Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Nugent-Hopkins est dominant dans un gain du Canada face à l’Allemagne, 9-3

mercredi 2012-12-26 / 12:37 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Nugent-Hopkins est dominant dans un gain du Canada face à l’Allemagne, 9-3


Ryan Nugent-Hopkins portait une cape lors des entrevues d’après match, ce qui était de mise, puisque ce dernier s’est avéré le Superman du Canada lors du match d’ouverture du Championnat du monde de hockey junior FIHG qui s’est soldé par un gain, mercredi.

Nugent-Hopkins en a fait beaucoup à ses débuts au CMHJ, inscrivant un filet et se faisant complice de quatre buts alors que le Canada entamait son tournoi avec un gain de 9-3, face à l’Allemagne, dans un match du Groupe B, disputé à l’aréna Ufa.

Nugent-Hopkins a participé aux quatre premiers filets du Canada et le trio qu’il formait avec Jonathan Huberdeau et Mark Scheifele a récolté un total combiné de 10 points. Huberdeau a inscrit un but et deux mentions d’aide, tandis que Scheifele a enregistré une paire de buts.

« Nous savions que ces trois joueurs étaient du calibre de la LNH, quand vient de le temps de parler d’habiletés et d’état d’esprit », a révélé le pilote du Canada, Steve Spott, à TSN. « C’est le genre de chose que vous souhaitez voir fonctionner puisque Mark joue à une position qui ne lui est pas familière [à l’aile]. Ultimement, j’ai pensé que ces trois joueurs seraient sur la même page au niveau mental, puisqu’ils sont tous les trois tellement intelligents. Mark s’est bien ajusté à l’aile. J’espère qu’ils pourront poursuivre sur leur lancée. »

Et ça devrait être le cas, spécialement si Nugent-Hopkins continue de jouer à un si haut niveau d’intensité.

« Finalement, il faut que vos meilleurs joueurs soient vos meilleurs, dans un tournoi du genre, a ajouté Spott. Ryan est tellement un joueur humble, et de le voir sortir comme ça, ce soir, et mener l’équipe en offensive, en compagnie de Mark Scheifele et Jonathan Huberdeau, je pense que ça sonne la charge pour toute notre équipe de hockey, car nous allons avoir besoin que ce trio fonctionne à plein régime pour avancer. »

Nugent-Hopkins a obtenu sa première chance au CMHJ, après avoir été l’un des derniers joueurs retranchés de l’équipe en 2011, et avoir passé la dernière saison dans la LNH. Il arborait une cape noire à l’effigie de Hockey Canada, un privilège que les entraîneurs décerneront au meilleur joueur de chaque match.

« Je ne savais pas à quoi m’attendre », a expliqué Nugent-Hopkins à TSN. « Mais au cours des deux derniers matchs préparatoires, notre unité a finalement pu former une chimie à la fin du match face à la Suède. Nous sommes sortis en force, ce soir, et ça a porté des dividendes. »

Le Canada détenait une avance de 2-1 au terme d’une période, mais a marqué quatre filets sans réplique dans les premières 13:48 du second engagement pour mettre le match hors de portée.

Ryan Strome a marqué un but et amassé deux passes pour le Canada, l’excellent espoir en vue du Repêchage 2013 de la LNH, Jonathan Drouin, a amassé un but et une passe et Brett Ritchie a récolté une paire de mentions d’aide. Le gardien Malcolm Subban a arrêté 25 des 28 tirs auxquels il a fait face.

Trois des quatre trios ont contribué avec au moins un but et Spott pense que le fait que l’attaque soit balancée est précisément ce que l’équipe a besoin pour passer au travers du tournoi.

« Lorsque Steve Yzerman (le directeur général du Lightning de Tampa Bay) est venu rencontrer notre équipe, il a dit que les premières unités, dans un tournoi comme celui-ci, pouvaient à l’occasion se surpasser de l’une à l’autre et que l’avantage du Canada est la profondeur de son alignement, a dit Spott. Nous en aurons besoin pour avancer. Nous allons compter sur la ligne de Ryan, mais notre profondeur, avec Strome, Boone Jenner et Nathan MacKinnon, ces gars devront également être performants. »

Tobias Rieder, Leo Pfoderl et Nikolas Latta ont inscrit les filets du côté de l’Allemagne, pendant que le gardien Elmar Trautmann arrêtait 37 des 46 lancers auxquels il a fait face.

Xavier Ouellet a donné une avance de 1-0 au Canada, grâce à un but inscrit lors d’un jeu de puissance, à 3:26 du début de la rencontre. Sa tentative de passe dans l’enclave a ricoché sur un patineur allemand et a déjoué Trautmann. Nugent-Hopkins a fait 2-0 lorsqu’il a complété un beau jeu de passes avec Huberdeau, à 9:36.

L’Allemagne a bénéficié d’un jeu de puissance et a capitalisé en s’inscrivant à la marque avec 58,9 secondes à faire à la première période, mais le Canada n’a pas perdu de temps pour reprendre le momentum de la partie en deuxième, alors que Scheifele a entamé une descente en infériorité numérique, puis s’est installé devant le filet adverse, pendant que Nugent-Hopkins lui remettait le disque depuis l’arrière du but pour porter la marque à 3-1, à 2:18 de la deuxième période.

Dougie Hamilton a alimenté un Huberdeau démarqué pour augmenter l’avance des siens à 4-1, durant un avantage numérique, à 4:24. Des buts inscrits à 1:26 d’écart par Ty Rattie et Strome, à mi-chemin de la période, ont porté le score à 6-1 en faveur du Canada.

L’Allemagne a marqué une paire de buts plus tard dans la période, l’œuvre de Pfoderl et Latta, pour porter la marque à 6-3, mais le but de Scheifele avec deux secondes à jouer à l’engagement a fait 7-3 au terme des 40 premières minutes de jeu.

Drouin et Tyler Wotherspoon ont chacun marqué un but en troisième pour sceller l’issue de la rencontre.

Le Canada sera inactif jusqu’à vendredi, alors qu’il fera face à la Slovaquie. L’Allemagne reprend la compétition jeudi, contre les Etats-Unis.

La Russie évite le pire

Dans l’autre match du Groupe B, le pays hôte, la Russie, affrontait la Slovaquie. Les russes ont eu besoin d’un but du défenseur Albert Yarullin à 4:50 de la prolongation après avoir gaspillé une avance de 2-0. L’attaquant slovaque Richard Mraz a marqué avec 36 secondes à faire en troisième période pour créer l’égalité.

Mikhail Grigorenko des Remparts de Québec et Nail Yakupov, le premier choix au dernier Repêchage de la LNH, ont chacun réussi une passe pour l’équipe russe.

La Finlande écrase la Lettonie

Dans le Groupe A, lors d’une rencontre disputée au Ufa Sports Palace, Miro Aaltonen a inscrit deux buts et amassé une mention d’aide, pour aider la Finlande à vaincre la Lettonie par la marque de 5-1.

Le match était à égalité, 1-1, à mi-chemin du premier engagement lorsque Aaltonen a capitalisé sur un jeu fabriqué par son compatriote, espoir du Repêchage 2013 de la LNH, Rasmus Ristolainen, à 12:23 de la période. Aaltonen a ajouté un but lors d’une supériorité numérique à 15:27 pour porter la marque à 3-1 en faveur de la Finlande.

Ristolainen, classé au second rang sur la liste préliminaire du Bureau central de dépistage de la LNH parmi les patineurs éligibles à être repêchés cette année et qui évoluent en Finlande, a fermé les livres avec un but inscrit durant la minute finale de la deuxième période.

La Suède bat la République tchèque 4-1

Lors de l’autre match du Groupe A, la Suède a entamé la défense de son titre de médaillée d’or en inscrivant deux buts en avantage numérique au cours des premières 3:48 minutes du match, en route vers un gain de 4-1 face à la République tchèque.

L’espoir de Canadien de Montréal Sebastian Collberg et l’excellent espoir en vue du Repêchage 2013 de la LNH, Elias Lindholm, ont tiré avantage du jeu indiscipliné des Tchèques tôt dans le match, et Filip Sandberg a marqué avec un homme en moins à 3:03 de la deuxième période pour porter la marque à 3-0 en faveur de la Suède. Le capitaine de la Suède et l’espoir des Capitals de Washington, Filip Forsberg, a inscrit un but en troisième, pour porter la marque à 4-0, seul filet inscrit à forces égales par son équipe.

Le gardien Joel Lassinantti a stoppé 25 des 26 lancers dirigés vers lui, à ses débuts au CMHJ.

Lukas Sedlak a marqué l’unique but de la République tchèque et le gardien Matej Machovsky a effectué 37 arrêts.

 

La LNH sur Facebook