Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Marleau connaît un début de saison jamais vu depuis Stastny

vendredi 2013-01-25 / 11:59 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Marleau connaît un début de saison jamais vu depuis Stastny

L’excellent début de saison de Patrick Marleau est inédit en plus de 30 ans.

Après trois parties, l’attaquant des Sharks compte six buts à sa fiche. Il a déjà connu trois matchs de plus d’un but, du jamais vu après les trois premières rencontres de la saison depuis la performance de Peter Stastny avec les Nordiques de Québec en 1982-83.

Marleau a marqué deux buts, dont le but gagnant avec 1:53 à faire à la troisième période, dans la victoire de 5-3 des Sharks sur les Coyotes de Phoenix jeudi soir au HP Pavilion.

Les Sharks avaient alors effacé un déficit de deux buts dans les sept dernières minutes de jeu pour porter leur fiche à 3-0.

« J’ai quelques bons lancers qui ont été arrêtés ce soir, mais il faut persévérer pour continuer d’obtenir de bonnes chances », a déclaré Marleau, dont le premier but a réduit l’avance des Coyotes à 3-2. « Joe [Thornton] joue de l’excellent hockey en ce moment. On prend même les buts dans des filets déserts. Il fait des jeux superbes, des passes parfaites et [Joe Pavelski] joue aussi très bien. »

Les six buts de Marleau représentent un sommet dans la LNH cette saison. C’est un de plus que Marian Hossa des Blackhawks de Chicago.

Les Sharks ont failli prendre les devants quelques secondes avant le but de Marleau, mais la rondelle a été dégagée de justesse en zone neutre. Thornton l’a récupérée, puis il l’a vite remise à Pavelski pour profiter d’un changement au banc des Coyotes. Pavelski a ensuite refilé le disque à Marleau, qui a immédiatement dégainé pour surprendre le gardien de but Jason LaBarbera.

Thornton mène la LNH avec neuf points et 8 aides. Il a contribué à cinq des six buts de Marleau.

« Joe a réalisé tout un jeu en se repliant, a affirmé Marleau. Il a récupéré une rondelle libre, puis je me suis lancé à l’attaque. Il a repéré Pav et Pav a pu me refiler le disque. Je voulais juste lancer le plus vite possible. »

 

La LNH sur Facebook