Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Horton et Ott parmi les facteurs clés dans la Division Nord-Est

vendredi 2013-01-11 / 15:21 / LNH.com - Aperçus de la saison 2012-13

LNH.com

Partagez avec vos amis


Horton et Ott parmi les facteurs clés dans la Division Nord-Est

À l'aube de la saison 2012-13, les équipes vont lutter chaque soirée afin de gagner des points et une place dans ce qui devrait être un course emballant de 48 matchs aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Une horaire condensé signifie plus de matchs en moins de temps et les équipes auront besoin de compter sur la contribution de tous ses joueurs. NHL.com prend un coup d'œil aux joueurs qui devront être des facteurs clés pour les équipes de la Division Nord-Est:

Nathan Horton, Bruins de Boston -- Une commotion cérébrale le 22 janvier 2012 a mis l'attaquant à l'écart pour la reste de la saison 2011-12, mais Horton a reçu le feu vert par les médecins et il est prêt à jouer.

L’impact de Horton - et certainement celui de son absence -, sur l’attaque des Bruins est évident. L’équipe avait inscrit une moyenne de 3,54 buts par rencontre durant les 46 matchs avant sa blessure, chutant à 2,69 buts par rencontre au moment où il s’est absenté. En ce qui concerne la fiche de l’équipe, les Bruins présentaient un dossier de 31-13-2 avec Horton en uniforme et de 18-16-2 en son absence, le tout suivi par une élimination en sept rencontres face aux Capitals de Washington.

Steve Ott, Sabres de Buffalo -- Après avoir dépensé beaucoup d'argent sur des joueurs autonomes en été 2011, les Sabres ont préparé a lutter pour la Coupe Stanley; mais après une saison decevante, ils ont complètement raté les séries la dernière saison. Esperant ajouter de la robustesse à leur formation, les Sabres ont échangé Derek Roy aux Stars de Dallas en retour de l'attaquant Steve Ott.

« Je crois que je peux transmettre cette attitude », a déclaré Ott après la transaction du 2 juillet dernier. « Je veux continuer à être un joueur qui donne du fil à retordre à ses adversaires soir après soir. C’est ce que je fais depuis le début de ma carrière et j’ai encore plusieurs belles années devant moi. Je ne suis même pas encore au sommet de mon art. »

Rene Bourque, Canadien de Montréal -- Le nouvel entraîneur du Canadien Michel Therrien est reconnu pour son niveau de tolérance zéro pour les joueurs qui ne fournissent pas les efforts requis, peut-être donc pourra-t-il parvenir à motiver Bourque, qui n'a marqué que cinq buts et trois aides en 38 matchs après son arrivée à Montréal.

« Il a marqué 27 buts il y a deux ans, a rappelé le directeur général Marc Bergevin. Je sais qu’il a connu une mauvaise saison, mais je ne suis pas prêt à jeter l’éponge. »

Kyle Turris, Sénateurs d'Ottawa -- Alors que Turris a été décrit comme un fauteur de troubles pour avoir orchestré son départ de Phoenix, le directeur général Bryan Murray n’a jamais été aussi content de l’avoir acquis.

Turris a marqué 12 buts et totalisé 29 points en 49 matchs avec les Sénateurs, ce qui lui confère une moyenne de 0,59 point par rencontre, pratiquement le double (0,33) de celle qu’il avait conservée dans les 137 premiers matchs de sa carrière avec les Coyotes. Murray espère aussi que Turris continue à développer une certaine chimie avec le capitaine Daniel Alfredsson sur le deuxième trio.

« Je pense qu’il va faire de grands progrès cette saison, a avancé Murray. Il est maintenant à l’aise avec son environnement et le fait de jouer avec Alfie ne lui nuira pas. »

Nikolai Kulemin, Maple Leafs de Toronto -- L'attaquant de 26 ans a connu une saison decevante avec les Leafs en 2011-12 (seulement sept buts), mais il semble que Kulemin a retrouvé sa forme pendant l'arrêt de travail. Jouant avec Magnitogorsk dans la KHL, Kulemin a récolté 14 buts et 24 passes en 36 matchs.

« On y pense toujours (à nos problèmes), mais j’ai essayé d’éviter de le faire et de juste jouer comme je le peux, a raconté Kulemin la saison dernière. Je n’ai rien changé dans mon jeu. J’essaie juste de penser comment je pourrais marquer des buts.

« Ne pas pouvoir marquer, ça arrive à l’occasion. J’ai connu des mois difficiles pour commencer la saison, j’ai essayé d’y voir, j’ai recommencé à marquer des buts et tout s’est replacé. »

 

La LNH sur Facebook