Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Strome, Rielly sonnent la remontée du Canada vers un gain de 6-3 contre la Slovaquie

    vendredi 2012-12-28 / 10:31 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Strome, Rielly sonnent la remontée du Canada vers un gain de 6-3 contre la Slovaquie

    Le Canada a survécu à sa première frousse du tournoi.

    La Slovaquie a pris une avance de 2-0 après 20 minutes de jeu, et de 3-1 à mi-chemin d’un match de la ronde préliminaire, disputé vendredi, avant de voir le Canada rugir et répliquer avec cinq buts sans riposte, pour l’emporter 6-3 et ainsi préserver sa fiche parfaite au Championnat mondial de hockey junior 2013 de la FIHG, présenté à Ufa, en Russie.

    Le Canada a porté sa fiche à 2-0-0, tandis que les négligés de la Slovaquie ont maintenant un dossier de 0-1-1, mais l’équipe est à nouveau venue bien près de surprendre une des puissances du tournoi après la défaite en surtemps survenue contre le pays hôte, la Russie, lors du premier jour du tournoi.

    L’espoir des Islanders de New York, Ryan Strome, des Ice Dogs de Niagara, a mené l’attaque du Canada avec deux buts, le défenseur Morgan Rielly a inscrit un but et récolté deux mentions d’aide, pendant que Mark Scheifele et Ryan Nugent-Hopkins amassaient chacun un but et une passe. Il subsiste cependant une préoccupation importante pour l’entraîneur Steve Spott au terme des deux victoires récoltées jusqu’à présent, face à l’Allemagne et la Slovaquie, alors que le gardien Malcolm Subban a accordé six buts en 56 lancers face à deux des équipes les plus faibles du Groupe B. Le Canada affrontera les États-Unis le 30 décembre et la Russie le lendemain, veille du jour de l’an.

    « Je pense que ça va nous aider, a révélé Rielly à TSN. Nous avons compris que toutes les équipes présentes dans ce championnat sont très bonnes et il nous faut bien jouer à chaque soir. Évidemment, c’était un test important pour nous et nous avons bien joué dans le dernier droit. »

    Le manque de discipline des joueurs canadiens a été mis en évidence lors des deux parties d’exhibition disputées en Finlande, avant la compétition, et c’est cet aspect qui s’est pointé, vendredi, alors que les attaquants J.C. Lipon et Anthony Camara ont écopé de pénalités majeures de cinq minutes et d’expulsions. Les deux pénalités ont résulté en des buts de la Slovaquie, laissant le Canada tirer de l’arrière par deux buts, avec sous la main seulement 10 attaquants.

    « Le défi, pour nous, est de continuer à apprendre les standards de l’arbitrage en vogue ici, et ultimement d’accepter de jouer avec les cartes qui nous aurons en main. C’est différent de ce à quoi nous sommes habitués, mais il faut faire avec et il nous faut en tirer le meilleur, » a révélé Spott à TSN, après la rencontre. « C’est extrêmement frustrant, mais notre travail, comme entraîneurs, est de nous assurer que les joueurs gardent leur focus et qu’ils vont de l’avant. Ça ne doit pas devenir une distraction, parce que ça pourrait facilement en devenir une. C’est un défi et nous le comprenons, mais il nous faudra faire avec et c’est maintenant aux superviseurs (du CMHJ) de débattre de l’arbitrage. Vous souhaitez qu’à mesure que les matchs augmentent en importance, l’arbitrage s’améliore. »

    Lipon a écopé d’une expulsion de match pour un coup porté à la tête à 13:39 du premier tiers. Camara a également été expulsé de la rencontre après avoir écopé d’une pénalité pour assaut sur le défenseur Patrik Luza, à 6:21 du deuxième engagement.

    Le coup de Camara sur Luza, qui avait la tête baissée alors qu’il était en possession de la rondelle dans sa zone, a laissé le joueur de la Slovaquie inerte durant quelques secondes, avant d’être transporté sur une civière. Il a été transporté vers un hôpital local par mesures de précautions. Les dernières nouvelles faisaient état d’un Luza capable de se déplacer de lui-même.

    Spott a décrit les possibles cas de sanctions disciplinaires supplémentaires envers Lipon et Camara comme étant « deux situations où il faudra peut-être faire face à des sanctions. » Mais selon Bob McKenzie de TSN, Camara éviterait une suspension.

    Les slovaques ont dominé les canadiens 11-5, au chapitre des tirs au but, après 20 minutes de jeu.

    Marko Dano, qui a été désigné comme étant le joueur du match, chez les slovaques, a ouvert la marque lorsqu’il a battu Subban de l’enclave, à 2:53 du premier engagement. Dano a bataillé avec Brett Ritchie dans l’enclave, avant de recevoir une passe de Matus Matis et enregistrer son premier but du tournoi.

    Tomas Mikus a donné une avance de 2-0 à la Slovaquie à 15:28 de la première période lors d’un jeu de puissance. Lipon a été chassé pour une pénalité majeure, suite à un coup à la tête porté à l’endroit de Mikus, pénalité assortie d’une expulsion, à 13:39. À 1:49 de la supériorité numérique, Martin Reway a contourné le filet du Canada et a repéré Mikus laissé fin seul à la hauteur du cercle gauche. Ce dernier a saisi le disque et a battu Subban avec un tir vif au-dessus du bouclier.

    Une pénalité pour avoir fait trébucher, écopée par Strome, qui avait ramené la marque à 2-1 à 2:16 de la deuxième période, a permis à la Slovaquie de profiter d’une supériorité numérique de deux hommes de 1:32. Dano a capitalisé pour son deuxième but du match, à la faveur d’un 5-contre-3, pour porter la marque à 3-1 en faveur de la Slovaquie à 10:35 du deuxième engagement.

    Dano et Richard Buri ont écopé de pénalités successives à 18 secondes d’écart moins d’une minute plus tard pour octroyer ainsi un avantage numérique de deux hommes au Canada. Rielly a catapulté un tir depuis le cercle gauche, tir qui a ricoché sur la hanche de Branislav Rapac, avant de battre le gardien Adam Nagy à 11:42.

    Le défenseur Xavier Ouellet, de l’Armada de Blainville-Boisbriand, a par la suite récolté des mentions d’aide sur les buts égalisateur et gagnant du Canada.

    Le Canada a créé l’égalité 3-3 à 15:18 lors d’un jeu de puissance, grâce à un but de Ty Rattie, suite à une belle passe de Ouellet. Le Canada a pris les devants à 19:01 du deuxième tiers lorsque Scheifele a marqué son troisième du championnat en redirigeant un tir de la pointe de Ouellet.

    « Ultimement, sur le banc, la confiance était toujours dans l’air et notre groupe a continué à y croire, a dit Spott à TSN. Lors des 20 premières minutes de jeu, nous avons fait du surplace et les avons regardés ; alors que notre style de jeu est la rapidité, la possession de rondelle et notre capacité à aller chercher le disque profondément dans la zone. Nous voulions établir notre échec avant et une fois en marche, ce but inscrit rapidement a aidé, nous avons été en mesure d’aller de l’avant. »

    Nugent-Hopkins a marqué à 3:32 du troisième engagement, suite à une feinte brillante. Ce dernier a maintenant amassé deux buts et cinq mentions d’aide en deux rencontres. Strome a fermé les livres en enfilant l’aiguille à 7:05, lui qui avait été envoyé fin seul contre le gardien adverse par le défenseur Tyler Wotherspoon.

    « Il faut donner le crédit aux slovaques, ils ont très bien joué défensivement et ont capitalisé sur leurs opportunités, a ajouté Spott. Mais nos joueurs sont revenus de l’arrière et pour cette ténacité, il faut leur donner beaucoup de crédit. »

    Les Tchèques battent la Finlande 3-1

    Dans l’autre rencontre présentée plus tôt au CMHJ 2013, vendredi, la République tchèque a surpris la Finlande 3-1 dans un match de la ronde préliminaire du Groupe A, disputé au Ufa Sports Palace.

    L’espoir des Kings de Los Angeles, Tomas Hyka, et le défenseur Marek Hrbas, éligible au Repêchage 2013 de la LNH, ont marqué des filets à 2:17 d’écart en première période, et la République tchèque a ainsi pu profiter d’une avance de 2-0.

    Le gardien Patrik Bartosak (éligible au Repêchage 2013 de la LNH) a effectué 29 arrêts pour la République tchèque, dont 12 en première période et 10 en troisième. La Finlande a ramené la marque à 2-1 avec 2:29 à jouer au deuxième tiers sur un but de Teuvo Teravainen, un espoir des Blackhawks de Chicago.

    Dmitrij Jaskin a marqué dans un filet désert avec seulement quatre secondes à jouer pour sceller l’issue du match en faveur des tchèques (une victoire, trois points). La Finlande compte un gain et une défaite (trois points) dans le Groupe A. La République tchèque avaient surpris les États-Unis au CMHJ 2012, à Edmonton et avaient finalement pris le cinquième rang, après une défaite de 2-1 face à la Russie, en ronde quarts de finale.