Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Sénateurs gâchent le match d’ouverture des Jets en gagnant 4-1

samedi 2013-01-19 / 19:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

WINNIPEG - À juste titre, peut-être, des rafales de neige et un refroidissement éolien de près de moins-30 ont marqué le premier match en sol canadien de la saison 2012-13.

Les Sénateurs d’Ottawa et les Jets de Winnipeg ont fait revivre le hockey au centre-ville de Winnipeg, samedi après-midi, devant une autre foule bruyante réunie au MTS Centre. Mais les Sénateurs ont déçu la salle comble en défaisant les Jets 4-1, lors du premier match de la saison des deux formations.

Milan Michalek a égalé la marque, tard en première période, Chris Neil a donné l’avance aux Sénateurs pour de bon en deuxième période et le récipiendaire du trophée Norris en titre, Erik Karlsson, ainsi que Kyle Turris ont ajouté des buts d’assurance en troisième période.

Le gardien des Sénateurs, Craig Anderson, a torturé les Jets, la saison dernière, avec un pourcentage d’arrêts de ,932 lors de la série de quatre rencontres entre les deux formations, et ses réflexes étaient toujours aussi aiguisés, samedi. Anderson a arrêté 27 tirs, dont un gros arrêt aux dépends de Dustin Byfuglien, tôt en troisième période, un but qui aurait créé l’égalité.

Ondrej Pavelec, qui a paraphé un contrat de cinq ans avec les Jets, l’été dernier, a arrêté 33 tirs. Byfuglien a marqué le seul filet des Jets.

Huit points ont séparé les deux équipes l’an dernier, mais samedi, les attentes étaient plus élevées envers les deux formations. Ottawa, une équipe qui a causé la surprise en poussant les Rangers de New York à un septième match, lors de la première ronde des séries 2012, a accordé une moyenne de 2,88 buts par rencontre, l’an dernier, le sixième pire dossier de la ligue à ce chapitre. Les Sénateurs ont acquis, au cours de la saison morte, le défenseur Marc Methot, l’attaquant Guillaume Latendresse et le jeune Jakob Silfverberg a rejoint l’équipe.

Winnipeg, une équipe qui n’avait qu’un trio productif, l’an dernier, a ajouté de la profondeur en attaque, alors que le centre Olli Jokinen et l’ailier Alexei Ponikarovsky ont été acquis, dans le but de viser un retour en séries pour une première fois depuis 2007.

Le favori de la foule, Byfuglien, a inscrit le premier but des Jets, à six minutes du début du match. Byfuglien, qui a terminé au deuxième rang chez les défenseurs de la LNH avec un sommet personnel de 53 points, la saison dernière, a fait payer les Sénateurs, 30 secondes après une pénalité à Chris Neil en zone offensive pour avoir donné de la bande au défenseur Mark Stuart. Contre une unité d’infériorité numérique (Ottawa) qui s’est classée au 20e rang l’an dernier, Tobias Enstrom a glissé une passe transversale vers Byfuglien, qui a décoché un puissant tir du cercle gauche, battant Anderson juste sous la barre horizontale.

Toutefois, les Sénateurs ont pris le contrôle du match pour la majorité de la première période, incluant une domination de 11-3 au chapitre des tirs au but, contre une équipe (les Jets) qui a terminé au 26e rang du circuit pour les buts contre, l’an dernier.

Michalek a marqué 35 filets la saison dernière, dont cinq contre les Jets, il a continué à produire face à Winnipeg alors que les revirements, un problème bien connu chez les Jets la saison dernière, jumelés à un échec avant soutenu d’Ottawa, ont mené au but égalisateur. Le défenseur recrue Paul Postma a causé un revirement profondément dans sa zone. Patrick Wiercioch a saisi le disque libre et l’a expédié à Michalek, posté au cercle gauche, là où le marqueur des Sénateurs a déjoué Pavelec entre les jambières, à 16:02.

Neil a encore fait sentir sa présence, tard en seconde période, moins d’une minute après l’expiration du premier avantage numérique des Sénateurs, lorsqu’il a poussé un retour de tir derrière Pavelec, pour donner une avance de 2-1 à Ottawa, avec 2:48 à faire à la période médiane.

Les Jets ont bénéficié de cinq des sept occasions en supériorité numérique dans ce match, mais les Sénateurs ont profité d’attaques à cinq pour ravir les deux points. Le capitaine de Winnipeg, Andrew Ladd, a écopé d’une pénalité pour un coup de bâton, ce qui a mené à la deuxième supériorité numérique des Sénateurs. C’est Karlsson qui a utilisé son puissant tir frappé de la pointe gauche pour marquer avec 7:45 à faire. Turris a fermé le pointage lorsqu’il a fait dévier un tir sur la jambe de Byfuglien, avant que la rondelle ne déjoue Pavelec avec 2:10 à écouler au match.

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook