Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le départ de Scott Gomez ouvre la porte à certaines recrues au camp du Canadien

dimanche 2013-01-13 / 17:35 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le départ de Scott Gomez ouvre la porte à certaines recrues au camp du Canadien

BROSSARD, Qué. - À 18 ans, Alex Galchenyuk réalise un rêve en prenant part au camp d’entraînement du Canadien. Le jeune attaquant fait partie des 27 joueurs qui ont été invités à l’ouverture officielle dimanche.

Mais il y a mieux.

Le départ de Scott Gomez a ouvert la porte pour certains et Galchenyuk, le premier choix du Canadien lors du dernier repêchage, est un candidat potentiel pour une poste dans l’équipe.

« J’ai toujours rêvé de faire partie d’une équipe de la LNH », a-t-il dit avec assurance, notant qu’il n’a pas été surpris de voir qu’il y avait beaucoup de partisans pour assister au premier exercice officiel du camp d’entraînement du Canadien.

« Montréal, c’est une ville de hockey, a-t-il fait valoir. C’est excitant. Je n’étais pas surpris de voir autant de monde. Il avait beaucoup de gens pour assister aux exercices au camp des recrues. »

Dès son arrivée, Galchenyuk a eu un entretien avec Michel Therrien, le nouvel entraîneur-chef du Canadien.

Que lui a-t-il dit ?

« Il m’a dit de me détendre », a-t-il confié.

« Cette semaine, a-t-il expliqué, je veux avoir du plaisir et montrer que je peux jouer avec des joueurs de la LNH. »

Galchenyuk, dont le tir des poignets est redoutable, revient de Russie où il a aidé l’équipe américaine à remporter la médaille d’or au Championnat mondial de hockey junior. Il connaît une excellence saison avec le Sting de Sarnia, dans la Ligue de l’Ontario, et il a participé à une trentaine de matchs après avoir peu joué la saison dernière.

« Il faut y aller une journée à la fois avec Galchenyuk, a souligné Therrien. C’est un peu ce que je lui ai dit quand j’ai discuté avec lui ce matin. Il avait encore son manteau sur le dos quand je l’ai vu.

« Je ne veux pas mettre de la pression sur lui à son âge, a-t-il expliqué. On veut qu’il vive son premier camp professionnel de la bonne façon. Il faut réaliser que les jeunes commencent à rêver à la LNH à l’âge de 5 ou 6 ans. Une journée comme aujourd’hui, ils y pensent depuis longtemps. »

Galchenyuk a du talent à revendre et il n’a eu aucune difficulté à suivre le rythme lors de la première journée du camp d’entraînement du Canadien.

« On a été en mesure aujourd’hui de constater qu’il a des habiletés pour suivre le tempo de la première journée », a noté Therrien, qui envisage de l’utiliser à l’aile et au centre lors des prochains jours pour comment il est capable de s’adapter. « On va commencer à disputer des matchs intra-équipe et on va voir comment il va se comporter. »

Joueur de centre, Galchenyuk a évolué à l’aile cette saison à Sarnia, ce qui n’est sûrement pour déplaire à Therrien, qui aime les joueurs polyvalents.

En plus de Galchenyuk, Gabriel Dumont et Brendan Gallagher sont aussi des candidats de choix parmi les jeunes joueurs pour entreprendre la saison avec le Canadien.

Dumont, un joueur fougueux, semble avoir une petite longueur d’avance, ayant pris part aux trois derniers matchs du Canadien la saison dernière. De plus, il est présentement le meilleur marqueur des Bulldogs de Hamilton de la Ligue américaine de hockey cette saison, ayant réussi 12 buts et 22 points en 36 matchs. Il a inscrit neuf buts à ses 14 derniers matchs en évoluant aux côtés de Gallagher et Michaël Bournival.

 

La LNH sur Facebook