Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Le but de Nichushkin en prolongation prive le Canada d’une médaille de bronze au CMHJ

    samedi 2013-01-05 / 10:00 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Le but de Nichushkin en prolongation prive le Canada d’une médaille de bronze au CMHJ

    Ce ne fut pas la médaille espérée mais la Russie a donné à ses partisans de quoi célébrer samedi en remportant un match excitant contre le Canada par la marque de 6-5 grâce au but de Valeri Nichushkin à 1:35 de la période de prolongation. La Russie a ainsi mis la main sur la médaille de bronze du Championnat du monde de hockey junior.

    Le Canada a donc vu s’arrêter à 14 le nombre d’années consécutives où il a remporté une médaille à ce tournoi. Il avait terminé huitième en 1998.

    « Je suis déçu de toute évidence », a déclaré Ryan Nugent-Hopkins à TSN. « Tous les gars dans le vestiaire le sont. Nous avons travaillé fort mais une quatrième place n’est clairement pas ce qui convient au Canada. »

    Nail Yakupov a marqué deux buts pour les vainqueurs, Kirill Dyakov, Alexander Khokhlachev et Yevgeni Mozer ont réussi les autres, et Andrey Makarov a repoussé 40 des 45 rondelles dirigées vers lui.

    « Nous n’avons pas gagné l’or, mais nous avons gagné le bronze chez nous, c’est donc une bonne nouvelle pour nous et la Russie », a déclaré Yakupov au site web de la FIHG. « Je veux remercier mon équipe, j’adore mon équipe. »

    Nugent-Hopkins a marqué un but et ajouté trois aides, tandis que le défenseur Ryan Murphy a contribué d’un but et deux passes pour le Canada. Malcolm Subban, qui a remplacé Jordan Binnington en première période, a cédé trois fois face à 20 lancers.

    L’entraîneur Steve Spott s’est dit fier de l’effort des siens malgré la défaite.

    « On peut juger une équipe seulement par son éthique de travail et son caractère, et aujourd’hui je pense que nous avons tout donné », a-t-il dit à TSN. « Nos jeunes ont travaillé extrêmement fort et je suis fier du fait que nous avons lutté au maximum.

    « Ils (ses joueurs) ont été formidables. Ils sont venus pour travailler tous les jours, ils ont lutté vaillamment, ils ont porté attention, ils ont fait de leur mieux. A la fin nous sommes arrivés à court. Mais je peux dire qu’à part le match contre les États-Unis (défaite de 5-1 en demi-finale) dont on va se rappeler longtemps… Je pense qu’aujourd’hui l’effort y était, l’esprit compétitif y était. Une fois en prolongation ça devient difficile. En fin de compte nous avons subi une défaite amère. »

    Brett Ritchie a forcé la prolongation en marquant à mi-chemin de la troisième période mais un bel effort individuel de Nichushkin a causé la défaite du Canada.

    Classé premier espoir russe en vue du prochain repêchage par le Bureau central de dépistage de la LNH, Nichukshkin a filé le long de l’aile droite avant de contourner Murphy en coupant devant le filet pour y glisser la rondelle.

    « Nous avons tout donné aujourd’hui et c’est pourquoi nous avons gagné, a déclaré Yakupov. C’est la vie. C’est le hockey. Nous avons probablement perdu de l’énergie contre la Suisse, puis contre la Suède, ç’a été difficile. Aujourd’hui en troisième période tout le monde se sentait encore un peu fatigué, mais nous avons travaillé fort et donné notre 100 pour cent. »

    Le match était égal à 4-4 après deux périodes, six des huit buts ayant été réussis en avantage numérique, dont les quatre du Canada, et Ritchie a marqué son premier du tournoi à la 11e minute de jeu.

    Mark Scheifele est venu bien près de procurer la victoire au Canada à la 18e minute de jeu mais son tir a frappé le poteau.

    « La rondelle s’est retrouvée sur mon bâton et j’ai dégainé rapidement en espérant surprendre le gardien », a-t-il expliqué à IIHF.com. « Je n’ai pas eu de chance, la rondelle a frappé l’extérieur du poteau. »

    La Russie menait 2-0 après seulement cinq minutes de jeu grâce à des buts de Khokhlachev et Yakupov, mais Nugent-Hopkins a rétréci la marge deux minutes plus tard pendant un avantage numérique.

    Le Canada n’a pas su profiter de cette réaction puisque la Russie a repris une avance de deux buts à peine 56 secondes plus tard. Ce but de Dyakov a mis fin à la courte journée de travail de Binnington et ramené Subban, qui avait entrepris les cinq matchs précédents, devant le filet canadien.

    Jonathan Huberdeau, à la 16e minute de jeu, puis Scheifele à la quatrième minute de la seconde période, ont permis au Canada de rejoindre ses rivaux à 3-3. Mozer a redonné l’avance à la Russie mais le but de Murphy, le quatrième de suite du Canada avec l’avantaqe d’un joueur, a recréé l’égalité après 40 minutes de jeu.

    Nugent-Hopkins a obtenu une mention d’aide sur le but de Murphy, sa 11e et son 15e point du tournoi. Selon TSN, il s’agit du plus grand nombre de points jamais amassés par un capitaine d’Equipe Canada à ce tournoi, effaçant la marque de 13 obtenus par David Chyzowski en 1990 et Russ Courtnall en 1984.

    Contactez Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez le sur Twitter: @NHLAdamK