Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Helm et Crawford parmi les facteurs clés dans la Division Centrale

mardi 2013-01-15 / 10:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Helm et Crawford parmi les facteurs clés dans la Division Centrale

À l'aube de la saison 2012-13, les équipes vont lutter chaque soirée afin de gagner des points et une place dans ce qui devrait être un course emballant de 48 matchs aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Une horaire condensé signifie plus de matchs en moins de temps et les équipes auront besoin de compter sur la contribution de tous ses joueurs. NHL.com prend un coup d'œil aux joueurs qui devront être des facteurs clés pour les équipes de la Division Centrale:

Corey Crawford, Blackhawks de Chicago -- Si Crawford prouve qu’il est un gardien de premier plan, Chicago devrait être assez bon pour lutter pour la Coupe Stanley. S’il connaît le même genre de saison que l’an dernier, quand il a remporté 30 victoires, mais qu’il a présenté un taux d’efficacité de ,903 et une moyenne de buts accordés de 2,72 – respectivement 16e et 25e parmi les gardiens qui ont obtenu 40 départs ou plus – les Blackhawks pourraient se faire éliminer au premier tour des séries éliminatoires pour une troisième année d’affilée.

Chicago n’a pas besoin à ce que Crawford soit exceptionnel à chaque match pour aspirer à la Coupe; il n’aura besoin que d’être bon plusieurs fois.

« Je m’attends à ce qu’il redevienne le gardien qu’il était, a dit l'entraîneur des Blackhawks Joel Quenneville. Il retrouvera la touche. »

Nick Foligno, Blue Jackets de Columbus -- Quand les Blue Jackets de Columbus ont obtenu Nick Foligno des Sénateurs d'Ottawa en retour de Marc Méthot, le directeur général Scott Howson a affirmé qu'il prenait un risque calculé. Il recherchait des attaquants productifs pour combler un besoin au sein de l'équipe..

Tout compte fait, c'est exactement ce que l'attaquant de 24 ans est devenu. Le joueur originaire de Buffalo a accru sa production de points à chaque année lors de ses quatre saisons à Ottawa. En 2011-12, Foligno a atteint un sommet en carrière de 47 points. Avec le départ de Rick Nash plus tard en juillet, l'importance de Foligno à l'attaque des Jackets est devenue encore plus grande.

« Il y aura des hauts et des bas, mais je me vois sûrement en train de jouer un rôle offensif, de contribuer sur une base régulière et d'être un bon joueur complet, a indiqué Foligno quand il a signé son contrat. C'est vraiment quelque chose dont je suis fier et je veux être capable de le faire. Entouré par les gars appropriés, espérons que je pourrai apporter une telle contribution à l'équipe. »

Darren Helm, Red Wings de Detroit -- L'un des patineurs les plus rapides dans la ligue, Helm est un joueur très productif quand il est en santé. Les Red Wings le savent bien - la saison dernière ils ont compilé une fiche de 42-22-4 avec Helm et 6-6-2 sans lui. Mais Helm a subi une profonde coupure à l'avant-bras droit lors du premier match des Red Wings lors de leur série quart-de-finale dans l'Association de l'Ouest. Il n'est jamais revenu dans la formation et les Red Wings ont été battus en cinq matchs par les Predators de Nashville.

« Le gars est comme un de ces lapins energizer. Il n'arrête jamais, a signalé Babcock. Quand il s'amène dans le vestiaire, Helm change l'atmosphère. Ça démontre toute son importance dans notre équipe. Vous savez, parfois, un entraîneur apprécie davantage un joueur quand il est privé de ses services. »

Ryan Ellis, Predators de Nashville -- Les Predators s'attendent à ce que le défenseur de 22 ans peut combler le gros vide laissé par Ryan Suter, qui a signé un contrat de 13 ans avec le Wild du Minnesota en juillet.

Il n’aura certes pas droit aux mêmes minutes que Suter la saison dernière (celui-ci a dominé les Predators en jouant en moyenne 26:30 par match), mais Ellis, le premier choix des Predators au Repêchage 2009, devra en donner plus.

« J’ai pu jouer des matchs, a rappelé Ellis à LNH.com. C’était bien de me mouiller et de voir ce qui en était. La saison a fini plus tôt que nous l’avions souhaité, mais l’expérience acquise a été utile. J’envisage de connaître un fort camp d’entraînement et de contribuer davantage. »

Chris Stewart, Blues de St. Louis -- Les Blues espéraient que Stewart serait un contributeur majeur à l'attaque en 2011-12, mais il n'a marqué que 30 points (15 buts, 15 passes) en 73 matchs. Ces chiffres ont été loin de ceux qu'il a inscrit la saison précédente quand il est venu aux Blues après une échange avec l'Avalanche. Il est encore possible que Stewart redevienne une force offensive: pendant l'arrêt de travail, il a récolté 20 points en 15 matchs avec Crimmitschau en Allemagne.

« Lorsque vous connaissez des difficultés, cela affecte votre confiance, a révélé Stewart. Vous essayez de changer votre style de jeu pour compenser, vous ne pouvez pas vraiment vous en préoccuper.

« Il me faut être le joueur que je suis. Il me faut faire ces mêmes trucs qui m’ont permis de connaître du succès, cette année. Je dois redevenir Chris Stewart, être moi-même, jouer selon mon style. Je suis le seul qui à pouvoir m’en sortir et je vais y arriver. »

 

La LNH sur Facebook