Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Therrien était impressionné par ses joueurs après le premier jour du camp du Canadien

dimanche 2013-01-13 / 15:51 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

BROSSARD, Qué. - Après une attente de plusieurs mois en raison du lock-out, Michel Therrien a finalement dirigé son premier exercice à son retour à la barre du Canadien, dimanche.

Et le nouvel entraîneur-chef du CH a apprécié le travail de ses joueurs lors de l’ouverture officielle du camp d’entraînement. Visiblement, il y avait de l’intensité et beaucoup de réceptivité.

« J’ai été impressionné et surpris par la condition des joueurs, et le tempo pendant l’entraînement, a dit Therrien. Honnêtement, j’ai trouvé que ceux qui n’ont pas pu jouer sont en bonne condition physique. Chapeau à eux !

« Les joueurs ont posé des questions et ils étaient très attentifs, a-t-il ajouté. Ils ont essayé de mettre à exécution ce qu’on leur a montré. C’était le «fun» de communiquer avec eux.

« Ça fait partie de notre travail de faire de l’enseignement. Mais c’est un travail de longue haleine », a-t-il prévenu.

Un total de 27 joueurs ont été invités au camp d’entraînement du Canadien, incluant quatre joueurs des Bulldogs de Hamilton. Ce sont les attaquants Brendan Gallagher et Gabriel Dumont ainsi que les défenseurs Mike Commodore et Jarred Tinordi.

Tel que prévu, le défenseur P.K. Subban était absent alors qu’il est toujours sans contrat tandis que le joueur de centre Scott Gomez ne fait plus partie de l’équipe. Il a été renvoyé chez lui pour éviter qu’il soit blessé en attendant de racheter son contrat l’été prochain. De plus, Tomas Plekanec, blessé aux côtes, tout comme Petteri Nokelainen, n'ont pas participé au premier exercice du Canadien tandis que Commodore était absent.

« Ma principale préoccupation, c’est l’équipe, a affirmé Therrien. Si j’avais voulu avoir 30 joueurs au camp, je l’aurais fait. Mais je veux me concentrer sur les joueurs qui ont une chance de jouer avec nous. »

Therrien a admis qu’il aurait aimé que ses joueurs prennent part à un match préparatoire avant l’ouverture de la nouvelle saison contre les Maple Leafs de Toronto, samedi. C’est pourquoi il fera appel à cinq autres joueurs des Bulldogs jeudi - Louis Leblanc, Mike Blunden, Patrick Holland, Michaël Bournival et Frédéric St-Denis - pour prendre part à un match simulé au Centre Bell jeudi qui sera ouvert à la publique.

« On va prétendre qu’on a un match», a dit Therrien en ajoutant qu’il veut s’assurer que tous ses joueurs soient sur la même longueur d’ondes le plus rapidement.

« On a une équipe qui a une certaine rapidité et on va exploiter ça le plus possible, a-t-il précisé. J’aime que mes joueurs soient les premiers sur la rondelle et je veux m’assurer qu’on est sur la même page. Je tiens à leur rappeler aussi ce que constitue une bonne attitude de travail.

« J’ai ça à cœur ! Je sais que cette équipe va être reconnue comme une équipe qui travaille fort. »

Expliquant qu’il n’a jamais eu « peur d’expliquer le pourquoi des bonnes choses », Therrien entend par ailleurs « sortir les joueurs de leur zone de confort » lors des prochains jours d’entraînement. Entre autres, il utilisera Lars Eller, Gabriel Dumont, Brandon Prust et le jeune Alex Galchenyuk à l’aile comme au centre.

« Je suis pour qu’un joueur puisse jouer à différentes positions », a-t-il souligné.

De l’agressivité

Visiblement, les joueurs ont apprécié leur première journée avec Therrien et le défenseur Josh Gorges, un des leaders du CH, s’est fait leur porte-parole.

« J’ai aimé sa façon de communiquer, a-t-il dit. Il demande des choses simples et directes. »

Therrien entend implanter un nouveau système axé sur l’agressivité et selon Gorges, c’est bien parti.

« C’est un système qui favorise l’agressivité et c’est aussi un style qui convient bien au Canadien », a-t-il révélé.

« Il y avait une dynamique différente sur la glace, a renchéri Max Pacioretty. On voit que c’est un entraîneur qui porte une grande attention aux détails. »

David Desharnais, lui, n’a pas été surpris par Therrien: « On s’attendait à ce qu’un nouvel entraîneur apporte de nouvelles choses. On a beaucoup de choses à apprendre en peu de temps. Mais on est prêt. »

À savoir si les joueurs sont prêts à « acheter le système » de leur nouvel entraîneur après leur 15e place dans l’Est, Desharnais a répondu sans hésitation que c’était « bien perçu ».

D’autre part, il y a un nouveau logo sur un des murs du vestiaire. Il est écrit « No excuses » et Desharnais aime bien ça.

« C’est parfait, a-t-il dit. Tout le monde connaît la citation. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Boston mène la série 2-1
vs.
Montréal gagne la série 4-0
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
New York mène la série 2-1
vs.
Le Colorado mène la série 2-1
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
San Jose mène la série 3-0
 

La LNH sur Facebook