Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Un trio de joueurs d’Halifax se démarque dans les classements de mi-saison

    mardi 2013-01-15 / 17:00 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Un trio de joueurs d’Halifax se démarque dans les classements de mi-saison

    HALIFAX (Nouvelle-Écosse) – Le centre des Mooseheads d’Halifax Nathan MacKinnon avoue qu’il n’a pas réellement pensé à l’ovation que lui et ses coéquipiers Jonathan Drouin et Zachary Fucale pourraient recevoir lorsqu’ils sauteront sur la glace avant le Match des meilleurs espoirs de la LNH/LCH Home Hardware 2013 mercredi au Metro Centre.

    Or, une chose est certaine à son avis.

    « Ce sera sûrement un peu plus bruyant que d’habitude et nous serons heureux d’y participer », a admis MacKinnon à LNH.com.

    Les partisans d’Halifax présents dans les gradins seront assurément très fiers des vedettes des Mooseheads qui défendront les couleurs d’Équipe Cherry lors du Match des meilleurs espoirs. En fait, les trois joueurs se distinguent dans les classements de mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH qui ont été publiés mardi matin.

    MacKinnon et Drouin sont respectivement classés deuxième et troisième sur la liste des joueurs nord-américains admissibles au repêchage 2013 de la LNH. Fucale, quant à lui, trône au sommet de la liste des gardiens de but en Amérique du Nord.

    « Les amateurs s’intéressent beaucoup à la partie parce que les trois joueurs sont parmi les plus prometteurs en vue du prochain repêchage », a expliqué Dan Marr, le directeur du Bureau central de dépistage de la LNH, à LNH.com. « Ce sont trois joueurs très excitants. »

    Fucale est impatient de voir l’accueil des partisans avant le match.

    « On est chanceux d’être dans notre ville, donc c’est une bonne nouvelle pour nous, a-t-il dit. C’est aussi amusant pour les autres de participer à cette rencontre. »

    Chris Edwards du Bureau central de dépistage croit que ces trois joueurs pourraient très bien être réclamés en première ronde.

    « La LCH n’aurait pas pu faire mieux, a ajouté Edwards. C’est un bon marché de hockey à la base. J’étais ici l’an dernier quand Québec est venu affronter Halifax. MacKinnon a éclipsé [Mikhail] Grigorenko en comptant cinq buts. On se serait cru à un duel entre les Canadiens et les Bruins en 1978. C’est un excellent marché de hockey et les amateurs auront droit à un match incroyable. »

    MacKinnon et Drouin, qui ont tous deux représenté le Canada au Championnat mondial de hockey junior 2013 de l’IIHF à Oufa, en Russie, ont accumulé un total de 43 buts et de 106

    points avec un différentiel de plus-51 jusqu’à présent cette saison à Halifax. MacKinnon, qui mène les siens avec 55 points en 32 parties, a aussi remporté 55 pour cent de ses mises en jeu.

    « C’est excitant, c’est certain, a déclaré MacKinnon. Je suis très content de pouvoir participer à cette rencontre. J’en ai tellement entendu parler et c’est un match si enlevant et intense. J’ai hâte de rencontrer notre entraîneur [Don Cherry] et de lui parler. Ce sera amusant de le rencontrer en personne. »

    Cherry a dévoilé aux médias lundi que MacKinnon et Drouin allaient probablement être jumelés au robuste Ryan Hartman des Whalers de Plymouth de la Ligue de hockey de l’Ontario. Hartman a joué un rôle de premier plan pour l’équipe junior des États-Unis lors de sa conquête du titre du CMJ en compagnie de Blake Pietila et Cole Bardreau au sein du trio surnommé la « Grind Line ».

    « Je compte sur cette partie pour améliorer mon sort et pour montrer aux dépisteurs ce que je peux accomplir sur la glace », a affirmé Hartman à LNH.com. « J’espère qu’ils aimeront mon style de jeu et que je connaîtrai un bon match. »

    Fucale domine la Ligue canadienne de hockey avec 28 victoires en 35 parties. Il présente également une moyenne de buts accordés de 2,50 et un pourcentage d’arrêts de ,896.

    « Dans ce type de rencontre, tout le monde est mis en valeur, a déclaré Fucale. On est tous là et tout le monde veut voir tout le monde jouer. C’est amusant et tous ceux qui sont ici le méritent. Ils ont tous prouvé qu’ils méritaient de participer à cet événement. »

    La saison dernière, Fucale (6 pieds 1,25 pouce, 181 livres) avait reçu le titre de joueur le plus utile des Mooseheads conjointement avec McKinnon en plus de recevoir le prix du choix des partisans, celui de recrue de l’année et celui de joueur étudiant de l’année.

    « J’étais content de voir que Nate et Fooks étaient dans mon équipe quand les alignements ont été publiés, a révélé Drouin. C’est génial et on va s’amuser. Ça reste tout de même une grosse compétition et c’est la chance de prouver qu’on peut jouer contre les meilleurs. »

    Ironie du sort, l’entraîneur d'Halifax Dominique Ducharme agira à titre d’adjoint du côté d’Équipe Orr contre ses protégés des Mooseheads.

    « Oui, je leur ai déjà dit de se surveiller », a lancé Ducharme à la blague. « Je veux seulement qu’ils montrent ce dont ils sont capables. Ce sera incroyable pour nos partisans d’assister à une partie comme celle-là. Ils le méritent parce qu’ils sont extraordinaires. Ils vont réserver un bel accueil à Nathan, Jo et Zach, c’est certain. »

    Il y a un joueur qui s’attend à en avoir plein les bras avec MacKinnon et Drouin : le meilleur espoir nord-américain selon le Bureau central de dépistage, le défenseur Seth Jones des Winterhawks de Portland de la Ligue de hockey de l’Ouest. Jones, qui a également remporté la médaille d’or avec les États-Unis au CMJ, sera le capitaine d’Équipe Orr.

    « Plusieurs de ces joueurs se sont déjà affrontés et je connais assez bien leur style, a expliqué Jones. [MacKinnon et Drouin] sont des joueurs rapides qui bougent vite la rondelle si on leur en laisse le temps. Ma priorité sera d’exercer le plus de pression possible sur eux. Ils réussissent quand même à s’en sortir parfois, alors il faut vraiment se surpasser. »

    MacKinnon n’a pas l’intention de changer quoi que ce soit à son style lorsqu’il se retrouvera devant Jones.

    « Je vais faire ce qui m’a permis de me rendre ici, a déclaré MacKinnon. Peu importe l’adversaire, il ne faut pas changer son style. Il faut parfois s’adapter à la situation, c’est pourquoi il faut avoir plus d’un tour dans son sac. Il faut prendre ce qu’ils nous donnent. »

    Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mikemorrealeNHL