Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    La Suède bat la Russie en fusillade, avance en finale contre les États-Unis

    jeudi 2013-01-03 / 11:45 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    La Suède bat la Russie en fusillade, avance en finale contre les États-Unis

    La Suède a assuré sa place pour le match de la médaille d’or du Championnat mondial de hockey junior 2013 de la FIHG, jeudi, suite à une victoire dramatique en tirs de barrage, face à l’équipe hôte, la Russie, en demi-finale du tournoi.

    L’espoir du Canadien de Montréal Sebastian Collberg a marqué lors du troisième tour des tirs de barrages et Niklas Lundstrom a réalisé l’arrêt final contre Nikita Kucherov, pour sceller la victoire de la Suède.

    La Suède, médaillée d’or en titre, l’a emporté l’an dernier avec un gain tout aussi dramatique de 1-0, en prolongation, contre la Russie, mettant fin à 31 années de disette. Les suédois tenteront de devenir la première équipe à gagner des médailles d’or consécutives depuis le Canada (2005-2009).

    La Suède affrontera les États-Unis lors du match pour la médaille d’or, samedi, 8h00, H.E. Les Américains ont battu les Canadiens par la marque de 5-1, dans l’autre demi-finale.

    Dans les premières minutes de la période de prolongation de 10 minutes, c’est Rickard Rakell qui a obtenu la première chance de marquer, lorsqu’il s’est avancé dans l’enclave, mais son tir a été dévié dans le coin de la patinoire par le gardien russe Andrey Vasilevskiy.

    Albert Yarullin, de la Russie, a obtenu une excellente chance de marquer pour son équipe, lorsqu’il est descendu à l’aile droite avant de tenter un tir du revers qui a été repoussé par le bras gauche de Lundstrom.

    Le capitaine de la Russie et espoir des Oilers d’Edmonton, Nail Yakupov, a obtenu une dernière chance de marquer en prolongation, patinant sur pratiquement toute la longueur de la surface glacée avant de voir son revers être aisément repoussé par Lundstrom.

    Mikhail Grigorenko, le joueur du match pour les russes, a permis à la Russie de niveler la marque à 2-2 au grand délice des spectateurs qui gardaient la foi au Ufa Aréna quand il a saisi une rondelle libre et l’a soulevée au-dessus de la jambière gauche de Lundstrom. Comme ils l’ont fait tout au long du tournoi, Grigorenko et son coéquipier Nikita Kucherov ont pu compléter le jeu, suite à un travail acharné en territoire de la Suède et devant le filet de Lundstrom.

    Lundstrom a effectué un gros arrêt contre Yakupov avec 4:35 à jouer en troisième période lorsqu’il s’est amené dans l’enclave et a décoché un tir vif du revers, stoppé par le gardien. Le match a possiblement été le meilleur disputé par Yakupov au cours de ce tournoi.

    La Suède a semblé dominer l’ensemble du jeu au cours des 26 premières minutes de la rencontre, se forgeant une avance de 2-0 avant de voir les russes rugir. La Suède a dominé la Russie au chapitre des tirs au but par 40 contre 29. Si ce n’était du jeu du gardien Vasilevskiy, qui a réalisé 38 arrêts, la Suède aurait sans doute enregistré une victoire facile, en temps réglementaire.

    À l’autre bout, Lundstrom a été solide. Au terme d’une première période tranquille, alors que la Russie n’a enregistré que deux tirs au but, Lundstrom a été appelé à faire 25 de ses 27 arrêts au cours du reste de la rencontre.

    La Russie a rapproché les équipes à 2-1, lorsque le défenseur Andrei Mironov a marqué son premier du tournoi, suite à une frappe depuis le haut du cercle droit, à 7:32. Le but de Mironov, assisté de Yakupov et de Kiril Kapustin, est survenu sur le quatrième tir au filet des russes, seulement.

    Le but a semblé allumer le pays hôte et a soulevé la foule.

    La Suède dominait la Russie par 25-12, au chapitre des tirs au but, après deux périodes.

    La Suède s’est emparée de l’avance 1-0 sur un but inscrit lors d’un jeu de puissance, par Elias Lindholm (un espoir de premier plan en vue du Repêchage 2013 de la LNH), à 6:35 de la première période. Lindholm a capté une passe de Victor Rask devant Vasilevskiy avant de glisser un revers dans le fond du filet.

    La Suède a fait 2-0 à 9:38 lorsque le tir de Filip Forsberg, entre les deux cercles, a battu Vasilevskiy haut du côté de la mitaine.

    Lundstrom a effectué ses meilleurs arrêts du deuxième tiers avec son équipe en avant 2-1, en infériorité numérique. Kucherov a repéré Grigorenko près du poteau gauche, mais Lundstrom est arrivé à bloquer le tir avec la jambière.

    Moins de trois minutes plus tard, le russe Daniil Zharkov a lancé depuis le cercle droit et son tir a frappé la barre horizontale.

    C’est en quelque sorte une surprise de voir la Suède atteindre le match de la médaille d’or, considérant le fait que l’équipe évolue sans la présence de trois défenseurs importants, aux prises avec des blessures, soit Oscar Klefbom (épaule), Jonas Brodin (clavicule) et Hampus Lindholm (commotion cérébrale).