Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Joueurs qui sont restés actifs durant le lock-out à privilégier dans votre pool

mercredi 2013-01-09 / 21:42 / LNH.com - Nouvelles

Par Pete Jensen - Correspondant LNH.com

Lorsque la saison 2012-13 se mettra en branle, cela marquera le retour des vedettes qui ont évolué dans diverses ligues autour du globe. Du même coup, une saison de pools de hockey inédite s’amorcera finalement.

Plusieurs joueurs qui ont traversé l’Atlantique étaient déjà des valeurs sûres, et faisaient même partie de l’élite aux yeux des poolers. Par exemple, le dernier récipiendaire du trophée Hart Evgeni Malkin (23 buts, 42 passes, 58 minutes de punition en 37 matchs avec Magnitogorsk) ainsi que ses compatriotes russes Pavel Datsyuk (11 buts, 25 passes, plus 14 en 31 parties avec le CSKA) et Alex Ovechkin (19 buts, 21 passes, plus 13 en 31 rencontres avec le Dynamo de Moscou), ont tout simplement confirmé, grâce à leur performance magistrale dans la KHL, leur statut de choix incontournable de première ronde dans n’importe quel pool de hockey.

Alors que certains joueurs établis n’ont fait que répondre aux attentes, il est utile de savoir que plusieurs autres verront leur valeur augmenter de manière importante en raison de leur bon rendement dans d’autres ligues.

Voici un aperçu de dix joueurs, dont la plupart sont très connus des partisans de la LNH depuis maintenant quelques années, qui ont connu beaucoup de succès dans différentes ligues et différents tournois autour du monde pendant le lock-out. Les participants aux pools de hockey devraient donc, indépendamment de l’évaluation qu’ils avaient de ces joueurs au cours de l’été, penser à mettre la main sur ces joueurs au cours de leur prochain repêchage.

NOTE : Bien qu’il n’existe aucune garantie que ces joueurs reproduiront dans la LNH les statistiques qu’ils ont présentées en Europe, ces dernières donnent toutefois une bonne indication du rendement que ces joueurs pourraient offrir au cours de la prochaine saison.

*Les positions attribuées aux joueurs sont celles pour lesquelles les joueurs sont admissibles dans les pools gérés par Yahoo!

Daniel Brière, C/AD, Philadelphie : Brière a raté 12 rencontres la saison dernière, mais a rebondi de belle façon au cours des séries éliminatoires, terminant à égalité en tête des buteurs (huit buts) en plus d’inscrire le meilleur pourcentage de réussite (30,8 pour cent) parmi les joueurs ayant décoché plus de 20 lancers. Son rendement en Allemagne avec les Polar Bears de Berlin durant le lock-out a également été impressionnant, lui qui a inscrit 34 points en 21 parties, en plus d’obtenir plus d’une minute de pénalité par match en moyenne et d’afficher un différentiel de plus 9. Son statut est incertain à l’aube de la saison 2012-13 puisqu’il a subi une blessure à un poignet en Allemagne. Par contre, du moment que sa blessure n’est pas sérieuse, il fera partie des deux premiers trios des Flyers, et il obtiendra sa part de points, de minutes de punition et de points en avantage numérique.

Damien Brunner, AD, Détroit : Brunner, qui a signé un contrat à deux volets avec Détroit au mois de juillet dernier, a été rejoint par la vedette des Red Wings Henrik Zetterberg au sein du EV Zug qui évolue dans la ligue élite Suisse. L’attaquant de 26 ans a pleinement profité de la présence de son futur coéquipier, et il occupe le premier rang de la ligue avec 57 points, tout en étant à égalité en tête des buteurs avec 25 filets. Il a aussi ajouté 49 minutes de punition et un différentiel de plus-18. Puisque Pavel Datsyuk sera le premier centre des Red Wings pour amorcer la saison 2012-13, il serait logique pour Zetterberg de prendre Brunner sous son aile sur le deuxième trio au prochain camp d’entraînement. Si tout tombe en place pour lui, Brunner pourrait devenir un vol s’il est repêché dans les rondes médianes de votre pool, et il pourrait avoir un impact important dans plusieurs catégories à sa première saison dans la LNH.

Devan Dubnyk, G, Edmonton : Avec les Oilers, Dubnyk a terminé la dernière saison à l’extérieur du top 20 de la ligue dans les catégories de la moyenne de buts alloués, du pourcentage d’arrêts et des victoires. Il a toutefois entrepris la saison 2012-13 en force. Le gardien de 26 ans a été le gardien partant du Canada lors de la dernière Coupe Spengler qui s’est tenue en Suisse le mois dernier. Il y a connu trios excellentes sorties, couronnées par une performance de 28 arrêts en finale contre le HC Davos. Les Oilers pourraient bénéficier grandement du fait que leur gardien partant a pu profiter de tels départs dans un tournoi mettant aux prises plusieurs vedettes de la LNH, surtout avec le rappel de la LAH des jeunes prometteurs Jordan Eberle, Ryan Nugent-Hopkins, Taylor Hall et Justin Schultz qui évoluaient à Oklahoma City. Si vous souhaitez repêcher un gardien qui pourrait passer sous le radar dans les dernières rondes de votre repêchage, Dubnyk représente un excellent choix.

Christian Ehrhoff, D, Buffalo : Principal joueur autonome mis sous contrat par les Sabres au cours de l’été 2011, Ehrhoff n’a pas connu la saison souhaitée par les poolers en 2011-12. En effet, il a raté 16 rencontres en raison d’une blessure, et il a terminé la saison avec 18 points et 73 lancers de moins que lors de la saison 2010-11. Son nombre de points en avantage numérique (11) et ses minutes de punition (47) étaient respectables, mais son rendement général laissait quelque peu à désirer. Cependant, le vétéran de 30 ans a retrouvé sa touche de marqueur alors qu’il est retourné chez lui en Allemagne pendant le lock-out, regagnant ainsi l’estime des poolers. Il a obtenu 27 points (8 buts et 19 mentions d’aide), 52 minutes de punition et un différentiel de plus-4 en 32 parties avec les Penguins de Krefeld. Si Ehrhoff peut demeurer en santé et diriger l’attaque à cinq des Sabres, il peut certainement redevenir l’un des 15 meilleurs défenseurs à repêcher dans votre pool d’ici la fin de la saison.

Jaromir Jagr, AD, Dallas : Jagr a facilement fait la transition à son retour dans la LNH la saison dernière après avoir passé les trois campagnes précédentes en Russie, alors qu’est-ce qui l’empêcherait de réussir une transition semblable cette saison? Il a effectué un retour remarqué avec les Flyers de Philadelphie en 2011-12 (54 points, 20 points en avantage numérique en 73 matchs) et au cours du conflit de travail, il était le deuxième pointeur de l’Extraliga, la meilleure ligue en République tchèque, avec 57 points en 34 rencontres avec Kladno. Le fin marqueur maintenant âgé de 40 ans s’alignera à Dallas, où il sera vraisemblablement jumelé à Jamie Benn et Loui Eriksson sur la première ligne des Stars. Jagr n’est plus le joueur dominant qu’il était à son apogée, mais il sera une pièce importante du casse-tête à Dallas, et l’un des 20 meilleurs ailiers droits du point de vue des poolers.

Mark Scheifele, C, Winnipeg : Avec la panoplie d’espoirs de la LNH qui ont été en action au Championnat mondial junior 2013 de la FIHG, je trouvais approprié de parler d’un joueur comme Scheifele, qui a un potentiel intéressant, autant à court terme qu’à long terme. Le joueur de 19 ans appartenant aux Jets a amassé 48 points en 29 rencontres cette saison dans la Ligue junior majeure de l’Ontario avec les Colts de Barrie avant de quitter pour participer au Championnat mondial. Il a alors été muté à l’aile droite et il a partagé son temps sur deux trios, pivotés respectivement par Ryan Nugent-Hopkins et Ryan Strome. Scheifele a été le meilleur buteur du Canada avec cinq buts en six parties. S’il est invité au camp d’entraînement, Scheifele pourrait améliorer la profondeur des Jets à l’attaque. Bien qu’il ne vaille pas la peine de le repêcher immédiatement dans la majorité des pools, il possède le potentiel d’être une carte cachée dans les ligues comptant beaucoup de joueurs, et il faudra être alerte afin de le réclamer au ballottage s’il est invité au camp d’entraînement.

Tyler Seguin, C/AD, Boston : L’ascension de Seguin au deuxième rang des ailiers droits du classement à l’intention des poolers du NHL.com cet été peut avoir semblé prématurée à l’époque, mais ses statistiques en Suisse au cours des derniers mois nous ont rappelé à quel point ce joueur de 20 ans peut être dangereux. En 29 rencontres pour l’équipe de Biel, il occupait le sommet du classement des buteurs avec 25 buts, et il était sixième au chapitre des points avec 40. Il affichait aussi un différentiel de moins 2, mais cela devrait s’améliorer lorsqu’il s’alignera à nouveau pour les Bruins. En effet, les cinq meneurs de la LNH à ce chapitre l’an dernier provenaient de cette équipe (Seguin occupait le deuxième rang à plus-34).

Vladimir Tarasenko, AD, St-Louis : Tarasenko, qui a eu 21 ans au mois de décembre, se retrouvera dans une excellente situation à St-Louis à sa première saison dans la LNH, lui qui vient de passer plus de quatre campagnes dans la KHL. Au cours du lock-out, l’attaquant russe a été très bon pour le SKA, amassant un point par match en 31 rencontres. Il est probable qu’il se retrouve sur le deuxième ou troisième trio avec les Blues dès le camp d’entraînement, mais peu importe le rôle qu’on lui confiera, il possède une expérience considérable pour un joueur de son âge, et il aura la chance d’évoluer avec les nombreux attaquants de talent de l’équipe. Comme je l’avais annoncé au début du mois de septembre, Tarasenko est l’une des meilleures cartes cachées en ce début de saison.

John Tavares, C, Islanders N.-Y. : Tavares, le premier choix au total du repêchage de 2009, est déjà l’un des joueurs les plus convoités dans les pools, lui qui amorcera sa quatrième saison dans la LNH. Certains diront qu’il ne bénéficie pas d’un grand soutien à Long Island, mais l’émergence de Matt Moulson a permis à la cote de popularité de Tavares d’atteindre de nouveaux sommets auprès des poolers en 2011-12. La saison dernière, il est arrivé à 46 reprises que Tavares et Moulson récoltent chacun un point sur un but marqué par les Islanders (au troisième rang de la ligue). Tavares a aussi connu 22 matchs de plus d’un point (à égalité au huitième rang), et il a terminé avec 81 points en 82 parties. En termes simples, il ne s’agit probablement que d’une question de temps avant qu’il ne se retrouve au plus fort de la course pour le titre des pointeurs de la LNH. Il n’a pas laissé le lock-out nuire à son développement, lui qui a amassé 42 points, 28 minutes de punition et un différentiel de plus-16 en 28 rencotres avec Berne dans la meilleure ligue de Suisse. Tout bien considéré, Tavares devrait être repêché en première ronde de vos repêchages.

Jakub Voracek, AD, Philadelphie : Au cours de son récent séjour avec le Lev Praha dans la KHL, Voracek s’est remis d’une blessure à un genou, et il a finalement amassé 20 points en 23 matchs en plus d’afficher un différentiel de plus-11. En raison du départ de Jagr, Voracek (49 points en 78 parties en 2011-12) devrait évoluer sur le premier trio des Flyers, ce qui veut dire qu’il aura la chance d’évoluer avec deux des meilleurs attaquants de la saison dernière, Claude Giroux et Scott Hartnell. Ce duo a amassé un total de 160 points lors de la dernière campagne, ce qui veut dire que Voracek devrait avoir sa part de chances de marquer en évoluant sur ce trio, ce qui en fait une cible intéressante qui pourrait passer sous le radar dans les repêchages de pools.

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 2-0
vs.
Anaheim mène la série 2-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook