Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    La Russie bat finalement la Suisse et passe en demi-finale

    mercredi 2013-01-02 / 12:17 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    La Russie bat finalement la Suisse et passe en demi-finale

    L’Équipe nationale junior de la Russie et ses partisans ont finalement pu prendre un grand soupir de soulagement, mercredi, lorsque Nikita Kucherov a fait mouche lors de la cinquième ronde des tirs de barrage, pendant que le gardien Andrei Vasilevskiy effectuait le dernier arrêt de la mitaine pour donner au pays hôte une dramatique victoire de 4-3, contre une équipe suisse bouleversée, à Ufa, en Russie.

    La victoire permet à la Russie d’atteindre la ronde demi-finale du Championnat mondial de hockey junior, face aux champions en titre, les suédois, jeudi, à compter de 8h00, H.E. La Suisse affrontera la République tchèque, qui s’est inclinée 7-0 contre les États-Unis, plus tôt, mercredi, pour l’obtention de la cinquième place au classement.

    La Russie avait échappé le match 1-0 en prolongation face à la Suède, lors du match pour l’obtention de la médaille d’or, lors du CMHJ 2012.

    Vasilevskiy a terminé le match de mercredi avec 41 arrêts, tandis que le gardien suisse Melvin Nyffeler a stoppé 37 lancers.

    Kucherov, un espoir du Lightning de Tampa Bay, a marqué lors d’un jeu de puissance avec 1:36 à jouer à la troisième période, pour permettre à la Russie de niveler la marque, 3-3. À peine 20 secondes avant ce but, Anton Slepyshev semblait avoir créé l’égalité, mais son tir de l’enclave a traversé la ligne des buts après que le filet eût quitté ses amarres.

    La Suisse a été forcée d’écouler une pénalité dans les premières minutes de la période de prolongation de 10 minutes lorsque Christian Marti a été chassé pour avoir accroché, donnant ainsi une supériorité numérique de 4-contre-3 à la Russie.

    Sven Andrighetto a marqué dans le haut du filet sur son propre retour de lancer, pour battre Andrei Vasilevskiy à 8:57 de la troisième période et donner l’avance à la Suisse pour la première fois du match, 3-2. Andrighetto est arrivé à contrôler une passe de Samuel Guerra, avant d’accélérer en zone adverse. Après avoir vu son premier tir être bloqué par le défenseur Pavel Koledov, Andrighetto a saisi la rondelle libre pour battre Vasilevskiy.

    La Suisse avait nivelé la marque 2-2, à 12:37 de la deuxième période, quand Martin Ness a marqué sur un surprenant spin-o-rama qui a réduit au silence, les spectateurs réunis au Ufa Aréna. Guerra a contrôlé la rondelle à l’aile droite, le long de la rampe, avant de diriger un tir sur Vasilevskiy. Ness, qui se trouvait seul dans l’enclave, a habilement contrôlé le retour pour enfiler l’aiguille.

    Mikhail Grigorenko, le joueur du match pour la Russie, a marqué son premier du tournoi en deuxième période, pour donner une deuxième avance à son équipe dans le match et porter le compte à 2-1.

    Grigorenko, qui a été un des attaquants les plus actifs chez les russes tout au long du tournoi, a finalement marqué à son cinquième match et à son 21e tir du CMHJ, à 9:07 du deuxième tiers. L’espoir des Sabres de Buffalo a capté une tentative de lancer de Nikita Kucherov dans le cercle gauche, avant de s’amener dans l’enclave et de battre Nyffeler avec un puissant revers.

    Vasilevskiy a fait 22 arrêts après deux périodes. Nyffeler a été appelé à faire plusieurs gros arrêts en deuxième, incluant une tentative depuis l’arrière du filet de Anton Slepyshev, avec 5:15 à faire et que la Russie évoluait avec un homme en plus. Grigorenko a également frappé le poteau, un peu plus tard, lors de la même supériorité numérique. Nyffeler comptait 17 arrêts après 40 minutes de jeu.

    La Suisse n’est pas arrivée à marquer lors de deux occasions avec deux hommes en plus lors de ce match. La première fois, durant une minute, alors que le match était à égalité 1-1, à 4:10 du deuxième engagement. La deuxième occasion avec l’avantage de deux hommes est survenue alors que la marque était égale, 2-2 et elle a duré 1 :25. Cette supériorité numérique s’est étalée de la deuxième à la troisième période.

    La Russie a pris les devants 1-0, à 6:07 du premier tiers, alors qu’Alexander Khokhlachev a profité d’un jeu de puissance pour marquer. La Suisse a raté une opportunité en infériorité numérique au début du jeu de puissance de la Russie, lorsque l’espoir du Wild du Minnesota, Christoph Bertschy, a coupé une passe et a tout juste raté la cible au-dessus de l’épaule droite du gardien Vasilevskiy, à 4:59.

    Bertschy n’a toutefois pas répété son erreur lors de sa deuxième chance à court d’un homme, à 10:05 du premier engagement, lorsqu’il a volé une passe à l’aveuglette de Nikita Nesterov en zone russe et a battu Vasilevskiy pour niveler la marque. Nesterov a tenté de remettre à Nail Yakupov dans le haut de l’enclave, mais vite comme l’éclair, Bertschy a anticipé le jeu et a marqué son troisième du tournoi.

    Nyffeler a gardé le compte à égalité avec un arrêt spectaculaire de la jambière alors qu’il était étendu sur le dos, frustrant Grigorenko avec moins d’une minute à jouer à la première période.

    La Russie jouait sans les services de l’espoir, en vue du Repêchage 2013 de la LNH, l’avant Valeri Nichushkin, qui a écopé d’une suspension d’un match pour avoir frappé un adversaire par derrière, dans la défaite de 4-1, face au Canada.

    La Suisse a terminé au quatrième rang avec une production de 16 buts, incluant trois du bâton de Mike Kunzle. La Suisse n’a remporté qu’un match en ronde préliminaire, un gain de 7-2 en ouverture de tournoi face à la Lettonie, mais a amassé des points dans des défaites en tirs de barrage contre la Suède et la Finlande, en plus de s’incliner en prolongation contre la République tchèque. Ces points ont fait la différence pour la dernière place disponible donnant accès à la ronde des médailles dans le Groupe A.