Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Des équipes de l’Ouest pourraient trouver le calendrier plus difficile

samedi 2013-01-12 / 23:22 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Des équipes de l’Ouest pourraient trouver le calendrier plus difficile

Comme prévu, les équipes des Associations de l’Est et de l’Ouest ne s’affronteront pas dans le calendrier écourté de 48 matchs dévoilé samedi par la LNH.

Depuis la saison 2008-09, les équipes disputaient 18 matchs face à des formations de l’autre Association de façon à ce que toutes s’affrontent au moins une fois. Mais il n’y aura pas de ces longs voyages à l’autre bout du continent pour la courte saison qui s’annonce. Avec les conséquences que cela comporte.

Veuillons voir ce qu’auraient été les classements de la saison dernière si les équipes n’avaient disputé que les 64 matchs à l’intérieur de leur Association, en commençant par l’Est, où il y aurait eu peu de changements (les champions de division sont en caractères gras).

1. Rangers de New York 41-18-5 87

2. Bruins de Boston 38-23-3 79

3. Panthers de la Floride 33-19-12 76

4. Devils du New Jersey 38-22-4 80

5. Penguins de Pittsburgh 38-23-3 79

6. Flyers de Philadelphie 36-21-7 79

7. Capitals de Washington 34-22-8 76

8. Sénateurs d’Ottawa 34-22-8 76

9. Jets de Winnipeg 29-26-9 67

10. Sabres de Buffalo 28-26-10 66

11. Lightning de Tampa Bay 29-29-6 64

12. Hurricanes de la Caroline 25-27-12 62

13. Islanders de New York 27-30-7 61

14. Canadien de Montréal 24-28-12 60

15. Maple Leafs de Toronto 26-31-7 59

Comme on peut le constater, les changements sont minimes, les mêmes huit équipes se seraient qualifiés pour les séries éliminatoires et les champions de division auraient été les mêmes tout comme les équipes classées septième et huitième. Les Devils seraient cependant passés du sixième au quatrième rang et auraient obtenu l’avantage de la glace en première ronde, ce qu’ils auront plus de difficultés à réussir cette saison compte tenu du départ de Zach Parise.

La plus grosse différence est celle entre les équipes qualifiées pour les séries et les autres. Derniers qualifiés, les Sénateurs n’ont devancé les Sabres de Buffalo que par trois points la saison dernière alors que si on avait compté seulement les matchs dans l’Est, ils se seraient aisément classés avec neuf points d’avance sur les Jets de Winnipeg.

Aussi, le Canadien n’aurait pas fini dernier, mais avant-dernier!

Le portrait aurait été bien différent dans l’Ouest.

1. Canucks de Vancouver 40-16-8 88

2. Predators de Nashville 40-19-5 85

3. Coyotes de Phoenix 34-20-10 78

4. Red Wings de Detroit 38-21-5 81

5. Blues de St. Louis 35-20-9 79

6. Kings de Los Angeles 33-20-11 77

7. Blackhawks de Chicago 33-23-8 74

8. Flames de Calgary 31-22-11 73

9. Sharks de San José 31-24-9 71

10. Stars de Dallas 34-28-2 70

11. Wild du Minnesota 30-27-7 67

12. Avalanche du Colorado 28-31-5 61

13. Ducks d’Anaheim 26-30-8 60

14. Oilers d’Edmonton 24-33-7 55

15. Blue Jackets de Columbus 23-37-4 50

Pas moins de 11 équipes sur 15 dans l’Ouest ont présenté une fiche égale ou supérieure à .500 face à leurs adversaires de l’Est la saison dernière. Même les Oilers, 29e au classement général, ont amassé 19 points sur 36 contre l’Est.

L’Ouest détient l’avantage depuis 2005-06, mais celui-ci n’a jamais été aussi faible que la saison dernière, les équipes de l’Ouest ayant amassé 313 points contre 305. Elles ne pourront plus profiter de ces points supplémentaires cette saison.

S’il n’y avait pas eu de matchs contre les équipes de l’Est la saison dernière, les Flames auraient participé aux séries à la place des Sharks de San José. Les Flames ont eu une fiche de 6-7-5 contre leurs adversaires de l’Est tandis que les Sharks les ont dominés 12-5-1

Les Blues ont montré une fiche étincelante de 14-2-2 face aux équipes de l’Est ce qui leur a valu de lutter pour le premier rang du classement général. Oubliez ces 18 rencontres et ils passent du deuxième au cinquième rang! Les Predators, eux, ont remporté 40 victoires à l’intérieur de leur Association. Ils seront privés des services de Ryan Suter cette fois mais il faut savoir qu’ils ont toujours été parmi les huit meilleures formations à l’intérieur de leur division depuis 2005-06, même en 2008-09 quand ils ont raté les séries.

En résumé, l’absence de matchs inter-Associations ne devrait pas avoir une influence dramatique sur le déroulement de la saison qui vient mais aura peut-être un impact plus marqué dans l’Ouest.

Suivez Dave Lozo sur Twitter: @DaveLozo

 

La LNH sur Facebook