Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Bruins règlent le cas de Pavelec en tirs de barrage

lundi 2013-01-21 / 16:36 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Bruins règlent le cas de Pavelec en tirs de barrage

BOSTON – Les Bruins de Boston ont eu toutes les difficultés du monde à déjouer le gardien Ondrej Pavelec, des Jets de Winnipeg, pendant presque 65 minutes, lundi après-midi. Mais dans les tirs de barrage, ce fut une différente histoire.

Tyler Seguin et Patrice Bergeron ont déjoué le gardien des Jets en fusillade tandis que Tuukka Rask a bloqué deux des trois tirs qu’il a affrontés et les Bruins l’ont emporté 2-1 au TD Garden.

Les Bruins ont porté à 11 leur série de victoires à domicile contre la franchise Winnipeg/Atlanta. Les joueurs de Claude Julien présentent une fiche de 2-0-0, alors que les Jets ont un dossier de 0-1-1 malgré les 26 arrêts de Pavelec.

Chris Thorburn a ouvert la marque pour les Jets dans les premières minutes de la rencontre en sautant sur un retour de tir de Paul Postma. La rondelle a dévié près du cercle droit des mises en jeu avant que Thorburn ne tire et ne marque le premier but du match à 1:58.

Les Jets auraient pu doubler leur avance au milieu de la période quand Alexander Burmistrov s’est échappé, mais Rask a effectué l’arrêt avec sa mitaine.

Les Bruins ont créé l’égalité à 14:12 après que Seguin eut intercepté une passe arrière d’Andrew Ladd à la ligne bleue des Jets.

Seguin a foncé au filet, avant de remettre la rondelle à Brad Marchand qui a dévié la passe derrière Pavelec.

Aucune des deux équipes n’a marqué en deuxième période, mais les Bruins ont obtenu plusieurs bonnes chances. En fin de période, les joueurs des Bruins ont vu deux de leurs tirs toucher les poteaux.

Marchand fut le premier, quand il a vu son tir du revers frapper la tige droite après avoir sauté sur un retour d’un tir de Bergeron. Quelques secondes plus tard, Aaron Johnson a vu son tir sur réception toucher le poteau gauche.

Les Jets ont gaspillé deux avantages numériques, alors que les Bruins n’ont profité de l’avantage d’un joueur à une reprise.

Au début du troisième engagement, ce fut au tour de Postma, des Jets, de voir son tir toucher le poteau.

Plus tard dans la période, David Krejci a lui aussi vu l’un de ses tirs frapper la tige lors d’un avantage numérique de Bruins.

 

La LNH sur Facebook