Landeskog quittait la patinoire, le défenseur Ryan O’Byrne, de l’Avalanche, est venu confronter Stuart, instiguant un long et féroce combat.

O’Byrne, l’instigateur, a écopé de 19 minutes de pénalité, dont 10 minutes pour inconduite. Landeskog, qui a semblé être atteint à la tête avec l’épaule, a été forcé de retraiter au vestiaire, ratant le reste de la première période avant de revenir pour le deuxième engagement.

Marleau a donné une avance de 1-0 aux Sharks, à 16:09 du premier tiers, en marquant sur un rebond pour déjouer Semyon Varlamov. Joe Pavelski et Dan Boyle ont mérité les mentions d’aide. Soixante-dix-huit secondes plus tard, Marleau a frappé à nouveau. Cette fois, posté à droite du demi-cercle du gardien, il a capté une passe transversale de la part de Thornton et a profité d’une cage béante, portant la marque à 2-0.

À 2:32 de la deuxième période, les Sharks ont porté le score à 3-0 à la faveur d’un autre avantage numérique, cette fois, l’œuvre de Thornton. Après que Marleau soit passé près de rediriger un tir derrière Varlamov, Ryane Clowe a touché au disque avant que Thornton l’expédie au fond du filet, lui qui était bien posté à la droite du but.

Irwin a donné une avance de 4-0 aux Sharks, à 17:05, acceptant une passe de Martin Havlat et décochant un tir depuis le cercle gauche pour battre Varlamov.

Varlamov, qui avait récolté un blanchissage de 4-0 face à Columbus jeudi, a été remplacé par Jean-Sébastien Giguère au terme de la deuxième période.

En amorçant le match, l’unité d’avantage numérique des Sharks était au 3e rang de la LNH, à 38,9 pour cent, grâce à sept buts en 18 tentatives. L’unité d’infériorité numérique de l’Avalanche était classée au 4e rang, à 89,5 pour cent. L’Avalanche avait tué 17 des 19 supériorités numériques de l’adversaire, avant d’affronter les Sharks, qui ont cependant marqué trois fois en six occasions et ont été parfaits en deux situations d’infériorité numérique.

L’attaquant Scott Gomez a fait ses débuts avec les Sharks, à peine trois jours après avoir signé un contrat d’un an, pour 700 000$ avec San Jose, en tant que joueur autonome sans restriction. Gomez, deux fois gagnant de la Coupe Stanley avec les Devils du New Jersey, est devenu libre sans restriction la semaine dernière quand la LNH a modifié son règlement, permettant ainsi aux Canadiens de Montréal de procéder au rachat des deux dernières années de son contrat de sept saisons.

Gomez a évolué au centre de la quatrième ligne d’attaque, entre Andrew Desjardins et Adam Burish. Il a également vu de l’action au sein de la deuxième unité d’avantage numérique.

 

La LNH sur Facebook