Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Heatley et Schultz parmi les facteurs clés dans la Division Nord-Ouest

mercredi 2013-01-16 / 9:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Heatley et Schultz parmi les facteurs clés dans la Division Nord-Ouest

À l'aube de la saison 2012-13, les équipes vont lutter chaque soirée afin de gagner des points et une place dans ce qui devrait être un course emballant de 48 matchs aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Une horaire condensé signifie plus de matchs en moins de temps et les équipes auront besoin de compter sur la contribution de tous ses joueurs. NHL.com prend un coup d'œil aux joueurs qui devront être des facteurs clés pour les équipes de la Division Nord-Ouest:

Roman Cervenka, Flames de Calgary -- Le dernier candidat potentiel pour le poste de centre no 1 des Flames est un joueur de 27 ans, Roman Cervenka, qui a brillé au cours des deux dernières saisons dans la Ligue continentale de hockey avec l'Avangard d'Omsk.

À la suite du départ d'Olli Jokinen, qui a eu une bonne saison de 62 points en étant un des deux meilleurs joueurs de centre des Flames, le directeur général Jay Feaster et son équipe de dépistage ont identifié Cervenka parmi les six joueurs qui sont les plus prêts, et peut-être pourra-t-il remettre la rondelle au franc-tireur Jarome Iginla tout en marquant quelques buts lui-même.

« Cervenka est davantage le genre un-contre-un, un joueur de talent », a précisé à LNH.com l'adjoint au directeur général et directeur du personnel John Weisbrod. « Il a bien fait avec des joueurs de haut calibre, et il était au stade où il avait vraiment le goût de poursuivre sa carrière dans la LNH. Il veut jouer dans la meilleure ligue au monde. Je pense qu'il va faire de son mieux, et nous verrons ce qu'il adviendra. »

Le Calgary Sun a signalé mercredi que Cervenka pouvait aller en aéroplane à Calgary de l'Europe en dépit de prendre des anticoagulants pour un problème de coagulation.

« La bonne nouvelle, c'est que son caillot est guéri, qu'il est libre de voler et certainement, selon son agent, qu'ils sentent que s'il n'est pas prêt à participer (au début du camp d'entraînement), ça ne sera pas longtemps », a déclaré Feaster au journal.

Matt Duchene, Avalanche du Colorado -- Après avec connu deux saisons productives au début de sa carrière dans la LNH, Duchene a vu chuter ses chiffres en 2011-12. L'une des raisons pour cela était des blessures - il a raté 24 matchs -, mais il a aussi trouvé des difficultés à contribuer régulièrement à l'attaque. Le centre rapide n'a récolté que 14 buts et 14 passes.

« Mes jambes sont mon arme principale, je ne les avais pas, a révélé Duchene au terme de la campagne. J’ai été forcé d’apprendre une nouvelle façon de jouer. Alors que tout le monde élevait son jeu d’un cran, je devais tout recommencer depuis le début. »

Justin Schultz, Oilers d'Edmonton -- Alors que les Oilers d’Edmonton continuaient de garnir leur arsenal offensif en sélectionnant trois attaquants avec les premiers choix des trois derniers repêchages, ils ont peut-être mis la main sur la pièce manquante de leur reconstruction le 1er juillet. Le fait que les Ducks d’Anaheim n’aient pu en venir à une entente avec celui qu’ils avaient repêché en deuxième ronde en 2008 a bien fait les choses pour Steve Tambellini.

Le directeur général des Oilers, qui tentait de mettre la main sur un jeune défenseur dynamique pour compléter le jeu de tous les jeunes attaquants talentueux qu’il avait ajoutés avec régularité au cours des dernières années, a vu son vœu être exaucé quand il a fait signer un contrat d’entrée de deux ans à Justin Schultz, âgé de 22 ans.

Le joueur de l'Université du Wisconsin a démontré ses habiletés pendant l'arrêt de travail - Schultz a marqué 48 points (18 buts, 30 aides) en 34 matchs avec les Barons d'Oklahoma City dans la Ligue américaine de hockey. Susceptible de patiner plus de 20 minutes par match, la présence de Schultz sur la ligne bleue des Oilers pourrait les aider à se qualifier pour les séries.

Dany Heatley, Wild du Minnesota -- Heatley est l’un des 10 meilleurs joueurs de la LNH au chapitre des points, des buts marqués en avantage numérique et des buts victorieux depuis 2001, mais il vient de connaître une saison rélativement decevante. Acquis des Sharks de San Jose en 2011, Heatley a marqué 24 buts et 29 aides en 82 matchs, après avoir connu des saisons consécutives de 39 buts avec les Sénateurs et les Sharks de 2008 à 2010.

L'entraîneur-chef du Wild, Mike Yeo aura besoin de plus de production de son ailier si le Wild va s'affronter pour la Coupe. Heureusement, Yeo ne doit pas s'inquiéter pour l'éthique de travail de Heatley.

« Il s’est présenté à la patinoire à chaque jour et il a tenté de stimuler le groupe », a dit Yeo au quotidien Pioneer Press. « Il y a plusieurs bons marqueurs qui prennent des raccourcis, ils trichent surtout quand les choses ne fonctionnent pas à leur goût, mais Dany n’a jamais agi comme cela. »

Jason Garrison, Canucks de Vancouver -- Le défenseur a connu une saison exceptionnelle en 2011-12 avec les Panthers de la Floride, récoltant 16 buts et 17 mentions d'aide en 77 matchs. Il a bien profité de cette performance en signant un contrat de six ans d'une valeur de 27,6 millions $ avec les Canucks. Maintenant qu'il mène une unité en avantage numérique qui comprend les jumeaux Sedin, Garrison pourrait voir augmenter ses chiffres. En ce cas, les Canucks seraient encore une fois favoris à remporter la Division Nord-Ouest.

« Je suis très heureux de rester à la maison et de jouer devant mes amis et ma famille dans ma ville natale », a dit Garrison, un natif de la Colombie-Britannique. « En grandissant, chaque enfant rêvait de jouer pour les Canucks et j'étais comme tout le monde. »

 

La LNH sur Facebook