Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Brendan Gallagher pourrait affronter les Panthers et Lars Eller risque d'écoper

lundi 2013-01-21 / 15:56 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Brendan Gallagher pourrait affronter les Panthers et Lars Eller risque d'écoper

MONTRÉAL - Brendan Gallagher en uniforme, Alex Galchenyuk au centre, Lars Eller mis de côté et Rene Bourque promu au sein du deuxième trio: c'est un peu là un résumé des changements qu'il pourrait y avoir chez le Canadien, mardi soir au Centre Bell, à l'occasion de la visite des Panthers de la Floride.

Mais attention, a prévenu Michel Therrien. Il ne faut pas nécessairement se fier à l'allure de l'entraînement de lundi pour prédire ce qui se passera face à Alex Kovalev, José Théodore et compagnie.

«On a tenté des expériences aujourd'hui, mais c'est (mardi) qu'on va prendre des décisions, à savoir si ça va rester comme ça», a indiqué l'entraîneur du Tricolore.

Il est quand même fort à parier que Bourque se retrouvera aux côtés de Tomas Plekanec et Brian Gionta, au sein d'un nouveau trio que Therrien a concocté une première fois, samedi, lors de la troisième période du match perdu 2-1 aux mains des Maple Leafs de Toronto. Le vétéran entraîneur a encore répété, lundi, qu'il a aimé la prestation de Bourque face aux Leafs, alors que le no 17 a amorcé la rencontre aux côtés d'Eller et Travis Moen.

«Il s'est impliqué, il a patiné, et c'est ça qu'on lui demande de faire, a dit Therrien de Bourque. Ç'a amené une énergie à Plekanec et Gionta, j'ai trouvé qu'ils ont bien joué ensemble.»

Outre le trio de Plekanec et l'habituelle unité pivotée par David Desharnais, Galchenyuk s'est retrouvé au centre de Gallagher et Brandon Prust lors de l'entraînement de lundi. Ryan White s'est aligné avec Colby Armstrong et Moen, quoiqu'il était parfois remplacé par Eller au cours des exercices.

Galchenyuk a joué à l'aile, samedi, tout comme il l'a fait pendant le camp d'entraînement du Canadien, la semaine dernière, ainsi qu'avec le Sting de Sarnia dans la Ligue junior de l'Ontario avant les Fêtes. Gallagher a quant à lui été laissé de côté en vue du duel contre les Leafs, retardant ainsi ses débuts dans la LNH.

«Pendant le camp d'entraînement, on voulait qu'il apprenne le rythme de la Ligue nationale à l'aile, mais il ne faut pas oublier que c'est un joueur de centre, a dit Therrien de Galchenyuk. On pense à court terme, mais à long terme aussi. Donc, on a tenté des expériences (lundi) matin, on verra si on l'utilise au centre (mardi).»

Ni Galchenyuk, ni Gallagher n'a été mis à la disposition des journalistes après l'entraînement de lundi. Prust a quant à lui noté que les deux joueurs recrues ont «de bonnes habiletés et de la vitesse».

«Moi, je vais m'en tenir à mon style, c'est-à-dire jouer avec robustesse et essayer d'aller chercher la rondelle pour ces deux-là», a indiqué le vétéran de 28 ans en parlant de l'approche qu'emprunterait le trio s'il est mis de l'avant face aux Panthers.

Ce serait par ailleurs intrigant de voir comment Galchenyuk réagirait au centre après avoir disputé son premier match à vie dans la LNH à l'aile.

«Il a les habiletés pour (jouer au centre), aucun doute, et il en a la capacité mentale aussi, a souligné Prust, qui a joué au poste de centre à ses débuts dans la LNH, avec les Flames de Calgary. Ce sera un bon test, en espérant qu'on verra de bonnes choses de sa part.»

Invité à préciser sa pensée sur Eller, Therrien est resté vague, ne voulant pas mettre son joueur inutilement dans l'embarras.

«On en reparlera (mardi), voir si ça reste comme ça, parce qu'il n'y a pas de décision prise à 100 pour cent», a-t-il tout simplement dit.

Et quand on lui a demandé de commenter la performance d'Eller face aux Leafs, samedi, Therrien a évité le piège, conscient qu'une réponse franche pourrait trahir le sort qu'il réserve au Danois de 23 ans, ou encore donner une fausse impression.

«Le match de samedi est derrière nous et j'aime autant me concentrer sur le match de (mardi)», a lancé l'entraîneur.

Therrien est par ailleurs revenu à des duos plus classiques chez les défenseurs, lundi, alors qu'il a jumelé l'offensif Tomas Kaberle au plus défensif Francis Bouillon, ainsi que Josh Gorges à Raphael Diaz. La paire composée d'Andrei Markov et Alexei Emelin est restée la même.

 

La LNH sur Facebook