Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le tour du chapeau de Gaborik permet aux Rangers de l’emporter 4-3

mercredi 2013-01-23 / 22:30 / LNH.com - Nouvelles

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le tour du chapeau de Gaborik permet aux Rangers de l’emporter 4-3

NEW YORKMarian Gaborik a complété son tour du chapeau en frappant au vol son propre retour de lancer après une échappée 27 secondes après le début de la prolongation pour procurer aux Rangers de New York un gain de 4-3 contre les Bruins de Boston mercredi soir au Madison Square Garden.

Les Bruins ont amorcé la rencontre avec une fiche de 2-0-0, eux qui avaient vaincu les Rangers lors de leur match inaugural et les Jets de Winnipeg lundi après-midi. À l’inverse, les Rangers présentaient une fiche de 0-2-0 avant la partie.

Taylor Pyatt a aussi touché la cible pour les Rangers, alors qu’Henrik Lundqvist a repoussé 26 rondelles pour mériter la victoire.

Brad Marchand et Milan Lucic ont inscrit des filets consécutifs en deuxième période, et Nathan Horton a créé l’égalité à l’aide de son premier but en plus d’un an tard en troisième période. Tuukka Rask a subi sa première défaite de la saison, cédant à quatre reprises sur 32 lancers.

Gaborik a poussé la rondelle derrière le défenseur des Bruins Andrew Ference à sa première présence en prolongation avant de battre tout le monde de vitesse et de décocher un tir, bloqué par le gardien Tuukka Rask. Le retour a cependant bondi dans les airs et Gaborik l’a habilement envoyé dans le fond de la cage.

Le premier but de Gaborik, après 4:36 de jeu en première période, mettait la touche finale à un superbe jeu de passes entre ses compagnons de trio Rick Nash et Brad Richards.

Richards a amorcé la séquence en zone neutre en effectuant une magnifique passe à Nash qui arrivait à toute vitesse, ce qui lui a permis de contourner Horton qui se tenait immobile. Nash a ensuite remis la rondelle de l’autre côté à Gaborik, qui a attendu que Rask se compromette avant de le battre d’un tir haut qui a propulsé la gourde du gardien dans les airs.

Un peu plus de deux minutes plus tard, Gaborik a remis cela pour porter le pointage à 2-0. Cependant, ce filet était beaucoup moins élégant, alors qu’il n’a eu qu’à pousser dans une cage béante le retour de lancer de la ligne bleue de Michael Del Zotto qui était libre dans le demi-cercle du gardien.

Les Bruins ont exercé une pression intense au cours des deux dernières minutes de l’engagement, et ils ont poursuivi dans la même veine tôt au deuxième tiers afin de combler leur retard de deux buts.

Marc Staal a écopé d’une punition pour coup de bâton à l’endroit de Lucic après seulement 18 secondes en deuxième période, Marchand a profité du jeu de puissance pour faire dévier un tir, trompant ainsi la vigilance de Lundqvist pour faire 2-1, un deuxième cette saison pour Marchand.

Les Rangers ont joué sur les talons pour la majeure partie du deuxième tiers, et Lucic, très insistant, en a profité pour créer l’égalité à 12:24, après avoir tenté à plusieurs reprises de pousser une rondelle libre derrière Lundqvist, qui était étendu de tout son long.

Mais il n’a fallu que 46 secondes aux Rangers pour reprendre les devants. Derek Stepan y est allé d’un lancer des poignets de loin que Rask a repoussé. Pyatt a cependant sauté sur le retour avant de battre Rask du revers et inscrire son deuxième de la saison pour porter la marque à 3-2.

Carl Hagelin a semblé avoir procuré une avance de 4-2 aux siens quelques minutes plus tard avec ce qui aurait été son premier but en 35 rencontres (incluant les parties des séries éliminatoires), mais une punition pour rudesse avait été appelée à l’endroit de Mike Rupp quelques secondes avant que Hagelin ne décoche son tir.

Les Bruins ont joué avec le feu en début de troisième période alors qu’ils ont dû se défendre avec deux hommes en moins pendant 1:13. Ils s’en sont toutefois tirés sans dommage, ce qui a permis à Horton de niveler la marque alors qu’il ne restait que 4:23 à écouler au temps réglementaire. Alors que les deux formations évoluaient à quatre contre quatre puisque Nash et Chris Kelly se trouvaient au cachot, Horton a vu apparaître sur son bâton une rondelle égarée, et il en a profité pour déjouer Lundqvist d’un tir entre les jambières.

Ce but de Horton était son premier depuis le 19 janvier 2012. Trois jours plus tard, il a été victime d’une commotion cérébrale qui a mis fin à sa saison.

Suivez Dave Lozo sur Twitter : @DaveLozo

 

La LNH sur Facebook