Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les États-Unis écrasent l’Allemagne 8-0 pour entamer le CMHJ

    jeudi 2012-12-27 / 13:54 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    Les États-Unis écrasent l’Allemagne 8-0 pour entamer le CMHJ

    Après avoir raté pratiquement toute une saison de hockey, Alex Galchenyuk fait de son mieux pour rattraper le temps perdu.

    L’attaquant des États-Unis a connu une performance dominante à son premier match au Championnat mondial de hockey junior, inscrivant un but et amassant deux mentions d’aide, alors que les Américaines ont défait l’Allemagne par la marque de 8-0, jeudi, pour entamer le tournoi disputé à Ufa, en Russie.

    Les États-Unis ont profité de buts inscrits par huit marqueurs différents, mais la première unité formée de Sean Kuraly, au centre de Galchenyuk et de Riley Barber a récolté un total combiné de trois buts et cinq passes.

    Trois défenseurs ont également trouvé le fond du filet et les gardiens John Gibson et Jon Gillies ont combiné leurs efforts pour récolter le jeu blanc. Gillies a arrêté 19 tirs en deux périodes, tandis que Gillies a effectué sept arrêts lors du troisième engagement. C’était le premier blanchissage récolté par les États-Unis lors du CMHJ depuis le 30 décembre 2010, lorsque Jack Campbell avait arrêté 14 tirs dans un gain de 4-0 face à l’Allemagne en ronde préliminaire.

    Avec la marge de huit buts enregistrée lors de cette victoire, les États-Unis prennent la tête du classement du Groupe B. Les trois points récoltés au classement placent les États-Unis à égalité avec le Canada, mais le bris d’égalité est à l’avantage des États-Unis, grâce à leur différentiel de buts. Le Canada avait vaincu l’Allemagne 9-3, mardi.

    Le gardien allemand Marvin Cooper, qui joue pour Shawinigan dans la LHJMQ, a arrêté 38 lancers sur les 46 rondelles dirigées vers son filet.

    Les États-Unis ont démarré le match en trombe, alors que Kuraly a marqué à 19 secondes du début du match. Galchenyuk a brillamment redirigé une passe de Mike Reilly vers Barber et ce dernier a déjoué la défensive adverse avant de glisser le disque du côté de Kuraly, qui a battu Cupper avec un revers habile.

    Un tir de la pointe de Jacob Trouba, à travers la circulation, a porté la marque à 2-0, à 8:30, puis Galchenyuk a inscrit le plus beau but de la rencontre. Saisissant le disque près de la rampe gauche en zone offensive, l’espoir du Canadien de Montréal a rebroussé chemin jusqu’à la hauteur de la ligne bleue et a ainsi pu profiter d’un chemin libre jusque dans l’enclave. Son puissant tir des poignets a mystifié Cupper, en le déjouant au-dessus de la mitaine, but inscrit à 9:54 pour faire 3-0 en faveur des États-Unis.

    Un grand moment pour Galchenyuk, qui n’avait disputé que deux parties en saison régulière et six parties en séries avec le Sting de Sarnia de la Ligue junior de l’Ontario l’an dernier suite à une opération au genou survenue en septembre 2011. Les Canadiens l’ont tout de même sélectionné avec le troisième choix au total du Repêchage 2012 de la LNH et il a démontré, cette saison, qu’il était un choix valable. Lorsqu’il a quitté pour le CMHJ, il était à égalité en tête des buteurs de la Ligue junior de l’Ontario avec 27 buts en 33 rencontres.

    Les États-Unis ont poursuivi sur leur lancée en deuxième période, et il n’a fallu que 15 secondes à Barber pour porter la marque à 4-0. Galchenyuk a préparé le jeu avec un effort soutenu en échec avant, ce qui a mené à un revirement de l’Allemagne, derrière son propre filet. Galchenyuk a saisi la rondelle et a repéré Barber dans la zone privilégiée, qui en a profité pour marquer.

    Le but en supériorité numérique de Shayne Gostisbehere a porté la marque à 5-0 à 6:33, et à peine 1:22 plus tard l’espoir en vue du Repêchage 2013 de la LNH, Ryan Hartman, a ajouté un but pour faire 6-0. Cole Bardreau a capitalisé sur un mauvais changement de trio de l’Allemagne et a repéré Blake Pietila, qui a filé seul vers le filet adverse. Cupper a glissé pour effectuer l’arrêt, mais le rebond s’est dirigé directement vers Hartman, qui a profité d’une cage béante à 7:55.

    Les États-Unis ont fait preuve d’indiscipline en deuxième période, octroyant un avantage numérique de deux hommes à l’Allemagne, d’une durée de 1 :39, mais Gibson a tenu le fort, effectuant des arrêts spectaculaires pour préserver le jeu blanc.

    L’Allemagne a profité d’un autre long avantage numérique de deux hommes (d’une durée de 1:21) en troisième période, mais Gillies a tout arrêté ce qui a été dirigé vers lui.

    J.T. Miller a marqué sur un revirement dans la zone des allemands à 8:36 du troisième engagement pour porter la marque à 7-0, puis Seth Jones, candidat à être le tout premier joueur sélectionné en juin prochain, a capté une rondelle libre dans la zone offensive et a effectué un puissant tir depuis l’enclave pour porter la marque à 8-0 à 10 :32. Jones a également récolté une mention d’aide et a enregistré un différentiel de plus-5, un sommet d’équipe.

    Les États-Unis auront un gros défi vendredi, alors qu’ils affronteront la Russie (9h00, H.E.), tandis que l’Allemagne disputera son prochain match samedi, également contre la Russie (9h00, H.E.)

    La Suisse bat la Lettonie 7-2

    Dans le seul autre match présenté jeudi, Mike Kunzle a marqué deux fois alors que la Suisse a pris la mesure de la Lettonie 7-2.

    Un duo d’espoirs en vue du Repêchage 2013 de la LNH et qui évolue en Amérique du Nord, Sven Andrighetto (Rouyn-Noranda, LHJMQ) et Allessio Bertaggia (Brandon, WHL), ont tous deux récolté un but et une passe.

    Le gain propulse temporairement la Suisse au sommet du classement du Groupe A. La Suisse est à égalité avec la Finlande et la Suède avec trois points, mais leur différentiel de plus-5, au niveau des buts, leur octroie le bris d’égalité. La Suisse affrontera la Suède vendredi, tandis que la Lettonie affrontera à son tour la Suède samedi.