Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Plus de 17 000 personnes assistent au match intra-équipe du Canadien au Centre Bell

jeudi 2013-01-17 / 22:29 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Plus de 17 000 personnes assistent au match intra-équipe du Canadien au Centre Bell

MONTRÉAL – À deux jours de son match d’ouverture contre les Maple Leafs de Toronto, le Canadien a célébré la reprise des activités dans la LNH en disputant un match intra-équipe de deux périodes devant plus de 17 000 personnes au Centre Bell, jeudi soir.

Pour les remercier de leur patience pendant le lock-out, l’admission était gratuite pour tous les partisans. C’était premier arrivé, premier servi, et il y avait de longues files d’attente autour de l’amphithéâtre.

Malgré le froid, certains faisaient la queue depuis le matin pour obtenir les meilleures places et ils ont eu droit à une belle surprise alors qu’ils ont été accueillis par les joueurs du Canadien à leur entrée dans le Centre Bell.

Comme il n’y a aucun match préparatoire, il s’agissait de la seule occasion pour les recrues d’impressionner l’entraîneur-chef Michel Therrien dans l’espoir de se tailler une place et ils ont fourni de bons efforts quand les Rouges ont battu les Blancs 4-3 en tirs de barrage.

« Ça montre toute la passion de nos partisans pour l’équipe et tout le monde a apprécié », a dit Therrien en rappelant que c’était un match exigeant pour ses joueurs.

« Ce n’est pas une situation normale de jouer d’un côté à quatre défenseurs et de l’autre à cinq. Mais on voulait que les gars aillent profondément dans leurs réserves d’énergie. Ils seront prêts pour le match de samedi. Ils vont trouver facile de jouer avec quatre trios et six défenseurs. »

Ce match intra-équipe a permis à Therrien et ses adjoints de faire une dernière évaluation des joueurs à sa disposition à la veille du début de la saison.

« Nous aurons des discussions ce soir et des décisions seront prises demain matin avant l’exercice », a-t-il indiqué.

L’issue du match s’est décidée lors des tirs de barrage en 20e ronde !

Brandon Prust a tranché le débat en poussant amicalement Peter Budaj dans le filet après avoir décoché un faible tir devant lui…

Le jeune et talentueux Alex Galchenyuk faisait partie d’un trio aux côtés de Lars Eller et Brian Gionta. Il a joué à l’aile gauche et il a inscrit un des cinq buts lors des tirs de barrage. De plus, il était sur la glace lors du jeu de puissance qui a permis aux Rouges de briser l’égalité de 2-2 à la deuxième période. Il était posté près du filet à la gauche de Budaj quand Tomas Kaberle a décoché un tir frappé qui a déjoué le gardien des Blancs.

Le départ du vétéran Scott Gomez a ouvert la porte à des jeunes joueurs et Galchenyuk, qui fait flèche de tout bois cette saison dans la Ligue junior de l’Ontario, mêle les cartes au camp d’entraînement. Nullement intimidé au camp d’entraînement, le choix de première ronde du Canadien (3e au total) la saison dernière, essaie de démontrer qu’il peut rivaliser avec des joueurs de la LNH même s’il n’a que 18 ans.

« C’était énervant, a confié Galchenyuk à ses débuts au Centre Bell. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’ai regardé souvent dans les gradins pendant le match. C’était incroyable. On rêve de vivre pareille chose quand on est jeune. »

Brendan Gallagher, qui avait été la révélation du camp la saison dernière, n’a pas participé au pointage lors des deux périodes mais comme Galchenyuk, il a aussi marqué lors des tirs de barrage.

Gallagher s’est dit « à l’aise avec son jeu » au cours du match, expliquant qu’il a joué avec son intensité coutumière, ce qu’a d’ailleurs noté Therrien lors de son point de presse.

À la deuxième période, la foule a scandé « P.K. » à quelques reprises ainsi que lors des tirs de barrage pour faire référence à P.K. Subban, qui n’est pas au camp et qui recherche un contrat à long terme. Questionné à ce sujet, Carey Price a rappelé que le jeune défenseur est apprécié par les partisans.

« De toute évidence, ils l’aiment et ils le veulent », a-t-il révélé.

Therrien a renchéri en disant : « Nous savons que nos partisans aiment P.K. et je n’étais pas surpris de cela. »

À son retour avec le Canadien, le défenseur Francis Bouillon a par ailleurs eu droit à une belle ovation quand il s’est présenté au centre de la patinoire lors des tirs de barrage. Il a répondu avec élégance en levant son bâton en guise d’appréciation.

« Ça fait du bien de revoir le building ici, a-t-il dit, ravi de l’accueil que les partisans lui ont réservé. Même si c’était un match intra-équipe, il fallait jouer la tête haute. C’est un match qui a été bon pour le cardio et pour sa familiariser avec le nouveau système. »

Les Rouges ont été les premiers à marquer quand René Bourque a trompé la vigilance de Peter Budaj à l’aide d’un lancer du revers.

Max Pacioretty et Mike Blunden ont touché le fond du filet pour donner l’avance aux Blancs contre Price, qui a mal paru sur le deuxième but. Il a remis la rondelle sur la palette de Blunden alors que Dumont le pressait pour agir rapidement.

Un but de Michaël Bournival a créé l’égalité 2-2 avant la fin de la première période. Il a poussé dans le filet la rondelle qui était aux pieds de Budaj, qui venait d’arrêter un tir de Yannick Weber.

Dès la première minute de la deuxième période, Eric Cole a obtenu un tir de pénalité après avoir été accroché par Andreï Markov mais Price a résisté en bloquant son tir.

Après le but de Kaberle en avantage numérique, Blunden a marqué son deuxième but du match pour égaler le score 3-3.

Par mesure de prudence, Tomas Plekanec n’a pas pris part au match intra-équipe même s’il avait participé à la séance d’entraînement jeudi pour une deuxième journée de suite. Il se remet d’une blessure aux côtes et le CH ne voulait rien risquer Le défenseur Alexei Emelin a été atteint au visage par une rondelle au cours du match.

 

La LNH sur Facebook