Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les meilleurs espoirs du prochain repêchage ont produit au CMHJ

lundi 2013-01-07 / 13:16 / LNH.com - Nouvelles

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les meilleurs espoirs du prochain repêchage ont produit au CMHJ

Maintenant que le 37e Championnat mondial de hockey junior de la FIHG a pris fin, où les États-Unis ont remporté un troisième titre, les dépisteurs de la LNH discutent évidemment des performances des joueurs éligibles au prochain repêchage présents au tournoi.

Plusieurs espoirs de premier plan, en vue du Repêchage 2013 de la LNH qui sera présenté à Newark au New Jersey, tant en provenance d’Amérique du Nord que d’Europe, sont parvenus à faire la démonstration de leur talent au niveau international durant le tournoi de deux semaines tenu à Ufa, en Russie.

Si certains joueurs ont fait du surplace, le tournoi a permis à certains d’augmenter leur valeur; parmi eux, le slovaque Marko Dano et le canadien Jonathan Drouin. Drouin, deuxième plus jeune joueur au sein de l’alignement canadien, a même été promu sur le premier trio de son équipe lors du dernier match de la ronde préliminaire.

Voici la liste de 15 joueurs disponibles au Repêchage 2013 de la LNH, qui se sont illustrés lors du dernier CMHJ.

Dans le but de compléter l’exercice et d’avoir plus de précisions à propos de ceux évoluant en Europe, LNH.com a fait appel à Goran Stubb, directeur du dépistage en Europe pour la LNH, ainsi qu’a Janne Vuorinen, dépisteur en chef pour la LNH en Europe.

Tant Stubb que Vuorinen admettent qu’aucun espoir n’a su se démarquer, en provenance de l’Allemagne, de la République tchèque, de la Suisse et de la Norvège.

1. Seth Jones, D, Équipe Américaine: Le défenseur de 6 pieds 3,5 pouces et 208 livres était déjà considéré comme étant assuré d’être un des deux premiers choix au repêchage de 2013, avant le CMHJ. En sept rencontres avec l’équipe récipiendaire championne, il a marqué un but et récolté sept points, en plus d’afficher un différentiel de plus-8. Ses six mentions d’aide le placent au premier rang parmi tous les arrières et à égalité au quatrième rang parmi tous les joueurs. Le joueur natif de Plano, en Texas, qui a été nommé assistant capitaine de son équipe même s’il était le plus jeune joueur au sein de l’alignement, a terminé au troisième rang au chapitre du différentiel. Il sera capitaine de l’équipe Orr lors du Match des meilleurs espoirs Home Hardware 2013 de la LCH/LNH, présenté le 16 janvier au Halifax Metro Centre. Jones a inscrit huit filets et amassé 28 points (plus-27) en 31 rencontres en tant que recrue chez les Winterhawks de Portland, cette saison.

2. Nathan MacKinnon, C, Canada: L’autre joueur ayant pris part au CMHJ et qu’on destine à être repêché parmi les deux premiers, évolue pour les Mooseheads de Halifax, dans la LHJMQ. Il a amassé une passe et enregistré un différentiel de moins-1 en six matchs pour le Canada, qui a pris la quatrième place du tournoi. Plusieurs yeux étaient tournés vers le résident de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, il a dirigé sept tirs au filet et a démontré des bribes d’une étoile en devenir, en début de tournoi. MacKinnon, 6 pieds et 182 livres, a récolté 53 filets et 130 points en 88 parties en carrière au niveau junior et a été désigné comme capitaine de l’équipe Cherry pour le Match des meilleurs espoirs Home Hardware 2013 de la LCH/LNH.

3. Aleksander Barkov, C, Finlande: Malgré une décevante septième place de la Finlande, le très talentueux Barkov a performé comme on s’y attendait. Barkov a terminé le tournoi avec sept points et affiché un différentiel de plus-2, en six rencontres. Stubb a admis que même si la Finlande en avait arraché en tant qu’équipe, cela ne diminuait pas la valeur de Barkov, qui a enregistré 22 tirs au filet. Il est classé au premier rang parmi les meilleurs espoirs qui évoluent en Finlande par le volet européen du Bureau central de dépistage de la LNH et il a récolté 14 buts et 28 points en 32 rencontres (plus-7) avec Tappara en 2012-13.

4. Jonathan Drouin, AG, Canada: L’attaquant de 5 pieds 10 pouces et 185 livres était considéré comme négligé pour mériter un poste avec le Canada, mais le joueur de 17 ans a battu les pronostiques et a même obtenu une place au sein du premier trio de l’équipe, en compagnie du capitaine Ryan Nugent-Hopkins et de Mark Scheifele. Il a récolté un but et enregistré un différentiel de plus-1 sur la première unité d’attaque, à la place de Jonathan Huberdeau, lors du gain de 4-1 face à la Russie au dernier match de la ronde préliminaire. Drouin, qui accompagne habituellement MacKinnon sur le premier trio avec Halifax, a terminé le CMHJ avec deux buts et quatre points et un plus-4 en six rencontres. Drouin, qui a récolté 19 buts et 48 points en 24 rencontres à Halifax, sera également un des assistants au capitaine de l’équipe Cherry, pour le Match des meilleurs espoirs Home Hardware.

5. Elias Lindholm, C, Suède: a laissé planer bien peu de doutes sur son avenir, avec deux buts et quatre points, chez les gagnants de la médaille d’argent, les suédois. Stubb a qualifié le joueur de centre de 6 pieds et 190 livres, de « patineur incroyable qui est toujours en mouvement ». Il est habituellement le premier sur la rondelle et possède tous les outils requis pour être un choix parmi les cinq premiers. Lindholm, qui est classé au premier rang des patineurs de la Suède, a obtenu six buts et amassé 21 points en 32 parties avec Brynas, dans la Elitserien.

6. Rasmus Ristolainen, D, Finlande: Stubb a le sentiment que Ristolainen, 6 pieds 3 pouces et 203 livres, a été le meilleur défenseur de la Finlande. Il a terminé le tournoi avec deux buts, six points et un plus-5 et tiré 17 fois au filet en six rencontres. Ses six points le placent à égalité avec Ville Pokka, un choix de deuxième ronde des Islanders de New York, en juin dernier, chez les défenseurs de son équipe. Le joueur, qui peut pratiquer un style intelligent et physique à la fois, a écopé de 20 minutes de pénalité, un sommet d’équipe. Celui qui est classé deuxième chez les espoirs qui évoluent en Finlande, a marqué deux buts et obtenu 18 points en 29 rencontres, dans la Ligue élite de la Finlande, la SM-liiga.

7. Ryan Hartman, AD, Équipe USA: En tant que membre du trio de cols bleus des États-Unis, en compagnie de Cole Bardreau et de Blake Pietila, Hartman s’est révélé une agréable surprise pour l’entraîneur Phil Housley. En sept rencontres, il a marqué deux fois et amassé trois points, affiché un différentiel de plus-4 et écopé de 16 minutes au cachot. Hartman offre un effort constant et une éthique de travail exemplaire à chaque présence. Le joueur d’attaque de 5 pieds 11 pouces et 187 livres, qui peut évoluer tant à l’aile qu’au centre, a marqué 12 buts, amassé 29 points et passé 87 minutes au cachot en 32 rencontres avec les Whalers de Plymouth dans la Ligue junior de l’Ontario.

8. Valeri Nichushkin, AD, Russie: De l’avis même de Stubb, le joueur de 6 pieds 4 pouces et 196 livres n’a pas performé comme on s’y attendait, mais a tout de même inscrit le but gagnant en prolongation pour l’obtention de la médaille de bronze dans la victoire de 6-5 de la Russie face au Canada. En tant que plus jeune joueur de l’alignement de la Russie, Nichuschkin a obtenu deux points, affiché un différentiel de plus-5 et écopé de 25 minutes de pénalité en six rencontres. Il a également écopé d’une suspension d’une partie pour une mise en échec par derrière sur le défenseur canadien Tyler Wotherspoon, la veille du Jour de l’an.

« Il est gros et fort, il provoque des choses avec sa vitesse et ses gestes étonnants autour du but, explique Stubb. Il demeure un bon espoir, même s’il était un joueur de 17 ans participant à un tournoi majoritairement composé de joueurs de 19 ans. »

9. Marko Dano, C, Slovaquie: Le joueur d’avant de 5 pieds 11 pouces et 183 livres s’est avéré une force offensive pour la Slovaquie, qui s’est révélée une bonne opposition, au sein du difficile Groupe B, malgré une huitième place. En six rencontres, Dano a fait mouche quatre fois et a terminé au sixième rang des marqueurs du CMHJ, avec neuf points. Ses 22 tirs lui valent le deuxième rang de son équipe, sur un pied d’égalité. Dano, selon les dires de Stubb, est présentement le meilleur espoir, tant en Slovaquie qu’en République tchèque. En 26 rencontres pour le HC Slovan de Bratislava, dans la KHL, Dano a marqué trois fois, amassé cinq points et enregistré un différentiel de plus-2. Selon Stubb, Dano a joué comme on s’y attendait au CMHJ.

10. Viktor Arvidsson, AG, Suède: En six matchs, Arvidsson a amassé quatre buts, cinq points et affiché un différentiel de plus-1. Ses 27 tirs au filet ne sont devancés que par le capitaine de la formation, Filip Forsberg.

« Il adore marquer et adore gagner, » dit Stubb. « C’est un petit joueur (5 pieds 9 pouces et 172 livres), mais il s’est révélé une grosse surprise pour les suédois. »

11. Jacob de la Rose, AG, Suède: Même s’il a été contraint à un rôle limité au sein de la quatrième unité offensive par l’entraîneur Roger Ronnberg, de la Rose a démontré de bons instincts offensifs et prouvé qu’il était un patineur doué. Le joueur de 6 pieds 2,25 pouces et 189 livres n’a pas récolté de point, mais a écopé de 22 minutes de pénalité. Il a obtenu quatre buts, six points et a enregistré un différentiel de plus-4 en 27 rencontres avec Leksand, dans la Allsvenskan, en Suède cette saison, en plus d’être le capitaine de son pays au Ivan Hlinka Memorial des moins de 18 ans, en août dernier.

« C’est un joueur physique qui sera repêché tôt », de dire Stubb.

12. Robert Hagg, D, Suède: Hagg, classé au quatrième échelon parmi les patineurs de la Suède par le bureau central de dépistage, a répondu à l’appel lorsqu’on lui a confié un rôle accru à la ligne bleue en l’absence de plusieurs gros noms, aux prises avec des blessures. Il a terminé le tournoi avec un but et deux points, un différentiel de moins-1, en six parties. Il est fort, agressif, et solide dans les deux sens de la patinoire, en plus d’être capable de diriger un tir précis au filet. Selon Stubb, « Les chances de Hagg, d’être repêché tôt, se sont améliorées, suite à sa performance à Ufa. » Il a marqué neuf buts et récolté 20 points en 23 rencontres, avec Modo, dans la J20 SuperElit.

13. Anton Slepyshev, AG, Russie: Ignoré au repêchage de l’an dernier, Slepyshev, 6 pieds 2 pouces et 194 livres, possède tous les atouts mais, selon Stubb. « il paraît bien, mais rien ne semble se passer lorsqu’il est sur la glace. » Slepyshev, qui a évolué en compagnie des étoiles Nikita Kucherov et Mikhail Grigorenko, a tout de même présenté des statistiques respectables avec la Russie, récoltant une mention d’aide, un différentiel de plus-4 et enregistrant 17 tirs au filet.

14. Alexander Wennberg, C, Suède: L’avant de 6 pieds 1 pouce et 183 livres, classé cinquième chez les patineurs de la Suède, a évolué au sein d’un trio composé de Rickard Rakell et Viktor Arvidsson. Il a marqué deux fois et récolté trois points, affiché un différentiel de plus-2, en six rencontres. Pratiquant un style nord-américain, Wennberg a marqué 10 buts et récolté 18 points en 29 rencontres, avec Djurgarden, dans la Allsvenskan, en Suède, cette saison.

« Il n’est pas électrisant, mais il est très habile, mature et intelligent, c’est un attaquant solide, explique Stubb. Il aime se diriger droit au filet et possède un tir qu’il décoche rapidement. »

15. Artturi Lehkonen, AG, Finlande: Stubb suggère que le talent de Lehkonen a été gaspillé lors du tournoi, puisqu’il a joué avec des joueurs qui ne lui passaient pas le disque. Toutefois, l’ailier de 5 pieds 10 pouces et 163 livres est classé troisième chez les joueurs qui évoluent en Finlande et a amassé trois buts et quatre points (plus-5) avec son équipe nationale. Il a également été crédité de 16 tirs au filet.

 

La LNH sur Facebook