Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Camps d’entraînement de l’Ouest: les mêmes Kings, les autres équipes devront s’adapter

samedi 2013-01-12 / 22:00 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Camps d’entraînement de l’Ouest: les mêmes Kings, les autres équipes devront s’adapter

Il y a déjà sept mois et deux jours que les Kings de Los Angeles ont remporté la Coupe Stanley. Au début de leur camp d’entraînement au Toyota Sports Center d’El Segundo en Californie dimanche, les champions présenteront la même formation.

Tous les noms des 36 joueurs inscrits sur la liste officielle des Kings lors du sixième match de la finale de la Coupe Stanley, incluant les blessés et ceux laissés de côté, font toujours partie de l’organisation.

Le directeur général des Kings, Dean Lombardi, a fait signer de nouveaux contrats à Jarret Stoll, Dustin Penner et Colin Fraser. Il a de plus prolongé de 10 ans l’entente du gardien Jonathan Quick, qui est en santé après avoir subi une intervention chirurgicale en août.

Le seul changement se situera derrière le banc puisque l’ex-entraîneur en chef des Blues de St. Louis, Davis Payne, agira à titre d’adjoint à Darryl Sutter, à la place de Jamie Kompon.

Les Kings ont cependant une préoccupation. Leur centre étoile Anze Kopitar souffre d’un malaise à un genou et pourrait être forcé de rater le début de la saison. Le statut du vétéran défenseur Willie Mitchell est également incertain en raison d’une blessure à un genou.

Néanmoins, les Kings commenceront leur camp d’entraînement à titre de favoris pour répéter leurs exploits en 2012-2013.

Quelle équipe dans l’Association de l’Ouest est prête à relever le défi?

Voici les histoires sur les équipes de l’Association de l’Ouest sur lesquelles on devra garder un œil au début des camps d’entraînement:

SECTION CENTRALE

Blues de St. Louis

Les Blues n’ont pas effectué, eux aussi, de changements radicaux à leur formation qui a totalisé 109 points en 2011-2012. Le seul nouveau-venu sera Vladimir Tarasenko, le premier choix de l’équipe en 2010, qui tient déjà les partisans des Blues sur le bout de leur siège, même s’il n’a pas encore disputé un seul match dans la LNH. Le battage médiatique à St. Louis au sujet de Tarasenko est énorme, mais comme tous les autres joueurs, il devra s’adapter au système de l’entraîneur en chef, Ken Hitchcock.

Blackhawks de Chicago

Les Blackhawks pourront compter sur le retour de Marian Hossa, lui qui n’a pas joué depuis qu’il a subi une commotion cérébrale lors du troisième match des quarts de finale de l’Association de l’Ouest. Le poste de gardien représente toujours un problème pour les Blackhawks, même si l’entraîneur en chef, Joel Quenneville, a déclaré publiquement qu’il avait confiance que Corey Crawford et Ray Emery pourront faire taire les critiques.

Mais Quenneville s’est plaint de ses unités spéciales et il a déclaré qu’elles devraient s’améliorer afin de répondre aux attentes. Les Blackhawks ont terminé au 26e rang en supériorité numérique et en 27e place en désavantage numérique.

Red Wings de Detroit

Le camp d’entraînement des Red Wings aura l’air étrange sans la présence de Nicklas Lidstrom et de Tomas Holmstrom, qui ont pris leur retraite après avoir totalisé à eux deux 2590 matchs et remporté huit Coupes Stanley. D’autres seront cependant de retour, soit Henrik Zetterberg et Pavel Datsyuk. Ce dernier devrait arriver à Detroit après avoir participé au match des étoiles de la KHL, dimanche. Il faudra garder un œil sur le défenseur Brendan Smith et les attaquants Damien Brunner et Gustav Nyquist.

Smith pourrait jouer un rôle important étant donné les départs de Lidstrom et de Brad Stuart (Sharks de San Jose). Pour ce qui est de Brunner et de Nyquist, ils pourraient lutter pour un poste aux côtés de Datsyuk et de Zetterberg, tout en tentant de dénicher une place sur l’unité en avantage numérique.

Predators de Nashville

Ryan Ellis et Roman Josi seront les deux joueurs à surveiller au camp des Predators, car les deux défenseurs tenteront de combler en partie le départ de Ryan Suter, qui a signé un contrat avec le Wild du Minnesota. Shea Weber demeure la pierre angulaire de la concession, mais la question est de savoir comment l’entraîneur en chef, Barry Trotz, entend utiliser son brillant défenseur maintenant que Suter a quitté?

Blue Jackets de Columbus

Le nouveau président des opérations hockey des Blue Jackets, John Davidson, a affirmé que la défense devrait être la force de son équipe. Si c’est le cas, tous les yeux seront tournés vers leurs gardiens Sergei Bobrovsky et Steve Mason.

SECTION NORD-OUEST

Canucks de Vancouver

La saga entourant Roberto Luongo sera le sujet de conversation autour des Canucks tant que le directeur général, Mike Gillis, n’aura pas pris la ferme décision d’échanger ou non son gardien. Un échange pourrait survenir rapidement, mais il se pourrait aussi que Gillis garde Luongo à Vancouver, afin qu’il puisse pousser Cory Schneider dans le dos.

L’autre préoccupation chez les Canucks – et elle est importante – est, qui sera le joueur de centre sur le deuxième trio en attendant Ryan Kesler, lui qui se remet de deux opérations à une épaule et à un poignet? L’entraîneur Alain Vigneault a dit vendredi que le poste sera comblé par Andrew Ebbett ou la recrue Jordan Schroeder.

Encore là, si Gillis réussit à échanger Luongo, il obtiendra peut-être en retour le joueur de centre qui comblera le poste sur le deuxième trio.

Wild du Minnesota

Le Wild attirera beaucoup plus d’attention à l’échelle nationale en raison de la venue de Suter et de Zach Parise. Le Wild leur a fait signer à chacun un contrat de 13 ans d’une valeur de 98 millions $ en juillet.

Il restera maintenant à l’entraîneur en chef, Mike Yeo, à déterminer comment il utilisera ses deux supers étoiles et les autres joueurs de sa formation, incluant la recrue Mikael Granlund, qui pourrait être le joueur de centre du deuxième trio derrière le capitaine Mikko Koivu.

L’Avalanche du Colorado

Au Colorado, le gagnant du trophée Calder l’année dernière, Gabriel Landeskog, âgé de 22 ans, entreprendra son premier camp d’entraînement à titre de capitaine de l’Avalanche. Mais la grande question à Denver est de savoir quand Ryan O'Reilly signera-t-il son nouveau contrat? La réponse est sans doute bientôt, et c’est crucial pour eux, car l’attaquant représente un élément important de l’attaque de l’Avalanche.

Il sera également intéressant de surveiller comment l’ailier Pierre-Alexandre Parenteau s’acclimatera au Colorado. Vous pouvez parier qu’il jouera aux côtés du centre Matt Duchene en début de saison.

Oilers d’Edmonton

Les jeunes Oilers pourraient avoir une longueur d’avance sur toutes les équipes si on considère que Taylor Hall, Ryan Nugent-Hopkins, Jordan Eberle et le défenseur recrue Justin Schultz ont tous joué ensemble dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Hall, Nugent-Hopkins, Eberle, Schultz et le premier choix au dernier repêchage, Nail Yakupov, représentent l’avenir des Oilers.

Les préoccupations du nouvel entraîneur en chef des Oilers, Ralph Krueger, sont, quelle position occupera Sam Gagner, et est-ce que Devan Dubnyk pourra déloger Nikolai Khabibulin à titre de gardien no 1?

Flames de Calgary

L’entraîneur en chef des Flames, Bob Hartley, aura de nombreux problèmes à résoudre à son premier camp d’entraînement avec sa nouvelle équipe: Comment s’acclimatera Jiri Hudler? Est-ce que Dennis Wideman pourra procurer un certain apport offensif à la défense des Flames? Est-ce que le fait que Jarome Iginla en sera à sa dernière année de contrat, représentera une distraction?

SECTION PACIFIQUE

Coyotes de Phoenix

Les Kings sont définitivement les favoris pour toutes les raisons citées ci-dessus, mais qui pourra défier les champions?

Que diriez-vous des Coyotes, qui ont perdu en finale de l’Association de l’Ouest contre les Kings la saison dernière? Outre la question concernant la propriété de l’équipe, il n’y a aucun problème majeur pour la formation du désert.

Shane Doan est de retour, mais Ray Whitney, le meilleur marqueur de l’équipe en 2011-2012, a signé un contrat avec les Stars de Dallas. Phoenix espère que Steve Sullivan pourra combler une partie de cette perte et que Mikkel Boedker continuera de se développer à titre de redoutable menace offensive. Les Coyotes devront aussi composer avec l’absence du combatif Raffi Torres qui ratera les huit premiers matchs en raison de sa suspension.

Sharks de San Jose

Les Sharks ont ajouté le défenseur Brad Stuart et Larry Robinson, à titre d’entraîneur-adjoint, à leur formation.

Il reste maintenant à savoir s’ils pourront aider les Sharks à améliorer leur unité en désavantage numérique, eux qui ont terminé en 29e place à ce chapitre la saison dernière avec un pourcentage de 76,9 pour cent. Si Stuart forme un duo avec Brent Burns, ce dernier pourrait avoir un peu plus de liberté pour appuyer l’attaque en zone adverse, ce qui procurerait une contribution supplémentaire à l’offensive qui en aurait eu bien besoin la saison dernière.

Ducks d’Anaheim

Les Ducks devront mettre fin à leur récente tendance de connaître des mauvais débuts de saison. Depuis qu’ils ont remporté la Coupe Stanley en 2007, ils ont toujours connu des lents départs. La saison dernière, leur fiche de 6-13-4 en début de saison a coûté le poste à l’entraîneur en chef Randy Carlyle, mais Bruce Boudreau a replacé les Ducks sur la bonne voie et ils ont présenté un dossier de 15-12-4 après le match des étoiles.

Emerson Etem et Kyle Palmieri pourraient lutter pour décrocher un poste régulier, il faudra donc les surveiller de près.

Stars de Dallas

Les Stars ont amélioré leur attaque avec l’acquisition de Whitney, de Jaromir Jagr et de Derek Roy. Ces trois joueurs seront intéressants à surveiller, mais la principale préoccupation chez les Stars est : est-ce que leur attaquant étoile Jamie Benn participera au camp d’entraînement?

Benn est un joueur autonome avec compensation et il n’a pas encore signé de contrat. Il a totalisé 63 points en 2011-2012, lui qui s’est amélioré à ce chapitre à chacune de ses trois premières saisons à Dallas.

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook